08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
07/11/2019
News
to read

L'équipe de la semaine : Spissu, Rich, Konate, Braimoh, De Jong

MIES (Suisse) - La moitié des matches de cette semaine se sont soldés par une victoire pour les visiteurs. Il est donc naturel que notre équipe de la semaine reflète dans une large mesure le succès des guerriers de la route lors de la Journée 4.

Les cinq joueurs qui ont réussi à briller de mille feux dans cette semaine riche en performances sont Marco Spissu du Dinamo Sassari, Jason Rich de Gaziantep, Lahaou Konate d'Iberostar Tenerife, Suleiman Braimoh de l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem et Nicolas De Jong de Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez.

Voici un aperçu des performances de chaque joueur de la 4e équipe de la semaine dans la saison régulière de la Basketball Champions League 2019-2020 :

MARCO SPISSU - Meneur

 

Le meneur de jeu italien de 24 ans est connu pour ses talents de passeur et sa maîtrise du tempo, mais mardi, il a montré une autre facette de son jeu en marquant 22 points lors de la victoire 113-95 de Sassari à Polski Cukier Torun, sans même tenter un seul lancer-franc.

Spissu a eu la main chaude à longue distance et a terminé avec 6 sur 7 à trois-points, sans négliger ses tâches d'organisateur puisqu'il a délivré 8 passes.

Ce qui est surprenant, c'est que le meneur d'1,84 m a également réussi à capter 7 rebonds, pour soigner sa performance et atteindre une évaluation de 34.

JASON RICH - Arrière

 

Le vétéran américain a montré lors de ses débuts avec Gaziantep à la Journée 3 qu'il était une excellente plus-value tardive à l'équipe turque, mais mardi, il a fait un pas de plus en avant en portant sa nouvelle équipe vers un improbable come-back pour s'imposer 85-81 face au VEF Riga.

Rich a shooté à 3 sur 6 au-delà de l'arc et à 5 sur 8 à deux-points pour compiler 25 points en 29 minutes sur le terrain, ajoutant aussi 5 passes décisives, 3 interceptions et 2 rebonds.

L'arrière de Gaziantep a enregistré une évaluation de 27 à Riga, identique à celle de son record en carrière au BCL, qui avait également eu lieu lors d'un match à l'extérieur, quand il avait mené Besiktas à une victoire 69-64 à Strasbourg en janvier dernier.

LAHAOU KONATE - Ailier

 

Tout comme Rich, Konate ne jouait que son deuxième match en BCL cette saison, puisqu'il a rejoint Tenerife fin octobre. L'ailier français a été un peu timide pour ses débuts lors de la Journée 3 et n'a pas tenté un seul tir, mais ce mardi, il a montré à tout le monde pourquoi l'équipe espagnole pensait qu'il serait un bon ajout.

Konate a été infatigable à Prague et a alimenté la belle défense de Tenerife avec ses 6 interceptions et ses 2 contres. Il a également montre la voie aux visiteurs en attaque avec 17 points à 7 sur 10 aux tirs et a ajouté 8 rebonds, permettant aux Espagnols de s'imposer 78-68 face à l'ERA Nymburk et de rester la seule équipe invaincue du Groupe C.

La performance globale du nouveau joueur de Tenerife a été évaluée à 27 en termes d'évaluation et constitue son nouveau record en carrière en BCL. Son meilleur total était jusqu'alors de 25 quand il a affronté Avellino alors qu'il jouait pour Nanterre 92 lors de la saison 2017-18.

SULEIMAN BRAIMOH - Ailier fort

 

L'Hapoel Jerusalem avait l'air muselé au début de son match à domicile contre Anwil Wloclawek mercredi soir, mais Braimoh n'a pas eu de round d'observation quand il est entré en jeu après trois minutes.

L'ailier-fort de l'Hapoel a inspiré le retour de son équipe, signant la meilleure performance de la saison en BCL et la plus élevée depuis janvier dernier, avec une évaluation de 40.

Braimoh n'aurait littéralement pas pu tirer le ballon de manière plus parfaite, puisqu'il a réussi 12 de ses 12 tirs pris à l'intérieur de l'arc et n'a raté qu'une seule de ses deux tentatives à trois-points. Il a terminé avec un nouveau record de points en carrière en BCL, 33 points, et a ajouté 6 rebonds, 3 passes décisives, une interception et un contre.

Sa meilleure copie en attaque en BCL remontait à la saison 2017-18 alors qu'il avait marqué 18 points pour Enisey Krasnoyarsk contre Oldenburg.

NICOLAS DE JONG - Pivot

 

Tous les joueurs rêvent d'avoir le match parfait et de recevoir la reconnaissance d'une standing ovation, mais probablement personne n'a jamais osé rêver de mériter l'adoration des supporters de l'équipe adverse.

Pourtant, le pivot de Pau-Lacq-Orthez a réussi cet exploit mardi, recevant une standing ovation des supporters de San Pablo Burgos après l'exécution en règle de leur équipe en seconde période d'un match mémorable en Espagne.

L'équipe française était en retard de 14 points à la pause, mais le break n'a pas freiné De Jong qui a inscrit 22 points dans les deux derniers quarts pour mener Pau à sa première victoire dans le groupe, 82-78.

De Jong a terminé avec 35 points à 13 sur 17 aux tirs, dont 10 sur 11 à deux-points, et a également capté 4 rebonds pour une performance évaluée à 30.