20 octobre, 2020
09 mai, 2021
08/05/2021
Diccon Lloyd-Smeath's Champions League Insider
to read

Analyse tactique - Hereda San Pablo Burgos vs SIG Strasbourg

NIZHNY NOVGOROD (Russie) - Après avoir réalisé l'une des plus grosses surprises de la BCL en éliminant Lenovo Tenerife en quart de finale, la SIG Strasbourg s'est directement lancée dans une nouvelle mission impossible lors de la deuxième demi-finale. C'est une montagne qui s'est avérée impossible à gravir. On dit que le basket-ball est un jeu collectif, mais dans des tournois comme celui-ci, il s'agit plutôt d'un jeu d'équipe (squad). L'incroyable aventure de Strasbourg a pris fin autant grâce à leurs efforts en quart de finale que grâce à ce match. Cela ne veut pas dire que Burgos n'aurait pas trouvé le moyen de gagner contre une équipe strasbourgeoise reposée, mais plutôt qu'ils n'en ont pas eu besoin et encore moins que la profondeur de leur équipe, combinée aux excellentes rotations de Joan Penarroya, a été un avantage décisif.

Il y a eu, comme toujours, des moments intrigants sur le plan tactique et des actions qu'on surveillera lors de la finale et du match pour la troisième place.

Le point de départ évident était la défense de Strasbourg dans le premier quart-temps. L'équipe française a commencé comme une maison en feu et a fait 5 interceptions dans les 10 premières minutes seulement. Tout comme le match contre Tenerife, le plus gros problème de Strasbourg était de trouver un moyen de contrôler l'avantage de taille de Burgos.

Dans le clip ci-dessous, nous pouvons voir qu'ils sont restés sur ce qui a fonctionné en quart de finale et ont envoyé des prise à deux du côté faible ligne de fond. Remarquez comment Jefferson est passé sur Kravic après l'écran de McFadden, mais au lieu de faire front ou d'essayer d'empêcher la réception de Kravic, il a joué le côté haut, sachant que son aide viendrait de la ligne de fond.

 

Ce n'est pas seulement au poste que Strasbourg a réussi à déstabiliser les champions. Leur mélange de couvertures et de switchs semait la confusion et empêchait Burgos de trouver un rythme.

Le système que Burgos exécute dans le clip ci-dessous est un classique pour eux et aussi l'un de leurs plus efficaces. Ils commencent par un écran en cascade, puis un main à main, ils ont ensuite l'option de décaler un shooteur à l'opposé après un autre écran en cascade. Regardez comment Strasbourg stoppe Benite sur le premier écran et force la réception plus loin du panier. Ensuite, sur le deuxième écran pour McFadden, Udanoh sort rapidement pour couvrir et retarder la réception jusqu'à ce qu'ils puissent récupérer. Enfin, Udanoh change sur le pick-and-roll du milieu et Burgos est à court d'idées.


Strasbourg n'a pas seulement fonctionné à un haut niveau défensif. Le clip ci-dessous du début du deuxième quart-temps est le meilleur que nous ayons vu de toute la semaine en termes d'exécution sur demi-terrain. Le timing de la coupe au poste bas pour recevoir la passe puis la coupe vers le panier est l'exemple parfait de ce que nous aimons regarder dans le basket FIBA.

 

L'avance du club français a atteint 12 points, mais il n'a jamais été en mesure de lâcher les chevaux. Burgos n'est pas champion pour rien et au milieu du deuxième quart-temps, ils ont commencé à trouver des moyens de contrôler le tempo.

Nous vous avons montré ce système exact de Burgos dans le premier quart-temps pour souligner comment la défense de Strasbourg l'avait bloqué. Maintenant, voyons-le à nouveau au début de la remontée de Burgos dans le match. Cette fois, au lieu de chercher à créer un avantage à partir d'un écran décalé comme celui de Benite, Omar Cook simplifie les choses, ralentit le jeu et lance un simple pick-and-roll dans un espace vide pour Rivero. Quand les choses ne vont pas bien, il faut prendre le simple, pas le home run.

 

Pour Burgos, cependant, c'est presque toujours sa défense qui dicte sa capacité à dominer un match et aussi intelligents que soient ses meneurs de jeu sur le plan offensif, ce qui les rend si difficiles à jouer contre eux, c'est qu'ils sont tout aussi intelligents de l'autre côté.

Regardez Renfroe dans le clip ci-dessous. Tout d'abord, il reconnaît l'action de Strasbourg et empêche la passe vers Jefferson, puis regardez son timing pour piquer le ballon dans le pick-and-roll.

 

Au milieu du troisième quart-temps, bien que le match était encore serré, le sentiment d'inéluctabilité a grandi. Les champions commençaient à obtenir ce qu'ils voulaient, quand ils le voulaient.

Si nous revenons au même écran en escalier dans une action pick-and-roll. Celle qu'ils aiment exécuter, nous pouvons voir que la façon dont ils l'exécutaient était encore plus simplifiée maintenant. Ils ont Cook et Renfroe ensemble sur le terrain, ce qui signifie qu'ils peuvent passer directement à Renfroe dans le pick-and-roll au lieu de faire une passe. Renfroe trouve Kravic à l'intérieur et c'est tout. Il faut également noter que McFadden a trouvé son rythme de tir à ce stade et le laisser dans l'angle a causé juste assez d'hésitation dans la défense de Strasbourg.


Et, enfin, nous revenons au même système pour le moment du "Game-Over". On peut voir à quel point Strasbourg était exsangue en défense, on peut aussi voir comment Burgos a complètement contrôlé le rythme et le tempo de son exécution et a mis le club français en pièces. D'abord, McFadden casse la couverture sur le pick-and-roll, puis le ballon circule, passe supplémentaire à passe supplémentaire. Efficace et impitoyable.


Les champions se dirigent vers la finale et, au final, ils l'ont fait dans un confort relatif. Ce qui est peut-être le plus inquiétant dans leur parcours depuis la demi-finale, c'est qu'ils ont été capables de faire tourner et de partager les minutes dans le roster sans rien perdre en termes de production. De la même manière que Strasbourg a été vidé émotionnellement de sa victoire face à Tenerife, Karsiyaka devra profiter de la journée de repos pour refaire le plein d'énergie, physiquement et mentalement. Pour Penarroya et Burgos, il s'agira plutôt de profiter de la journée de repos pour faire monter le niveau d'émotion et commencer à se préparer. C'est du moins ce que l'on peut penser de l'extérieur. Mais ce sont les champions et ils feront sans doute ce qui a toujours fonctionné pour eux. On dirait que c'est une équipe qui est aussi bien immunisée contre la complaisance qu'intimidée par ses adversaires.

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon is a basketball coach and analyst living in Madrid. Constantly digging in the crates of box scores and clicking through hours of game footage. Diccon is on the hunt for the stories within the stories. If you like to get a closer look at what’s going in the Basketball Champions League, you have found it.