08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
17/01/2020
News
to read

Cinq choses que nous avons apprises cette semaine - Journée 11

MIES (Suisse) - Savez-vous comment vous préparer pour un voyage à Ankara, le calcul derrière le tango, ou quelle est la meilleure façon de sortir d'une compétition en beauté ?

 


Découvrez tout cela - et bien plus encore - à travers ce regard alternatif sur quelques faits et statistiques de la Journée 11 de la Basketball Champions League :

1. IL FAUT ÊTRE DEUX (OU QUATRE) POUR DANSER LE TANGO

 

La rencontre de mercredi entre Anwil Wloclawek et l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem a débouché sur l'un des meilleurs matchs de basket que vous pourrez voir cette année, pour sa valeur divertissante, son suspense, et le fait qu'il ait fini par être aussi une foire de points est un bonus supplémentaire.

L'Hapoel a remporté une victoire 107-102, soit la troisième rencontre de l'histoire de la compétition ayant vu les deux équipes atteindre la barre des 100 points sans avoir recours à une prolongation - ces trois matchs ont eu lieu pendant la saison en cours !

La machine offensive de l'Hapoel a tiré sur quatre cylindres : John Holland a marqué 25 points, James Feldeine et TaShawn Thomas en ont marqué 23 chacun et J'Covan Brown en a scoré 21. L'équipe israélienne est devenue la première dans l'histoire de la BCL à avoir quatre joueurs qui ont marqué 20 points ou plus dans le même match. Feldeine, en particulier, a réussi sept tirs primés, un exploit qu'il a réalisé pour la deuxième fois cette saison, devenant ainsi le premier joueur cette saison à marquer cinq "triples" ou plus en quatre matchs différents.

Dans le même temps, Anwil a marqué 66 points dans la peinture, ce qui est le troisième plus haut total près du cercle dans l'histoire du BCL - MHP Riesen Ludwigsburg avait marqué 68 points dans la peinture contre Szolnoki Olaj en novembre 2016 et Happy Casa Brindisi a également marqué 68 points contre Neptunas Klaipeda lors de la Journée 8, en décembre dernier.

2. S'ATTENDRE À L'INATTENDU À ANKARA