20 octobre, 2020
09 mai, 2021
14/04/2021
Diccon Lloyd-Smeath's Champions League Insider
to read

Focus sur l'entraîneur de la saison

MIES (Suisse) - Huit équipes ont survécu aux Play-Offs et tous les regards se tournent maintenant vers le Final 8. Tous les regards se tournent également vers les récompenses de fin de saison - dans le cas présent, l'entraîneur de la saison. Les précédents lauréats de ce trophée ont été : Txus Vidorreta (Lenovo Tenerife), John Patrick (MHP Riesen Ludwigsburg), Roel Moors (Telenet Giants Antwerp), et plus récemment Oren Amiel (ERA Nymburk). À l'exception peut-être de Txus Vidorreta lors de la première saison, les précédents lauréats de ce trophée ont tous été des entraîneurs d'une équipe outsider ou surperformante qui a trouvé le moyen d'atteindre le tournoi final (en commençant souvent par les tours de qualifications).

D'ordinaire, nous choisirions les trois candidats les plus forts pour établir le profil, mais le champ est si vaste cette année que nous avons une liste de quatre entraîneurs qui seront certainement des candidats de premier plan dans l'esprit de nombreux électeurs.

Txus Vidorreta - Lenovo Tenerife

Rompant avec la tendance, nous commençons par le premier lauréat du trophée et un géant absolu de l'entraînement en BCL. Si Txus n'était pas en lice pour ce prix, nous serions dangereusement près de sous-créditer l'excellence en faveur de la surperformance. Qu'est-ce qui pourrait constituer un sur-accomplissement pour une équipe ayant connu les succès récents de Lenovo Tenerife ?

Tout d'abord, elle a terminé en tête de son groupe lors de la saison régulière, puis en tête de son groupe en Play-Offs. Cette année, Txus est devenu le premier entraîneur à dépasser les 50 victoires dans la BCL et il est maintenant dans la deuxième saison de ce cycle à Tenerife avec un groupe de joueurs qui s'améliore à chaque match. Ils détiennent actuellement un rating offensif de 122,2 points pour 100 possessions. L'Hapoel Jérusalem a établi le record l'année dernière avec 120 en saison régulière et a terminé la saison avec 118. En d'autres termes, Tenerife est en passe de devenir la meilleure équipe offensive de l'histoire de la BCL (ce record semble voué à être battu chaque saison).

Si vous demandez à quelqu'un qui connaît le basket européen de vous parler de Txus Vidorreta, il vous dira qu'il est un maître du côté tactique du jeu. Mais c'est plus qu'un simple récit commun. Jetez un coup d'œil à la vidéo ci-dessous*. Comment trouver une nouvelle astuce pour l'un des systèmes les plus connus du basket-ball, le système au bout de l'horloge ? (Le système "gagnant" de Brad Stevens) Vous regardez Txus Vidorreta et vous lui empruntez, voilà comment vous faites.

 

 

 

*Comme il s'agit d'un trophée pour les entraîneurs, nous avons joint les schémas de jeu pour les expliquer. Vous pouvez également télécharger les actions sur votre compte Fastmodel en cliquant sur le lien.

Zoran Lukic - Nizhny Novgorod

C'est la quatrième saison de la deuxième période de Zoran Lukic à Nizhny Novgorod et c'est peut-être l'équipe qui lui a le plus plu. Le fait d'atteindre les quarts de finale de la BCL pour la première fois est un bon indicateur du fait qu'il s'agit de la meilleure équipe de Nizhny depuis un certain temps. Nous avons appris à apprécier des efforts défensifs redoutables de la part de toutes les équipes de Nizhny de Lukic, et l'indice défensif de 105,9 (6e de la BCL) est tout à fait normal. La différence cette année se situe au niveau de l'attaque. Cette équipe est un flou en noir et blanc lorsqu'elle joue à plein régime, c'est-à-dire 38 minutes par match, et les mouvements du ballon et des joueurs sont déconcertants. Regardez le jeu dans le tweet ci-dessous. Chaque coupe et chaque passe a une demi-seconde d'avance sur les rotations défensives à chaque fois. Impossible à défendre.

Un rating offensif de 115,4 (5e de la BCL) est déjà impressionnant, mais Nizhny est également classé dans les deux premiers pour le scoring sur remise en jeu (1,14 PPP) et le scoring par des shooteurs en spot-up (1,17 PPP). Le fait de marquer directement après remise en jeu implique clairement un impact positif de l'entraîneur, mais le développement des joueurs l'est tout autant. Si nous prenons le cas d'Artem Komolov, nous pouvons clairement voir des améliorations progressives sous la tutelle de Lukic. De 6,5 points par match lors de la première saison de l'entraîneur serbe à 11,5 cette année, et de 39% de réussite à trois-points à 49% cette année. L'action ci-dessous est un parfait exemple de la capacité de Lukic à mettre ses joueurs en position de maximiser leurs compétences.

 

Stefanos Dedas - Hapoel Unet-Credit Holon

Nous avons mentionné au début de l'article que les précédents lauréats de ce trophée avaient surperformé avec des équipes d'outsiders. Stefanos Dedas et Holon correspondent parfaitement à ce profil. Comme Vidorreta et Tenerife, Dedas a mené son équipe à la tête de son groupe en saison régulière et en Play-Offs. Ce n'est pas un mince exploit quand on sait que des équipes comme l'AEK et Pinar Karsiyaka faisaient partie de ce groupe. Le basket d'Holon est une affaire d'espace et de fluidité. On pourrait dire cela de n'importe quelle bonne équipe, mais pour Holon en particulier, l'espacement "5 Out" et le drive and kick constituent l'essence de leur jeu. Lorsque vous avez des joueurs comme C.J. Harris, il est logique de leur donner la liberté de s'exprimer.

Cette équipe d'Holon est également la meilleure équipe du Final 8 (2ème de la BCL) au scoring après remise en jeu ligne de fond avec 1,19 PPP. Mais là encore, vous le saviez probablement déjà (cliquez sur play).

L'autre aspect impressionnant de l'exécution d'Holon sur le tir victorieux ci-dessus est qu'ils n'ont pas eu de temps mort avant pour en discuter. Le fait de marquer efficacement sans temps mort donne une bonne image de l'entraîneur, mais lorsque les joueurs sont suffisamment connectés pour exécuter par eux-mêmes, cela témoigne encore plus du travail effectué à l'entraînement. C'est, en fait, quelque chose que Holon a fait toute la saison. Regardez le clip ci-dessous des dernières secondes de la mi-temps contre Pinar Karsiyaka. Au début du clip, les trois joueurs du Holon regardent le banc de touche au moment où les remplaçants entrent en jeu. Quoi qu'il se soit dit entre eux et l'entraîneur, tout le monde savait ce qu'il fallait faire avec un minimum de communication. Le résultat a été un trois-points bien ouvert pour C.J. Harris en moins de 3,5 secondes. Ils savaient aussi clairement à quoi s'attendre de la press défensive de Pinar.

 

Lassi Tuovi - SIG Strasbourg

A seulement 34 ans, vous pourriez probablement faire un impressionnant cinq de départ de joueurs présents au Final 8 qui seront plus âgés que Lassi Tuovi. En fait, il sera le plus jeune entraîneur à avoir atteint le tournoi final de la BCL. Federico Perego n'avait que trois mois de plus lorsqu'il entraînait Bamberg à Anvers pour le Final 4.

Strasbourg se rendra certainement en Final 8 en tant qu'outsider, mais Tuovi les fait jouer de toutes les manières possibles pour donner une chance à un outsider. Ils sont les deuxièmes parmi les équipes du Final 8 pour le pourcentage de balles perdues (13,2%) et ils s'attaquent au rebond offensif mieux que toute autre équipe, en récupérant 31,2% de leurs propres tirs ratés. Chaque possession compte et cette équipe de Strasbourg est excellente pour ne pas les céder à bon compte et pour générer des tirs supplémentaires à chaque fois qu'elle se rend sur le terrain. De plus, lorsque vous pouvez garder les matchs serrés et que vous avez des tueurs comme Bonzie Colson et Brandon Jefferson, vous avez toujours une chance. Nous avons parlé de l'exécution par Tenerife du système "Winner" que Brad Stevens utilisait à l'université de Butler, mais Strasbourg et Tuovi ont également apporté leur propre modification cette saison et à un moment encore plus révélateur du match.


En huitième de finale, Strasbourg a surpris tout le monde (y compris l'équipe elle-même) en se qualifiant après un bilan de 0-3. Lors du dernier match contre Turk Telekom, ils ont fait de grosses séries au début du 3ème et du 4ème quart-temps pour prendre le dessus sur le club turc. Les deux clips dans la vidéo ci-dessous étaient les deux premières attaques du 3ème quart-temps. Strasbourg a exécuté à la perfection les instructions de son jeune entraîneur sur sa plaquette. C'est le genre de séquences qui donne de la confiance et de l'élan avant un Final 8.

 


Egalement dans la course...

Joan Penarroya - Hereda San Pablo Burgos

Si ce trophée était décerné à l'entraîneur de l'année civile, ce serait déjà gagné et Penarroya serait le grand gagnant. Ne vous y trompez pas, Burgos est toujours un grand favori pour conserver sa couronne. Il est presque acquis que cette équipe est une bête, mais c'est Penarroya qui a construit cette bête.

Frank Vitucci - Happy Casa Brindisi

C'est la meilleure saison de Brindisi depuis des années, peut-être même depuis toujours. Ils sont deuxièmes en Serie A et ont atteint les Play-Offs de la BCL. Nous avons écrit plus sur leur saison ici.

Janis Gailitis - VEF Riga

VEF Riga a commencé la saison avec l'un des plus petits budgets de la BCL et sur un bilan d'une seule victoire la saison précédente. La transition vers une qualification en Play-Offs et la pratique d'un des basket les plus divertissants de la ligue ont à voir avec le job de l'entraîneur de cette année.

Oren Amiel - ERA Nymburk

Il est facile d'oublier qu'atteindre le Final 8 reste une performance majuscule pour ERA Nymburk. Il s'agit d'une équipe qui a également été première de son groupe en Play-Offs et qui a terminé avec le même bilan que Tofas en saison régulière. Il suffit de regarder la transformation de Retin Obasohan cette saison pour comprendre le travail d'Oren Amiel à Nymburk.

 

 

Les chroniqueurs de la Basketball Champions League écrivent sur un large éventail de sujets relatifs au basket-ball qui les intéressent. Les opinions qu'ils expriment sont les leurs et ne reflètent en aucun cas celles de la FIBA ou de la Basketball Champions League.

La Basketball Champions League ne prend aucune responsabilité et ne donne aucune garantie ou représentation, implicite ou autre, pour le contenu ou l'exactitude du contenu et de l'opinion exprimés dans l'article ci-dessus.

 

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon is a basketball coach and analyst living in Madrid. Constantly digging in the crates of box scores and clicking through hours of game footage. Diccon is on the hunt for the stories within the stories. If you like to get a closer look at what’s going in the Basketball Champions League, you have found it.