20 octobre, 2020
09 mai, 2021
23/02/2021
News
lire

Présentation des Play-Offs : Groupe I

MIES (Suisse) - A première vue, la particularité du groupe I - qui regroupe l'Hapoel Unet-Credit Holon, Happy Casa Brindisi, Pinar Karsiyaka et Tofas Bursa - est la présence de deux rivaux du même pays, les deux équipes turques.

De plus, Izmir et Bursa ne sont qu'à une courte distance d'avion et, par conséquent, Karsiyaka et Tofas sont les seules équipes des Play-offs 2020-21 qui auront le luxe d'entreprendre seulement deux, plutôt que trois, longs voyages (se rendre à Burgos depuis Tenerife ou vice versa est loin d'être un court voyage, au cas où vous auriez pensé aux rivaux du groupe J).

 

Mais en réalité, le groupe I est une affaire d'équilibre. Tout d'abord parce qu'à ce stade, les quatre rivaux sont en quête d'une place parmi les quatre premiers du classement de la saison régulière de leurs championnats nationaux respectifs et la manière dont ils choisiront d'équilibrer cette quête d'une part, avec l'objectif de terminer parmi les deux premiers du groupe I d'autre part, sera un facteur déterminant.

Deuxièmement, l'équilibre est le mot clé dans le Groupe I car les quatre rivaux entrent dans cette bataille avec le même degré de conviction quant à leurs chances de se qualifier pour le Final 8.

 

"Il y a des groupes où il y a une très, très bonne équipe qui peut battre les trois autres équipes, donc d'une certaine manière ces trois-là se disputent la deuxième place", a expliqué l'entraîneur de Brindisi, Frank Vitucci.

"Mais nous avons ici un groupe équilibré où tout peut arriver, et vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre avant la dernière journée.

"C'est plus intrigant, mais cela peut s'avérer plus difficile car chaque panier compte et peut-être que quand nous atteindrons la dernière journée toutes les équipes seront à égalité et que tout dépendra de la différence de points".

Les stars

  • S'il n'était pas sur le point de manquer le premier match voire plusieurs matchs sur blessure, D'Angelo Harrison de Brindisi serait la star incontestée du groupe, et il pourrait encore briller s'il parvient à se remettre complètement avant la dernière ligne droite des Play-Offs. D'Angelo Harrison a tourné à 19,3 points par match, en tant que sixième meilleur scoreur de la saison régulière, et a enregistré une évaluation moyenne de 20. L'arrière shooteur américain est le leader incontesté de la ligue sur la ligne de réparation, puisqu'il a réussi ses 40 lancers francs tentés jusqu'à présent.

  • DeVaughn Akoon-Purcell est peut-être le joueur le plus complet de la BCL cette saison et sa contribution à Tofas ne saurait être surestimée. Il affiche une moyenne de 18,3 points, 7,3 rebonds et 1,8 interception par match et il est presque certain de scorer à à deux chiffres à chaque match. Attention au retour de Tomislav Zubcic qui a eu un impact immédiat lorsqu'il a signé pour Tofas en janvier mais qui manquera au moins le premier match des Play-Offs, en raison d'une blessure.

     

  • Karsiyaka s'appuie sur une attaque assez équilibrée mais Raymar Morgan est d'une importance cruciale pour leur succès, comme le montrent ses statistiques en saison régulière, bien que le meilleur aspect de sa présence soit qu'il continue à gêner la défense adverse même s'il ne touche pas le ballon. L'ailier fort vétéran a signé en moyenne 19,5 points à 71% de réussite aux tirs en saison régulière..

  • En l'absence de Richard Howell, blessé, Holon a demandé à d'autres joueurs d'élever leur niveau et tous ont répondu présent (Isaiah Miles, par exemple, est en tête de la ligue pour les tirs à trois-points, alors que nous sommes sur le point d'entrer dans les Play-Offs), mais C.J. Harris est une pièce maîtresse de cette équipe. Il assure en moyenne 19,2 points et 4,2 passes par match à 47,6 % de réussite à trois-points et il passe plus de temps sur le terrain que n'importe quel autre joueur de Holon, avec une moyenne de 32,6 minutes de jeu par match.
     


Les chiffres clés

  • In terms of offensive efficiency though, Hapoel Unet-Credit Holon are the best team in the group as they score 117.5 points per 100 possessions. Pinar Karsiyka are a really close second, averaging 117.4 points per 100 possessions, while Brindisi are at 116 points and Tofas at 115.3 points.

  • En saison régulière, Tofas Bursa a marqué 88,2 points par match (avec un taux de passes décisives de 20,3 %) et Brindisi a obtenu une moyenne de 86,8 points par match, ce qui fait que ce groupe possède les deux meilleures attaques en valeurs absolues.

  • Tofas a concédé 80 points par match en saison régulière, mais ils ont la meilleure efficacité défensive, puisqu'ils ne concèdent que 106,3 points pour 100 possessions. Karsiyaka accorde 108,6 points pour 100 possessions à ses adversaires alors que Holon et Brindisi en donnent respectivement 112 et 114,2.

  • Holon a la troisième meilleure défense parmi les 16 équipes des Play-Offs contre les shooteurs à trois-points, permettant aux adversaires de shooteur à seulement 33,3 % de réussite derrière l'arc. Tofas possède la troisième meilleure défense contre les tireurs à deux-points, avec 49,5% de réussite pour ses adversaires.


Comment ils sont arrivés là