17 septembre, 2019
01 janvier, 2020
27/09/2019
Game Report
to read

Deuxième tour de qualification : Résumé des matchs aller

MIES (Suisse) - La soirée de jeudi soir a été fructueuse pour les équipes en déplacement, puisque la majorité des matchs aller du deuxième tour de qualification se sont soldés par une victoire des visiteurs.

 

Six des huit matches ont vu des équipes s'imposer à l'extérieur et les seules équipes à s'imposer devant leur public ont été Karhu Basket et Falco Szombathely.

Regardons de plus près les huit affrontements en ouverture du deuxième tour de qualification.

Karhu Basket 93-82 Polski Cukier Torun

 

Le champion finlandais Karhu Basket a réalisé une nouvelle excellente prestation offensive à domicile pour s'imposer 93-82 face à Polski Cukier Torun. Lors de leur précédent match à domicile, au premier tour de qualification, Karhu avait marqué 93 points pour signer une victoire de 7 points sur Tsmoki Minsk.

Jeudi, Karhu a profité d'une soirée faste à longue distance, avec 15 de ses 27 tirs réussis derrière l'arc, et comptant jusqu'à 16 points d'avance. Les visiteurs polonais, en revanche, n'ont shooté qu'à 33 % de réussite depuis le centre-ville.

Torun a réduit l'écart à quatre points en fin de troisième quart-temps, mais Samme Givens a réussi un tir à trois-points à 1:13 de la fin de la période, ce qui a permis aux hôtes de garder leurs invités à bonne distance dans l'emballage final.

Givens a montré la voie aux gagnants avec 20 points à 8 sur 14 aux tirs et 5 rebonds, tandis que Cameron Jones a fait un match complet avec 17 points, 6 rebonds, 6 passes et 1 interception. Chris Wright de Torun a terminé avec 25 points et Aaron Cel a obtenu 18 points et six rebonds.

Falco Szombathely 75-69 Ventspils

 

Les champions de Hongrie ont célébré jeudi devant leur public leur victoire 75-69 sur Ventspils, mais les visiteurs lettons peuvent se réjouir d'avoir réduit l'écart à six points après avoir été menés de 15, 47-32, au coeur du troisième quart-temps.

Falco a forcé ses invités à perdre 17 ballons, et a marqué 25 points précieux sur ces balles perdues. Ventspils a cependant fait preuve d'un sang-froid admirable dans les 52 dernières secondes, en forçant Falco à commettre quelques erreurs et en marquant les 4 derniers points du match.

L'international hongrois Zoltan Perl a été particulièrement saignant chez les vainqueurs et a terminé avec 22 points et 7 passes décisives, tandis que Juvonte Reddic a également contribué avec 17 points et 3 rebonds. Wes Washpun a obtenu 21 points et 6 rebonds pour Ventspils dans la défaite.

BC Kyiv Basket 83-86 San Pablo Burgos


Earl Clark a mené le jeune club espagnol de San Pablo Burgos à une première européenne victorieuse.

San Pablo Burgos s'est échappé au quatrième quart-temps et a tenu bon pour remporter une victoire historique 86-83 contre le BC Kyiv Basket en Ukraine, dans ce qui était le premier match européen de l'histoire de l'équipe espagnole.

Le match a connu 16 changements de leaders jusqu'au début de la troisième période, lorsque les visiteurs ont établi leur première avance significative et Burgos a augmenté l'écart à 14 points, 84-70, sur un triple d'Alex Barrera avec 3:28 à jouer sur l'horloge. Kasey Shepherd a toutefois été l'instigateur d'une riposte tardive des hôtes et Kyiv aurait même pu égaliser à la sonnerie finale, mais une tentative désespérée à trois-points de Kyndahl Hill a été repoussée par le cercle.

Le vétéran Earl Clark a récolté 14 points, 5 rebonds et 3 passes pour mener une attaque équilibrée à Burgos. En effet, cinq joueurs ont marqué à deux chiffres pour l'équipe espagnole, le shooteur d'élite brésilien Vítor Benite marquant 12 points à 4 sur 5 de derrière l'arc. Shepherd a terminé le match avec un record de 20 points et 7 passes pour Kiev.

"Nous sommes satisfaits de cette victoire parce qu'il n'est pas facile de gagner en Europe et nous avons eu beaucoup de hauts et de bas pendant le match, tant sur le plasn offensif que défensif", a commenté Joan Peñarroya, entraîneur de San Pablo Burgos. "Le fait que nous n'ayons pas pu conserver l'avantage de 14 points nous a laissé un mauvais goût, mais cela montre que Kyiv est une bonne équipe qui peut vous faire mal si vous vous relâchez ou si vous êtes distrait. Dimanche, nous avons une bonne occasion de nous qualifier, mais nous allons devoir mieux jouer et commettre moins d'erreurs, surtout en défense. Nous pensons maintenant au retour à la maison et à la préparation d'un match qui est très important pour notre club."

Keravnos 55-71 Lietkabelis

 

Lietkabelis a réalisé une remontée monumentale à Chypre jeudi, après avoir compté 21 points de retard sur Keravnos, mais a battu ses hôtes 31-3 dans le dernier quart pour s'imposer 71-55.

L'équipe lituanienne, menée de 17 points à la mi-temps, a commencé à grignoter son retard dans la troisième période et s'est servie d'une série foudroyante de 21-0 au début de la quatrième pour renverser la vapeur sur Keravnos et prendre une avance 61-52 avec 4:30 à jouer.

Les vainqueurs ont contrôlé la bataille dans la peinture, surpassant Keravnos 47 rebonds à 36, et ils ont également été efficace sur la ligne, réussissant 20 de leurs 26 tentatives de lancers francs.

Ken Brown a ouvert la voie à Lietkabelis avec 22 points et Martynas Sajus a enregistré un double-double de 13 points et 11 rebonds. Mohamed Abukar a terminé avec 12 points et 5 rebonds, étant le seul joueur de Keravnos à marquer à deux chiffres.

Södertälje Kings 60-82 Telenet Giants Antwerp


Dave Dudzinski est sorti du banc et a apporté 14 points et 4 rebonds pour Anvers.

Les hôtes belges de l'édition 2019 du Final Four de la Basketball Champions League ont levé le rideau sur la nouvelle saison de manière spectaculaire, en dominant les Södertälje Kings 82-60 à l'extérieur, augmentant singulièrement leurs chances de qualification pour la saison régulière pour une deuxième année consécutive.

Les Giants sont partis en boulet de canon, ont mené 18 à 0 et n'ont jamais regardé en arrière. Les visiteurs ont creusé l'écart jusqu'à atteindre 28 points d'avance en troisième période et, signe de leur bonne circulation de balle, ils ont distribué un total de 20 passes décisives, contre 10 pour les Kings.

Owen Klassen a terminé avec 18 points à 8 sur 9 aux tirs pour mener 5 joueurs anversois à deux chiffres, Dave Dudzinski ajoutant 14 points et 4 rebonds. Charles Callison a marqué 22 points pour les Kings dans la défaite.


Legia Warszawa 61-74 Nizhny Novgorod

 

Nijni Novgorod a fait preuve d'une défense solide en s'imposant 74-61 face à Legia Warszawa sur la route, même si l'équipe polonaise a réduit quelque peu son déficit, qui a grimpé jusqu'à 21 points au début du quatrième quart.

L'équipe russe a pris l'avantage rapidement après l'entame, mais n'a réussi à prendre une avance à deux chiffres que dans la troisième période et Darrlyn Willis a réussi un tir à trois-points avec 7:15 à jouer dans le quatrième quart pour faire grandir l'écart à 67-46. Les hôtes ont ensuite réussi une mini-série de 15-3 pour réduire l'écart à 70-61 dans les dernières secondes, mais Nijni a marqué les derniers points pour ramener la différence finale à deux chiffres.

Brandon Brown, de Nijni, a enregistré une évaluation de 33, la plus élevée de la soirée, avec 24 points à 9 sur 13 aux tirs et 8 interceptions (!), ajoutant 5 rebonds et 5 passes pour faire bonne mesure. Sebastian Kowalczyk a obtenu 22 points à 3 sur 4 à trois-points pour Varsovie.

Fribourg Olympic 66-80 Telekom Baskets Bonn

 

Telekom Baskets Bonn a compté jusqu'à 30 points d'avance face à Olympic Fribourg jeudi et a résisté à un dernier rallye des champions de Suisse pour s'imposer 80-66 sur la route et de prendre une avance de 14 points avant le match retour en Allemagne.

Les visiteurs, qui ont mené du début à la fin, ont assuré une avance à deux chiffres, 17-7, avant la fin du premier quart et n'ont jamais permis à leurs hôtes de réduire à nouveau l'écart à un chiffre. Un lay-up de Trey Mc Kinney Jones à 6:30 de la fin a creusé l'avance de l'équipe allemande à 30 unités, 71-41, ce qui a provoqué, en réaction, un 25 à 9 de Fribourg, jusqu'à la sonnerie finale.

Bonn a marqué 30 points sur les pertes de balles de Fribourg, tandis que les hôtes n'ont marqué que 16 points sur les erreurs de leurs invités, malgré le fait que les deux équipes ont retourné le ballon presque au même rythme, respectivement 21 et 22 fois. Benjamin Simons a signé 23 points à 5 sur 8 à trois-points et Xavier Pollard a terminé avec 15 points et 8 rebonds pour Fribourg.

SL Benfica 68-96 Mornar Bar


L'ex-Monégasque Derek Needham a compilé 7 points, 9 passes décisives et 7 rebonds pour Mornar

Les Monténégrins de Mornar Bar ont battu le champion portugais Benfica à Lisbonne, en réalisant au passage le plus gros écart à l'extérieur de ces qualifications (96-68).

Mornar a réalisé une série de 10-0 dans le deuxième quart pour prendre l'avantage sur ses hôtes en menant 31-28 et en restant aux commandes jusqu'à la fin du match. L'équipe monténégrine a porté son évanace à 15 points, 58-43, sur un panier de Milko Bjelica à 6:05 de la fin du troisième quart. Benfica a tenté un retour vers la fin de la période et a réduit l'écart à six points momentanément, mais Mornar a enclenché la vitesse supérieure dans le dernier quart-temps.

Les visiteurs ont marqué 31 points sur jeu rapide, tandis que les hôtes n'ont obtenu que 6 de leurs points en transition. Le meneur de jeu vétéran Jacob Pullen a assuré le tempo à Mornar avec un total de 29 points à 9 sur 17 aux tirs, dont 6 tirs primés en 13 tentatives. Bjelica a terminé avec 18 points et Damir Markota a apporté 17 points en sortie de banc. Pour Benfica, Damian Hollis a assuré 15 points et 6 rebonds dans la défaite.