20 septembre, 2018
01 janvier, 2019
11/09/2018
Preview
to read

Qualifications, 1er tour : À vos marques, prêts, partez !


MIES, Switzerland (Basketball Champions League) - Après deux campagnes très réussies, la Basketball Champions League aborde sa troisième année d'existence. 29 équipes rêvent d'imiter la success story de l'an dernier, MHP Riesen Ludwigsburg.

 On se souvient que les hommes de John Patrick avaient dû passer par trois de qualifications avant de pouvoir jouer la saison régulière. Ils étaient finalement parvenus jusqu'en demi-finale.

 


Alors, y aura-t-il une success story semblable à celle de Ludwigsburg dans cette troisième édition de la Basketball Champions League ?

 

Le premier tour de qualification, qui compte 24 équipes cette fois-ci et non plus 16 comme en 2017-18, démarre le 20 septembre dans 11 villes d'Europe, avec un autre match (Hapoel Tel Aviv contre Spirou Charleroi) débutant le jour suivant.

Gary Bell est de retour à la barre de l'Aris.

 

Parmi les participants, plusieurs clubs ont déjà connu la saison régulière, dont l'Aris. Le célèbre club grec affronte le Dinamo Tbilissi lors du match d'ouverture à Tbilissi avant d'accueillir le match retour à Thessalonique le 22 septembre.

Lors de la première édition de la Basketball Champions League, l'Aris n'avait pas seulement disputé la phase de groupes. L'équipe grecque avait surpris la SIG Strasbourg et avait atteint les quarts de finale. La saison dernière, ils ont joué une nouvelle fois la phase de groupe mais n'ont pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale.

Dix fois champion de Grèce, ce club a eu des joueurs légendaires tels Nikos Galis (la salle se nomme le Nikos Galis Hall) et Panagiotis Giannakis, entre autres. Il est entraîné par Vaggelis Aggelou et présente un roster talentueux qui comprend Lucky Jones, Gary Bell, Michale Kyser, Gary McGhee et Dimitris Flionis.

Le Dinamo Tbilissi s'est incliné de 32 points sur ses deux matches face à Divina Seguros Joventut Badalona lors du premier tour des qualifications l'an dernier.

 

L'ancien meneur de jeu russe Evgeny Pashutin est maintenant à la tête de Red October Cantu, qui veut devenir la quatrième et dernière équipe italienne à avoir sa place dans cette nouvelle édition de la Basketball Champions League.


Ils affronteront les Hongrois de Szolnoki Olaj, une équipe qui a participé à l'édition 2016-17 de la BCL mais qui n'a remporté que deux de ses 14 matchs en saison régulière.

Umana Reyer Venezia, le Dinamo Sassari, Varese, Sidigas Avellino et Capo D'Orlando sont les équipes italiennes qui ont joué dans la BCL. Avellino, Venezia et, pour la première fois, Virtus Bologna sont déjà en saison régulière cette année.

 

 

Une autre affiche du premier tour de qualification attire l'attention : le choc entre Sigal Prishtina et Donar Groningen.

Sigal Prishtina rêve de devenir le premier club kosovar à participer à la saison régulière de la BCL, tandis que les Néerlandais de Donar veulent franchir la dernière marche, qu'ils ont ratée l'an dernier au troisième tour face à Estudiantes (76-76 à l'aller à domcile avant de s'incliner 77-69 au retour).

Arvin Slagter et Donar doivent gagner trois manches qualificatives pour participer à la fête de la saison régulière.

Donar a néanmoins disputé la FIBA Europe Cup et s'est qualifié pour les demi-finales avant de s'incliner face au futur champion Umana Reyer Venezia sur deux manches par seulement sept points en cumulé.

Les joueurs à surveiller dans l'équipe néerlandaise sont les internationaux néerlandais Arvin Slagter et Shane Hammink.

L'équipe d'Estudiantes, quant à elle, affrontera les Norrkoping Dolphins lors du premier tour de qualification, le match aller ayant lieu en Suède le 20 septembre. Estu avait failli se qualifier pour les playoffs l'an dernier, avec son bilan de 8v-6d en saison régulière. Ils ont vécu de grands moments, notamment lorsque Goran Suton a remporté les honneurs du titre de MVP de la 13e journée après la victoire face à Banvit.

 

 

Le match aura une saveur particulière pour l'arrière international suédois d'Estu, Ludde Hakanson, qui affronte une équipe de son pays natal. Ce sera aussi très excitant de voir l'international hongrois Zoltan Perl, 23 ans, qui a brillé pour son pays à l'EuroBasket 2017 ainsi qu'au premier tour des qualifications pour la Coupe du Monde.

 

 

 

Avtodor Saratov va tenter de revenir en saison régulière après avoir participé à la première édition de la BCL. Le club, qui s'est incliné l'an dernier face à Capo d'Orlando au troisième tour de qualification, joue à Fribourg le 20 septembre en Suisse avant d'accueillir la formation helvète deux jours plus tard en Russie.

Fribourg a une longue histoire en Europe et a été entraîné de 1995 à 1999 par Dusko Ivanovic, l'un des tacticiens les plus connus en Europe ces 15 dernières années. Sous sa direction, Fribourg avait bataillé en Coupe Korac.

Une autre équipe russe, Nijni Novgorod, vise une première participation en saison régulière. Elle sera opposée au premier tour de qualification au FC Porto, une équipe qui n'a pas réussi à passer le premier tour il y a deux ans. 

Porto a été finaliste des play-off portugais la saison dernière.

 

Telenet Giants Antwerpen affrontera les Chypriotes de l'AEK Larnaca dans une autre rencontre. L'entraîneur d'Anvers est Roel Moors et l'un de ses assistants est son ancien coéquipier chez les Lions de Belgique, Christophe Beghin. Les deux joueurs à surveiller dans leur équipe sont deux jeunes internationaux, l'ailier Hans Vanwijn et le pivot Ismael Bako.

Anvers a terminé deuxième de la saison régulière en Belgique plus tôt cette année et a ensuite perdu, 3-0, contre Ostende en finale des play-offs.

Le CSM CSU Oradea de Roumanie, une équipe qui a connu une première année palpitante avec une fiche de 6-8, va également tenter de revenir en saison régulière de la Basketball Champions League.

Ses adversaires du premier tour de qualification sont les Finlandais de Karhu Basket, l'équipe qui a remporté le titre national la saison dernière.

 

Tsmoki-Minsk, tout comme Donar, était sur le point d'atteindre la saison régulière l'an dernier, mais ils ont perdu contre Nanterre 92 par seulement 5 points sur l'ensemble du troisième tour de qualification.

Le premier tour de qualification contre Polski Cukier Torun, qui s'est classé troisième de la ligue polonaise et a atteint les demi-finales des play-offs, sera l'occasion d'un nouveau départ.

Battue de peu l'an passé, l'équipe de Tsmoki-Minsk essaiera encore une fois de se qualifier.

Le BC Siauliai va tenter de devenir la troisième équipe lituanienne de la saison régulière 2018-19 en rejoignant Neptunas Klaipeda et Lietkabelis. Ils rencontrent Levski Lukoil, champion en titre en Bulgarie, au premier tour de qualification.

 

Les Danois des Bakken Bears, qui n'ont remporté qu'un seul de leurs 14 matchs de saison régulière au cours de la première année de la Basketball Champions League, affronteront les Leicester Riders, une équipe européenne pour la première fois de son histoire, double championne en titre de Grande-Bretagne. Les Bakken Bears comptent un joueur qui devrait avoir une certaine connaissance de Leicester, en la personne du Britannique Ryan Martin, produit de la London's Barking Abbey Basketball Academy.

Une autre affiche particulièrement excitante va opposer le Spirou Charleroi à l'Hapoel Tel Aviv. Le club israélien accueillera le match aller le 21 septembre et les Belges de Charleroi le 24 septembre. La saison dernière, les deux équipes se sont qualifiées pour les demi-finales des playoffs dans leurs ligues respectives.