17 septembre, 2019
01 janvier, 2020
30/09/2019
Game Report
to read

Deuxième tour de qualification : les six premiers qualifiés connus

MIES (Suisse) - Six équipes ont décroché dimanche leur billet pour l'édition 2019-20 de la Basketball Champions League, après être sorti vainqueurs du deuxième tour de qualification.

Les six équipes qui ont atteint leur objectif dimanche sont Nijni Novgorod, Telekom Baskets Bonn, Falco Szombathely, Mornar Bar, Polski Cukier Torun et San Pablo Burgos.

Keith Hornsby a volé la vedette en plantant un buzzer-beater à trois-points pour envoyer Torun en saison régulière.

Legia Warszawa, Fribourg Olympic, Ventspils, SL Benfica, Karhu Basket et BC Kyiv Basket poursuivront leur campagne européenne dans la FIBA Europe Cup.

Les deux derniers billets restants trouveront leurs bénéficiaires lundi soir, mais d'abord, regardons de plus près l'action du dimanche.

Nizhny Novgorod 78-63 Legia Warszawa (Nizhny s'impose 152-124 au total des deux rencontres)

 

Nijny Novgorod est devenu la première équipe issue des qualifications cette saison à s'assurer une place en Basketball Champions League, après avoir battu Legia Warszawa 78-63 dimanche.

Les visiteurs polonais semblaient sur le point de créer une grosse surprise lorsqu'ils ont rattrapé leur retard pour mener de 4 points au deuxième quart, mais Nijni n'était pas d'humeur à voir s'envoler son avance de 13 points sur le match aller.

Les hôtes sont revenus des vestiaires après la pause avec plus de sérénité, ont développé du jeu rapide et ont reconstruit une avance à deux chiffres, 62-52, pour ne plus jamais regarder en arrière. Nijny a marqué 21 points sur les 13 pertes de balles de Legia.

Chavaughn Lewis a passé une belle soirée en attaque pour Nizhny, récoltant 24 points à 10 sur 13 aux tirs et ajoutant 2 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. Alec Brown, quant à lui, a presque assuré un double-double en terminant avec 12 points et 9 rebonds. Pour Legia, Isaac Sosa a inscrit 18 points dans la défaite.

Telekom Baskets Bonn 80-72 Fribourg Olympic (Bonn s'impose 160-138 au total)

 

Telekom Baskets Bonn a dû s'employer dimanche soir à Fribourg et a dû fournir un dernier effort pour remporter une victoire 80-72 lors d'un duel avec 18 changements de leaders, mais l'avance confortable de l'équipe allemande de 14 points à l'aller n'a jamais été vraiment en danger.

Alors que les Suisses menaient 68-66 et qu'il restait 5:38 au compteur, Benjamin Simons a inscrit un tir à trois-points pour lancer une série de 12-0 pour les hôtes, qu'il a lui-même terminée par un autre triple, à 2:40 de la sonnerie finale.

Simons et Trey Mc Kinney Jones ont terminé avec 14 points chacun pour les gagnants, pour un total combiné de 6 sur 8 derrière l'arc, tandis que Branden Frazier a signé une copie de 13 points, 4 rebonds et 2 passes. Timothy Derksen, de Fribourg, a marqué 18 points et a ajouté 7 rebonds dans la défaite.

Ventspils 55-73 Falco Szombathely (Falco s'impose 148-124 au total)

 

Falco a réalisé une belle performance dans la dernière ligne droite, maintenant Ventspils à seulement 10 points dans les 12 dernières minutes du match retour de dimanche, pour célébrer une victoire 73-55 en Lettonie et gagner une place dans la saison régulière.

En milieu de troisième période, Ventspils semblait avoir pris le contrôle de la rencontre, avec 8 points d'avance et, ayant repris momentanément l'écart de 6 points concédé à l'aller sur son adversaire hongrois (75-69).

Cependant Falco a serré les vis en défense et lancé une série de de 11-0 à cheval sur les deux derniers quarts pour transformer un déficit de 45-44 à 2:32 de la fin de la troisième période en une avance de 55-45 à environ huit minutes du terme.

Les deux équipes ont connu une soirée difficile en terme de réussite extérieure, et la capacité de Falcos à trouver des paniers sous le cercle s'est avérée vitale. L'équipe hongroise a marqué 48 points dans la peinture, contre 24 pour Ventspils.

Juvonte Reddic a montré la voie chez les vainqueurs avec un double-double de 16 points et 11 rebonds, tandis que Szilard Benke et Marko Filipovity ont contribué avec chacun 15 points. Marcis Vitols a été le seul joueur de Ventspils à marquer à deux chiffres, terminant avec 14 points et 3 rebonds.

Mornar Bar 71-82 SL Benfica ( Mornar s'impose 167-150 au total)

 

Benfica s'est imposé 82-71 sur la route face à Mornar Bar, mais n'a pas réussi à renverser la vapeur, après sa défaite de 29 points à l'aller face à ses hôtes monténégrins. Mornar a donc remporté le ticket pour la saison régulière, grâce à son excellente prestation à l'aller.

Les Portugais ont creusé l'écart en fin de deuxième période, et ont eu 16 points d'avance (56-40) en troisième période, mais Milko Bjelica a fait trembler les filets à trois-points pour relancer Mornar.

Benfica avait encore assez d'essence dans le réservoir pour garder une longueur d'avance sur Mornar pour le reste du parcours, mais les hôtes ne leur ont pas permis de creuser l'écart.

Micah Downs a réussi un double-double de 24 points et 10 rebonds, ajoutant aussi 5 passes, tandis que Touré Murry s'est démarqué avec 18 points, 6 planches et 5 pièces. Pour Mornar, Bjelica a terminé avec 14 points et 2 rebonds et Jacob Pullen avec 12 points et 4 passes.

Polski Cukier Torun 70-58 Karhu Basket (Torun s'impose 152-151 au total)

 

Des scènes de liesse ont éclaté à Torun dimanche après que Keith Hornsby ait réussi un trois-points au buzzer pour permettre aux hôtes de remporter une victoire 70-58 ce dimanche soir et un point sur l'ensemble des deux matches.

Les hôtes ont annoncé un temps mort à 2 secondes de la fin du match et, avec un retard de 2 points sur l'ensemble des deux matchs. Kyle Weaver a eu des difficultés à remettre le ballon en jeu, mais, juste à temps, Hornsby a réussi à créer suffisamment d'espace pour recevoir la balle, se lever et la relâcher d'un seul mouvement, en frappant derrière l'arc.

Dans ce qui était peut-être un signe des choses à venir, la traditionnellement adroite équipe de Karhu n'était qu'à 4 sur 25 derrière l'arc, tandis que Polski Cukier en a tiré 7 sur 20 depuis le centre-ville.

Hornsby a mené le bal avec 22 points à 9 sur 14 aux tirs et 7 rebonds, tandis que Kyle Weaver a ajouté 18 points et Damian Kulig a réussi un doublé de 12 points et 11 rebonds.

San Pablo Burgos 96-62 BC Kyiv Basket (Burgos s'impose 182-145 au total)

 

Les Espagnols de San Pablo Burgos ont développé leur jeu d'attaque survitaminé pour le premier match européen à domicile de leur histoire, devant près de 9 000 de leurs fans, pour sceller leur passage en saison régulière avec une victoire de 96-62 sur le BC Kyiv Basket.

San Pablo, qui défendait un avantage de 3 points depuis sa victoire à l'aller en Ukraine, a commencé à s'éloigner à la fin du premier quart et a pris sa première avance à deux chiffres, 31-20, peu après le début du deuxième.

Une fois que Kyiv a commencé à éprouver des difficultés en attaque, son effort en transition défensive a également diminué et les hôtes espagnols ont couru à volonté. Après avoir marqué 26 points sur jeu rapide, ils ont porté l'écart à 36 points, 80 à 44, dans la troisième quart.

Earl Clark a fini meilleur marqueur chez les vainqueurs avec 16 points et 5 rebonds tandis que Jean-Pierre Tokoto a compilé 15 points, 6 rebonds et 5 passes. Pour Kiev, Deon Edwin a terminé avec un sommet de 18 points et a ajouté 6 passes en sortant du banc.

"Burgos n'est pas seulement une bonne équipe, c'est une équipe qui sait gagner. Je pense qu'ils peuvent se qualifier pour les play-offs et se qualifier pour le Final Four - une fois sur place, c'est un match unique, donc tout peut arriver", a déclaré l'entraîneur de Kiev, Ainars Bagatskis.

"J'apprécie la gentillesse de l'entraîneur, mais je pense que nous sommes dans le groupe les plus difficile de la compétition et que nous sommes loin des play-offs. Pour l'instant, nous sommes heureux que nos grands fans aient la chance de voir des équipes comme l'AEK Athènes ou Hapoel Jerusalem, Burgos mérite cette opportunité", a commenté Joan Peñarroya, l'entraîneur de San Pablo.