09 octobre, 2018
05 mai, 2019
11/03/2019
Long Read
lire

Power Rankings : L'AEK semble inarrêtable, les grands noms hors du Top 10

MIES (Suisse) - Les Play-Offs sont arrivés ! Il est temps de trouver l'équipe la plus chaude des 16 avec notre classement Power Rankings - les championnats nationaux sont également pris en considération.


16

Équipe : Umana Reyer Venezia
Bilan sur la saison : 25-12
Forme actuelle : Gagné 2 des 3 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 7
Umana Reyer Venezia a choisi le pire moment possible pour sa deuxième pire performance de son histoire en Basketball Champions League, après sa défaite de 40 points contre Pinar Karsiyaka. Les Vénitiens ont besoin d'une victoire de 24 points pour accéder aux quarts de finale pour la deuxième fois en trois saisons. Une victoire de 24 points. C'est difficile rien que de l'écrire, encore plus de la réussir.

15

Équipe : Neptunas Klaipeda
Bilan sur la saison : 28-1-14
Forme actuelle : Gagné 2 des 3 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 6
Neptunas Klaipeda est la seule équipe à avoir perdu la première manche des huitièmes de finale à domicile par plus de 10 points. Il leur sera mission impossible de revenir contre une équipe aussi impressionnante que l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem.

14

Équipe : PAOK
Bilan sur la saison : 23-14
Forme actuelle : Gagné 2 des 3 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 13
Il y aura un voyage dans le temps à Thessalonique, et les gens parleront du match d'avril 2010. C'était la seule fois sur les 10 dernières années qu'ils avaient battu l'AEK par plus de 10 points d'écart à Athènes, 90-73 pour empêcher leurs hôtes de jouer les Playoffs en Grèce. Une mission similaire à celle de Neptunas....

13

Équipe : Iberostar Tenerife
Bilan sur la saison : 25-14
Forme actuelle : Perdu 4 d'affilée
Classement au dernier Power Ranking : 5
Iberostar Tenerife a perdu quatre matchs d'affilée pour la première fois depuis octobre et novembre 2015 - ceci pour dire combien la série actuelle des Champions 2017 est inhabituelle. Je n'ai vraiment rien à ajouter à cela. J'ai senti une piqûre dans mon cœur en cherchant ces données....

12

Équipe : UCAM Murcia
Bilan sur la saison : 20-19
Forme actuelle : Perdu 3 des 4 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 8
Cette saison régulière à 13-1 semble être un lointain souvenir pour UCAM Murcia. Ils sont dans un trou de 8 points de profondeur dans leur série contre Anvers, mais ce qui est plus inquiétant, c'est leur fiche nationale, car ils sont toujours incapables d'échapper à la zone de relégation en Espagne. Dr Jekyll et Mr Hyde....

11

Équipe : Besiktas Sompo Japan
Bilan sur la saison : 21-15
Forme actuelle : Gagné 2 des 3 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 4
Besiktas Sompo Japan restera longtemps sans Jason Rich, après que l'arrière s se soit cassé le bras. Et sans Rich, l'attaque de Besiktas est devenue pauvre, marquant moins de 60 points contre Nanterre en France.

10

Équipe : Banvit
Bilan sur la saison : 16-17
Forme actuelle : Perdu 4 des 5 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 14
Banvit ne devrait vraiment pas avoir la flèche verte à côté de son nom, étant donné que l'équipe turque a perdu quatre des cinq derniers matchs. Mais une défaite de deux points contre Bamberg les maintient en vie, ils auront un stade bondé derrière eux cette semaine, ce qui leur donnera l'impression que c'est un match à la vie à la mort. Avoir un winner éprouvé comme Gary Neal à bord aide dans de telles situations.

9

Équipe : Segafredo Virtus Bologna
Bilan sur la saison : 21-1-16
Forme actuelle : Perdu 3 des 4 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 10
Il y a eu de bonnes nouvelles pour les Black V lors de leur défaite 96-94 contre Cantu. Kevin Punter a retrouvé son mojo, inscrivant 36 points en 25 minutes, à 11 sur 16 aux tirs et 10 sur 11 sur la ligne avant d'être éliminé pour cinq fautes. C'est la raison pour laquelle ils ne sont qu'à une place du classement de la semaine dernière. Une victoire sur Le Mans leur permettrait de se qualifier pour la phase Elite Eight.

8

Équipe : Le Mans
Bilan sur la saison : 20-1-17
Forme actuelle : Gagné 1 des 3 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 16
Oui. Le Mans n'a remporté qu'un seul de ses trois derniers matchs. MAIS ils ont battu Lyon-Villeurbanne, revenant dans le Top 8 en France, maintenant leur défense du titre en vie. Kendrick Kung Fu Kenny Ray a marqué 18 points, nous devrions donc nous régaler lorsque Le Mans v Bologna atteindra le point-K dans Punter v Ray.

7

Équipe : Promitheas Patras
Bilan sur la saison : 22-13
Forme actuelle : Gagné 2 d'affilée
Classement au dernier Power Ranking : 15
La surprise de la semaine ? Promitheas a fait sauter Tenerife la semaine dernière ? Les Grecs sont prêts pour le match de leur saison à San Cristobal de La Laguna, et ils disent que Rion Brown et Langston Hall seront disponibles pour le jeu. Ajoutez dans l'équation toute la partie sur Tenerife et il semble que Promitheas pourrait être l'autre équipe grecque en quarts de finale. (Nous en aurons une première, avec AEK face à PAOK.)

6

Équipe : Nanterre 92
Bilan sur la saison : 26-15
Forme actuelle : Gagné 3 de suite
Classement au dernier Power Ranking : 11
Je n'arrive toujours pas à comprendre comment ils prononcent "92" en français, mais si Nanterre 92 continue à jouer comme ils le font, ils devraient envisager de changer le nom en Nanterre 100. Parce qu'ils ont remporté 100% de leurs trois dernières sorties, y compris celle face à Levallois, leur grand rival en Ligue française. C'est le bon moment pour être vert à Paris. De bons moments devant nous, aussi.

5

Équipe : Nijzhny Novgorod
Bilan sur la saison : 27-17
Forme actuelle : Gagné 3 de suite
Classement au dernier Power Ranking : 12
J'adore le coach Zoran Lukic. J'adore la façon dont il se comporte, la façon dont il perd la tête quand quelque chose de mauvais arrive pour ensuite tout remettre en place quelques secondes plus tard, pour arriver à un plan gagnant. Et les chaussures blanches. J'adore les hommes aux chaussures blanches ! Sretno u Veneciji, treneru !

4

Équipe : Telenet Giants Anvers
Bilan sur la saison : 30-12
Forme actuelle : Gagné 6 fois d'affilée
Classement au dernier Power Ranking : 9
Cette équipe du Groupe C est l'une des plus chaudes d'Europe, avec six victoires consécutives toutes compétitions confondues, dont la finale de la Coupe de Belgique contre Filou Oostende ! Ostende a ainsi mis fin à six années de domination d'Ostende dans la compétition et a également envoyé le message au reste de l'Europe - ces enfants ne font pas semblant.

3

Équipe : Brose Bamberg
Bilan sur la saison : 30-10
Forme actuelle : Gagné 8 d'affilée
Classement au dernier Power Ranking : 3
Cette équipe du Groupe C est l'une des plus chaudes d'Europe, avec huit victoires consécutives toutes compétitions confondues, dont sept matches à un seul chiffre, ce qui prouve une fois de plus qu'elle a de la (R)ice (glace) dans les veines quand c'est le plus important. Avec deux points d'avance sur Banvit, ils devront une fois de plus se montrer à la hauteur !

2

Équipe : Hapoel Bank Yahav Jérusalem
Bilan sur la saison : 32-9
Forme actuelle : Gagné 9 des 10 derniers
Classement au dernier Power Ranking : 2
Cette équipe du Groupe C est l'une des plus chaudes d'Europe, ayant remporté neuf de ses dix derniers matches toutes compétitions confondues, y compris le match aller à Klaipeda, infligeant une défaite de 12 points à Neptunas. En d'autres termes, ils auront le temps et la confiance nécessaires pour détruire d'autres cercles lors du match retour.

1

Équipe : AEK
Bilan sur la saison : 29-8
Forme actuelle : Gagné 8 d'affilée
Classement au dernier Power Ranking : 1
Cette équipe du Groupe C est l'une des plus chaudes d'Europe, avec huit victoires consécutives toutes compétitions confondues - pour la deuxième fois cette saison ! Ils ont remporté dix victoires consécutives en novembre et décembre, et ils pourraient se qualifier pour les quarts de finale même si leur série se termine mercredi. Un avantage de +9 est énorme contre le PAOK, les champions en titre semblent grandir au fur et à mesure que la saison avance. Encore une fois !




*Les Power Rankings sont entièrement subjectifs et ne constituent en aucun cas des systèmes de classement vrais et précis. Tous les commentaires sont purement ceux de l'auteur.

Igor Curkovic

Igor Curkovic