05 octobre, 2021
15 mai, 2022
21/01/2022
Igor Curkovic's Champions League Help-Side
lire

Qui est le meilleur joueur en un contre un de la Basketball Champions League ?

ZAGREB (Croatie) - Il n'y a pas de "I" (je) dans "team" (équipe), mais il y a un "I" dans "je veux voir ce gars en 1c1 à chaque fois qu'il entre sur le parquet". Nous avons essayé de déterminer à travers le regard et les chiffres qui sont les meilleurs joueurs en un contre un de la Basketball Champions League.

La motivation était assez simple, avec tous les chiffres fous en NBA ces deux dernières semaines. Et un simple tweet de Rob Perez nous a fait parler dans nos chats BCL, en essayant de trouver qui est le Shai Gilgeous-Alexander de notre compétition.

 

Tout d'abord, un avertissement. Nous ne cherchons que le quatrième meilleur joueur en un contre un de la ligue. Pourquoi ? Parce que Lavrio Megabolt arrive cette saison, et que le coach Christos Serelis aime le jeu en isolation plus que tout autre. Tyson Carter avait les meilleurs chiffres ISO contre la défense individuelle, Jerry Smith obtient le plus de points par possession sur les isolations, et n'oubliez pas que Dimitrios Kaklamanakis est parmi les leaders dans les situations de post-up.

Mais avec Carter parti de la ligue, et Lavrio éliminé dans sa série de Play-In, il est temps de donner la couronne à quelqu'un d'autre. Qui pourrait affronter Jesus Shuttlesworth en 1 contre 1 sur le playground sous les lampadaires et l'amener à s'engager dans une grande université d'État, ou marquer au moins cinq points face à lui comme Denzel Washington l'a fait en 1998 ?

(He Got Game est un film génial).

Levi Randolph (Filou Oostende)

Le fait que cet homme soit bon n'est pas une nouvelle. Nous l'avons vu évoluer dans la BCL depuis des années, nous l'avons vu s'élever au-dessus des défenses et nous l'avons vu réussir des tirs décisifs, mais maintenant qu'il a rencontré le système du coach Dario Gjergja, il semble que nous voyons le meilleur de Levi Randolph.

Prenez par exemple le troisième match contre Igokea m:tel sur la route. L'équipe locale a pris une avance de 12 points à la fin du troisième quart-temps, mais Randolph est devenu un Michael Jordan "et c'est devenu personnel pour moi" et a fait ceci :

Igokea 54-42
Deux points de Levi
Levi passe, Bratanovic marque à deux-points.
Levi marque à deux-points
Conger, deux-points
Bratanovic, deux-points
Levi trois-points
Levi passe, Djordjevic marque un panier à trois-points.
Levi passe, Bratanovic marque à deux-points.
L'avance d'Igokea est réduite à 61-60

Levi est incroyable. Il joue en isolation 21,8 % du temps sur le terrain, obtient 0,931 points par possession en isolation, et 1,176 en post-up selon Synergy, ce qui fait de lui un parfait partenaire de crime de Phil Booth.

Il a scoré 10 points ou + dans tous ses matchs de BCL cette saison, avec une moyenne de 17,9 points pour envoyer les champions de Belgique en huitièmes de finale. Si Jesus Shuttlesworth lui permettait de jouer en post-up côté gauche, il marquerait facilement cinq points.

John Roberson (SIG Strasbourg)

Un autre homme qui score à deux chiffres tout au long de la saison, le meneur de Strasbourg marque 17,6 points par match, tout en réussissant 45,1% de ses sept tentatives à trois-points par match.

Les statistiques avancées ne le voient pas jouer beaucoup en isolation, principalement à cause de la machine bien huilée de Lassi Tuovi qui s'est transformée en la deuxième meilleure attaque de la BCL cette saison (derrière le Galatasaray Nef), et les isolations ne sont pas vraiment une priorité là-bas.


Mais regardez ces clips au-dessus. Quand il est chaud, vous pouvez juste marcher dans l'autre sens, parce qu'il ne manque pas. Si Jesus Shuttlesworth lui permettait de chauffer (comme Denzel), il serait un joueur de la Big State avant la fin du match en 1c1.

Jalen Adams (Hapoel Bank Yahav Jerusalem)

Celui-ci est un peu particulier. Car Jalen Adams n'est pas le seul à jouer en isolation - il le fait 11,6 % du temps lorsqu'il est sur le parquet, Retin Obasohan 11,5 %. Mais Adams est beaucoup plus efficace, obtenant 0,769 points par possession, contre 0,267 pour Retin.

(Pour être juste envers Retin, il doit généralement jouer en fin de possession, d'où le faible ratop ici).

Adams est le tueur de Jérusalem. L'entraîneur Yotam Halperin ne voit aucun inconvénient à ce qu'Obasohan récupère le ballon et mette en place l'attaque, permettant ainsi à Adams de travailler dans la moitié du terrain.

Il a scoré 10 points ou + dans tous les matchs de la saison, avec des moyennes de 17,4 points et 2,3 chevilles cassées* par match, donc oui, on peut supposer qu'il marquera cinq points ou plus dans He Got Game.

 

*pas une statistique officielle.

Patrick Richard (U-BT Cluj Napoca)

Il faut qu'il y ait un facteur qui garantisse que Patrick Richard marque cinq points ou plus contre Jesus Shuttlesworth - il faut qu'il y ait un chrono ou une horloge des 24 secondes qui expire, car cela fait ressortir le meilleur du leader de Cluj.

Vous savez maintenant qu'il a scoré à deux chiffres dans tous les matchs de la saison, et qu'il a même flirté avec le triple-double lors du match contre Holon, où il a marqué 17 points assortis de 8 rebonds et 8 passes.

Mais dès qu'il s'isole, ce qui arrive 12,3 % du temps lorsqu'il est sur le terrain, il va probablement faire gagner un point ou deux ou trois à Cluj. Ses 0,9 points par possession en isolation sont une raison pour laquelle l'entraîneur Mihai Silvasan appelle son numéro lorsque des matchs sont en jeu.

De plus, c'est un homme de famille, donc il ferait tout pour voir un homme retrouver son père, donc oui, il va gagner le match pour libérer Denzel de la prison et le renvoyer dans la vie de Jésus.

D'Angelo Harrison (Prometey)

Oui, bien sûr que Dee est là. Ce qui est bizarre, c'est qu'il ne joue pas tant que cela en isolation, mais vous savez que Harrison sera toujours un candidat au titre de meilleur scoreur d'une ligue, et vous savez qu'il est une bonne option si vous avez besoin de points rapidement.

Il a une moyenne de 15,3 points par match cette saison, et ce qui est intéressant chez lui, c'est qu'il est tellement rusé. Vous ne savez littéralement pas ce qui va se passer, parce qu'il peut s'élever loin au-delà de l'arc, il peut trouver ses points à mi-distance, et il est assez fort pour atteindre la zone peinte, rester bas sur ses drives et vous punir comme il veut.

Pour être juste, il est ici parce que nous avons fait de lui un seau ambulant la saison dernière, et toute opportunité de ramener ce post est une bonne opportunité.

View this post on Instagram