04 octobre, 2022
14 mai, 2023
12/01/2023
Review
lire

Sept points à retenir de la soirée de mercredi : Jalen Riley décisif pour le PAOK, le CSP force un match 3

MIES (Suisse) - La semaine parfaite des équipes grecques en Basketball Champions League s'est poursuivie avec la victoire du PAOK mateco face au Rytas Vilnius pour forcer un match 3. Darussafaka et UCAM Murcia se sont qualifiés pour le Round of 16 lors de cette journée.

Pour vous aider avec tous les chiffres et les histoires que vous avez pu manquer, voici nos sept points à retenir, en accord avec le thème de la septième saison de la Basketball Champions League.

#1 Le PAOK adore être mené de 10 points

Ce doit être l'amour. C'est la chanson du jour à Thessalonique, alors que le PAOK mateco a encore effacé un déficit à deux chiffres pour battre le Rytas Vilnius 81-78 et réserver un autre voyage en Lituanie la semaine prochaine. Être mené de 10 points ou plus fait partie du plan de jeu de l'entraîneur Aris Lykogiannis.

Les huit dernières victoires du PAOK en BCL l'ont été après avoir été mené par deux chiffres. Ils ont maintenant 11 victoires de ce type dans l'histoire de la ligue, étant facilement les plus grands spécialistes des comeback jamais vus dans cette compétition. C'est une question de fierté, et ce n'est pas une coïncidence si cela arrive 11 fois, et huit fois de suite.

Il n'y a eu que quatre changements de leader en 40 minutes de basket, mais ils ont été importants, car les deux équipes ont mené pendant 15 minutes ou plus. Le match a été serré jusqu'au bout, et les hôtes ont eu le dernier mot, grâce à leur meilleur joueur cette saison, Jalen Riley.

 

Quand le PAOK a eu besoin d'un gros tir pour gagner, Riley a fait en sorte que le coach Lykogiannis ait quelque chose à rapporter à la maison à sa femme. Un coup de poignard à trois-points, bien dans le style de Riley.

"Avant de parler du match, je veux dédier cette victoire à ma femme, car c'est son anniversaire aujourd'hui", a déclaré le coach.

On ne sait pas trop comment elle va réagir lorsqu'elle réalisera que cette victoire signifie en fait qu'il va passer une semaine de plus loin de chez lui, pour diriger l'équipe lors du match 3 décisif à Vilnius. Potentiellement, le coach Aris pourrait être amené à voyager encore plus si le PAOK se qualifie pour le Round of 16.

Faites-nous savoir, coach. Dites-nous si cette victoire était le meilleur ou le pire cadeau d'anniversaire.

#2 Le record en carrière BCL de Foster

Rytas Vilnius ne sera pas heureux de voir que son avance de 11 points a été gâchée et qu'il doit jouer un autre match contre le PAOK maintenant, au lieu de se reposer pendant une semaine avant le début du Round of 16. Ils ne s'attendaient certainement pas à cela après leur victoire éclatante de la semaine dernière - ils sont maintenant à un match de l'élimination !

Mais il y a un côté positif à cela. Le match 3 sera un match supplémentaire pour toute l'Europe qui pourra assister à l'incroyable saison de Marcus Foster. Le MVP du mois de novembre a comptabilisé 31 points à Thessalonique, ce qui signifie qu'il est monté à plus de 20 points dans six de ses huit matchs avec Rytas.

C'est énorme, non ? Eh bien, au cours des 17 matchs précédents dans la BCL, Foster avait inscrit 20 points ou + seulement cinq fois.

Foster et le Rytas Vilnius forment une bonne paire. Ne soyez pas surpris s'il dépasse les 20 points la semaine prochaine.

#3 Limoges avec un delta de 39 points

Le PAOK est passé de -11 à +12 à un moment donné. C'est beaucoup. Mais c'est encore loin de ce que le Limoges CSP a fait lors de sa victoire 82-62 sur le MHP RIESEN pour égaler à une manche partout dans cette série de Play-In.

Les garçons en noir et jaune ont ouvert le match sur un 15-5 avec un peu plus de deux minutes à jouer dans le premier quart-temps.

Limoges n'a pas paniqué. L'entraîneur Massimo Cancellieri avait confiance. Ses joueurs sont devenus fous, encore une fois.

 

De 5-15 de leur point de vue, le pendule a eu un mouvement vers le côté français de la balance et n'est jamais revenu dans l'autre sens. Au contraire, il a failli faire un tour complet, car le score était de 67-38 Limoges CSP à deux minutes de la fin du quatrième quart-temps.

De -10 à +29, le Limoges CSP a connu un revirement de 39 points ( !) en seulement 25 minutes de jeu.

" Ce soir, j'aurais pu rester à la maison et le résultat aurait été le même. Quand les joueurs se connectent comme ça et sont si déterminés à gagner, c'est juste un plaisir de coacher ", a expliqué Cancellieri après coup.

Il a assisté au record en carrière BCL de Nicolas Lang avec 27 points, son meilleur total de points marqués au cours des deux dernières années dans n'importe quelle compétition, et maintenant il semble que le momentum soit de leur côté avant le match 3, parce que...

#4 MHP RIESEN's Langsam night

...cela a été la plus large défaite de MHP RIESEN en BCL depuis presque quatre ans ! Nico a mis le Lang en langsam (lent en allemand), et cela a été douloureusement lent pour l'équipe de Ludwigsburg.

En février 2019, Nizhny Novgorod les avait détruits de 26 points. Tout le monde pensait que cette époque était révolue en raison des trois dernières saisons très réussies du MHP RIESEN, mais il reste encore beaucoup à faire, à commencer par le match décisif contre Limoges à domicile la semaine prochaine.

#5 Osmani en grande forme

Darussafaka a battu le SL Benfica 83-72 et s'est qualifié pour le Round of 16 dans le Groupe L. Il est temps de prendre des leçons d'espagnol, car Dacka affrontera Surne Bilbao, Lenovo Tenerife et UCAM Murcia, dans l'espoir de créer une surprise similaire à celle de la saison dernière, lorsqu'il avait éliminé Hereda San Pablo Burgos.

S'ils veulent faire quelque chose comme ça, il serait utile d'avoir Ercan Osmani dans une disposition comme celle-ci. Osmani n'a tourné qu'à 5,4 points et 3,3 rebonds en moyenne lors de ses 19 premiers matchs de BCL, mais comme il est un joueur de l'équipe nationale turque, et qu'il est capable de gagner des matchs au niveau international, tout le monde savait qu'il avait en lui un passage comme celui-ci.

Sur ses trois derniers matchs, il a marqué 15 points et pris 8 rebonds contre MHP RIESEN, puis 8 points et 8 rebonds lors du premier match contre Benfica, et connu sa meilleure soirée en carrière avec 20 points et 12 rebonds contre Benfica, à nouveau.

Pas étonnant que l'entraîneur Selcuk Ernak veuille jouer avec quatre joueurs turcs sur le terrain en même temps. Qui ne le ferait pas, quand ils ont le choix entre Dogus Ozdemiroglu, Ercan Osmani, Can Korkmaz, Hakan Sayili et Canberk Kus...

#6 Reviens plus fort, Benfica !

Avec cette défaite, le parcours du SL Benfica dans la BCL s'achève. Mais il a été mémorable, et ils ont mis le Portugal sur la carte du basket-ball en Europe avec des matchs impressionnants, remportant trois matchs à l'extérieur contre le Limoges CSP, BAXI Manresa et VEF Riga, toutes des équipes avec beaucoup plus d'expérience que les champions portugais.

Mais c'est ça la BCL ! Ces gars-là ont assommé Brose Bamberg lors des qualifications, ils ont joué leurs adversaires sans peur, et il ne leur a manqué qu'un tir pour remporter le groupe de la saison régulière et se qualifier pour le Round of 16.

Tout cela dès leur premier essai ? Impressionnant. Et il semble bien que ce ne sera pas leur seule danse dans cette salle de bal. D'abord, ils doivent gagner à nouveau la ligue portugaise, puis ils savent ce qu'il faut faire pour atteindre la phase de groupe ici.

Peu de gens connaissaient ERA Nymburk avant qu'il ne commence son parcours à succès en BCL. Beaucoup de gens les connaissent maintenant, en raison de leur succès ici. Ça semble être un modus operandi pour les champions portugais.

Et pas seulement eux.

#7 Quatre à la suite pour Murcia

UCAM Murcia a perdu ses deux premiers matchs contre Pinar Karsiyaka en BCL. Non seulement ils ont réagi, mais ils ont maintenant enchaîné quatre victoires consécutives contre les finalistes 2021 après leur victoire 96-89 mercredi.

Braian Angola, qui a marqué 41 points la semaine dernière, n'en a marqué que 7 cette semaine. Errick McCollum a marqué 21 points, mais a eu besoin de 18 tirs pour y parvenir. Angel Delgado a eu une solide performance de 16 points et 8 rebonds, mais UCAM Murcia a été une équipe à +5 quand il était sur le parquet.

Cela commence sur le plan défensif, et se prolonge sur le plan offensif, car ils ont marqué plus de 90 points dans deux matchs consécutifs de BCL pour la toute première fois. Six joueurs ont terminé à deux chiffres, trois d'entre eux ont eu cinq passes ou plus, et ils n'ont manqué que quatre lancers francs sur 29 tentatives.

Solide comme le roc. Prêt pour les batailles espagnoles dans le groupe L maintenant.

Igor Curkovic