09 octobre, 2018
05 mai, 2019
20/03/2019
Diccon Lloyd-Smeath's Champions League Insider
to read

Meilleur Jeune - focus sur les candidats

LONDRES (Angleterre) - Il y a eu des discussions constantes tout au long de la saison au sujet du trophée de MVP de cette année. Des joueurs comme Vince Hunter, Tyrese Rice et Kevin Punter ont tous connu des saisons exceptionnelles. Le dunkeur de l'AEK est le choix consensuel à ce stade, mais si Tyrese Rice continue d'afficher des chiffres impressionnants, le trophée pourrait devenir beaucoup plus difficile à décerner - surtout si l'on considère que l'AEK et Bamberg s'affrontent en quart de finale et que les deux hommes pourraient terminer leurs campagnes respectives en Basket Champions League.

Kulboka, meilleur jeune joueur en titre de la BCL, avec Perego

En parlant de Bamberg et des prix de fin de saison, les Freaks ont déjà un des gagnants de l'année dernière sur leur liste. Arnoldas Kulboka - prêté à Orlandina en Italie - a été le deuxième lauréat du prix du meilleur jeune joueur de la Basketball Champions League. Cette année, Kulboka est de retour à Bamberg et nous avons une foule de nouveaux candidats qui veulent suivre ses traces. Pour rappel, pour gagner ce prix, nous recherchons des joueurs de 21 ans (nés en 1997) ou moins. et pour voir de plus près les concurrents, j'ai rédigé quelques brouillons. David Hein (@heinnews) est l'animateur de notre podcast et a également écrit une excellente série sur les talents "formés localement" de la BCL. Igor Curkovic (@IgorCurkovic), vous le connaissez tous déjà....Power Rankings, Rubrique Help-side... Il est également connu pour ses articles sur les tournois des jeunes de la FIBA et nous avait mis en garde contre son compatriote Luka Samanic bien avant qu'il ne dunke sur des gens en Slovénie cette saison.

Les stats

Avant de vous donner notre point de vue sur qui a la meilleure chance de monter les marches pour remporter le prix lors du Final Four de cette année, jetez un coup d'œil aux statistiques pour vous-même. Cliquez sur les onglets, cochez les noms des joueurs dans les filtres, faites vos propres comparaisons et tirez vos propres conclusions. Vous avez le choix entre trois onglets principaux : Par partie et Par 36 minutes, Pourcentages de tir et Statistiques avancées, puis enfin un regard isolé sur Tamir Blatt et Luka Samanic, deux des candidats les plus forts, mais aussi sur les joueurs qui produisent des chiffres en contraste.


Luka Samanic

Petrol Olimpija - Non Formé Localement
2000, 2.08 m (6’10”) Ailier-fort

19.4 Minutes, 8.2 points (15.2 sur 36'), 5.0 rebounds (9.3 sur 36"), 36.8% 3-points. 22% Usage

@IgorCurkovic:

Depuis quelque temps déjà, nous disons ici en Croatie que le basket survivra à cette période horrible en se transmettant d'une génération à l'autre, au sein de la famille. Nous avons eu nos Sarics et nos Zizics, et nous attendons les Prkacins et les Perasovics. Samanic s'inscrit dans cette démarche parce que son père Marko était aussi un joueur de basket professionnel.

Mais, si vous voyiez les deux, Marko et Luka, ensemble sur le terrain, vous ne diriez jamais qu'ils sont père et fils. Marko était un pivot gaucher, dur au mal, costaud, à l'aise dos au panier, tandis que Luka est un 4-5 athlétique, doté d'un tir soyeux, ce qui vous donne une option en or si vous décidez de switcher en défense. C'est ce qui fait de lui un espoir d'élite dans le basket moderne. Il défiera les arrières les plus rapides, et il se dressera contre les big guys.

Et puis, bien sûr, il y a ça :

View this post on Instagram

Throwback to #FIBAU18Europe! 🎥 🏀 🇭🇷

A post shared by Luka Šamanić (@lukasamanic9) on

 

Samanic a commencé la saison doucement, en raison de la courbe d'apprentissage logique dans le basket professionnel sénior après avoir dominé en compétitions des jeunes. Mais le changement d'entraîneur de Zoran Martic - dans le système offensif duquel Luka était à peine utilisé, n'utilisant que très rarement les dribbles - à Sasa Nikitovic a donné beaucoup de liberté à Samanic en attaque.

Il a terminé la saison à deux chiffres lors de cinq de ses six derniers matchs, et celui où il a marqué moins de dix points, c'était contre Bayreuth... et il en a marqué neuf au cours de ce match. Sa progression était plus qu'évidente et avoir plus de liberté lui a donné l'occasion de montrer l'étendue de son Q.I. basket.

 

Alors ne considérez pas Samanic comme un gars lambda à 8,2 points et 5,0 rebonds pour la saison. Pensez à lui comme un joueur valant 13,2 points, 6,7 rebonds, ses stats moyennes sur les six derniers matchs. Pour quelqu'un né en 2000, ce sont des chiffres d'élite, et pour moi, le seul point d'interrogation sur le fait que Luka puisse gagner le prix est le bilan de son équipe.

Petrol Olimpija a réalisé le pire bilan de la saison régulière avec 13 défaites, bien qu'il ait été dans le coup un peu partout et qu'il ait perdu des matchs après avoir mené de plus de 10 points presque chaque semaine. Est-ce qu'un Meilleur Jeune Joueur de la Saison fait vraiment partie de ce genre d'équipe ? C'est pour ça que Samanic n'a toujours pas gagné.

Antonios Koniaris

PAOK - Formé Localement
1997, 1.92 m (6’3”) Meneur/Arrière, 

17.9 Min, 5.7 points (11.5 sur 36'), 2.2 Assists (4.4 sur 36'), 48.7% 3-points, 65.3% eFG%

@DLScoaching: A 21 ans, Koniaris est presque un vétéran dans cette élection du du Meilleur Jeune. Depuis qu'il a remporté les Championnats d'Europe des moins de 20 ans en 2017 avec la Grèce et qu'il a fait partie de l'équipe du tournoi, Koniaris est considéré comme l'un des arrières européens les plus talentueux de sa génération. Il figurait également sur la liste des candidats à ce prix l'an dernier. Les minutes de Koniaris ont été réduites depuis la saison dernière, mais son efficacité a augmenté. 48,7% de loin et un pourcentage effectif aux tirs de 65,3%, qui fait de lui le tireur le plus efficace parmi tous les candidats cette année. Sa moyenne de 4,4 passes décisives sur 36 minutes est également un bon indicateur de sa capacité à meneur de jeu. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez voir sa patience et sa maturité quand il passe la balle après un pick-and-roll. Vous pouvez également voir les instincts de streetball qui font de lui un dangereux tireur d'élite, surtout après dribble. À 1,92 m, il est un solide rebondeur pour un arrière et il est compétitif sur le volet défensif à chaque possession. C'est plutôt son rôle, ou sa capacité à gagner un rôle plus important au PAOK, qui empêche Koniaris de remporter ce prix.

 

Si ce n'est pas encore l'année de Koniaris pour récolter des prix, il ne fait aucun doute que son heure viendra. Une combinaison d'habileté, de compétitivité et d'audace pour réussir des gros tirs dans les grands matchs est une excellente combinaison de caractéristiques à posséder.

 

Sehmus Hazer

Banvit - Formé Localement
1999, 1.90 m (6’3”) Meneur/Arrière

18.8 minutes, 7.5 points (14.4 sur 36'), 1.4 Assists (2.7 sur 36'), 49.2% eFG%

@heinnews: Malgré son âge, Hazer joue déjà sa deuxième saison en BCL et cette expérience et cette confiance accrue se sont manifestées. Il a montré qu'il pouvait tenir le poste de meneur avec une excellente vitesse sur son premier pas et une bonne vision pour savoir où ses coéquipiers vont l'attendre. Il peut aussi profiter de son explosivité et finir à au cercle. Son shooting range (distance de tir) est bon mais pas spectaculaire, mais il le compense avec une confiance absolue en ses capacités.

Consultez l'article sur Hazer pour en savoir plus !

 

Emanuel Cate

UCAM Murcia - Formé Localement
1997, 2.06 m (6’9”) Ailier-fort / Pivot

18.2 Min, 7.3 points (14.5 sur 36'), 5.3 rebounds (10.5 sur 36'), 8.3% Contre %, 62.2% FG%

@heinnews: Cate sait exactement ce qu'il peut et ne peut pas faire et il excelle dans ce qu'il peut faire. Le Roumain a bien appris dans les rangs des jeunes au Real Madrid et a même remporté le titre ANGT avec Madrid en 2015, signant 11 points, 8 rebonds et 8 contres en finale (en jouant aux côtés de Luka Doncic). Une autre des plus grandes forces de Cate est son efficacité et il a d'excellents mouvements autour du panier. Cate s'est épanoui avec plus de temps de jeu à Murcia et a montré toute la saison qu'il sera une force avec laquelle on peut compter.

Consultez l'article sur Cate pour en savoir plus !

 

Gytis Masiulis

Neptunas Klaipeda - Formé Localement
1998, 2.06M (6’9”) Ailier-fort

18 minutes, 6.8 points (13.6 sur 36'), 3.1 rebounds (6.3 sur 36'), 75.9% LF

@heinnews: Neptunas était une situation parfaite pour Masiulis, qui est venu à Klaipeda en prêt de Zalgiris Kaunas. Masiulis a réussi à élever son jeu à un niveau différent avec le temps de jeu que le jeune homme de 20 ans n'a pas pu obtenir avec Zalgiris. Fils d'un ancien pilier de l'équipe nationale lituanienne, Masiulis met également à profit son expérience avec Neptunas pour devenir un joueur plus polyvalent, car il est clair qu'il ne peut pas jouer uniquement au poste de pivot à cause de sa taille. Masiulis a tiré 32% à trois-points cette saison, ce qui est une bonne première étape et bien qu'il ait montré des éclairs d'un bon jeu de passes, il devra en faire plus. Mais Masiulis a montré tout au long de la saison qu'il pouvait bien se déplacer, aussi bien dans le jeu sans ballon que sur jeu rapide.

Consultez l'article sur Masiulis pour en savoir plus ! 

 

Tamir Blatt

Hapoel Bank Yahav Jerusalem - Formé Localement
1997, 1.90 m (6’3”) Meneur

 24.7 Min, 10.9 points (15.8 sur 36'), 7.1 assists (10.4 sur 36'), 42.1% Passes %,  40.4% 3-points

@DLScoaching:

Il n'y a pas de finaliste pour ce prix, mais s'il y en avait un, Tamir Blatt l'aurait été la saison dernière. Cette année, le meneur de jeu de Jérusalem doit être le grand favori. Il joue le plus grand nombre de minutes et a le plus grand rôle et affiche régulièrement les chiffres les plus impressionnants. 10,9 points et 7,1 passes décisives (10,4 pour 36) sont des chiffres très impressionnants pour le meneur de 21 ans, qui mène l'une des attaques les plus prolifiques de la Basketball Champions League. Ces 7,1 passes représentent 42,1 % de tous les tirs réussis après une passe décisive par son équipe lorsqu'il est sur le terrain - ce qui signifie tout simplement que Tamir Blatt dirige le show en attaque.

Regardez la vidéo ci-dessous et vous verrez tout ce que vous pourriez vouloir offensivement de la part d'un meneur. Il nous a vraiment montré tout son arsenal cette saison (il a fait partie de l'équipe de la semaine deux fois). Ses 17 points et 8 passes décisives contre Bamberg représentent probablement son meilleur match à ce jour. Il tire au-dessus de 40% à 3-points et il a toujours été capable de les faire tomber après dribble. Et puis il y a la passe... Blatt passe la balle avec flair, mais sa distribution a été plus axée sur la précision chirurgicale cette année - ces passes de lob ont l'air fraîches, mais elles sont devenues plus une science que de l'art. Des gens comme Josh Owens et Amar'e Stoudemire savent que s'ils font l'effort d'aller au bon endroit, Blatt récompensera automatiquement cet effort.

 

Dans la vidéo suivante, observez une passe qui a été si sous-estimée alors qu'elle doit être tous là-haut avec les meilleures passes de la saison. Regardez comment il se sert de l'écran pour créer un avantage, puis parvient à changer d'angle pour faire face au panier et aussi garder son défenseur enfermé derrière lui en même temps. Ensuite, il scanne le sol pour s'assurer que l'aide sur le roll arrive du défenseur en haut, ce qui signifie que Stoudemire sera ouvert plus tard sur le roll. Blatt est patient et attend le moindre angle pour faire une passe incroyable pour une finition facile. La vision et l'équilibre sont excellents et la passe est d'une grande beauté, mais ce qui est peut-être plus impressionnant, c'est que c'est la seule passe qu'il aurait pu faire dans cette situation et qu'il l'a quand même fait paraître facile.

 

Mentions honorables : Alessandro Pajola (Segafredo Virtus Bologna), Louis Olinde (Brose Bamberg), Blaz Mesicek (Petrol Olimpija), Ridvan Oncel (Banvit), Karim Jallow (MHP Riesen Ludwigsburg), Ragip Atar (Banvit), Jean-Marc Pansa (Nanterre 92), Arnoldas Kulboka (Brose Bamberg).

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon is a basketball coach and analyst living in Madrid. Constantly digging in the crates of box scores and clicking through hours of game footage. Diccon is on the hunt for the stories within the stories. If you like to get a closer look at what’s going in the Basketball Champions League, you have found it.