08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
17/01/2020
Tough Calls
to read

Coups de sifflet - Journée 11

MIES (Suisse) - Chaque semaine, des experts analysent les matchs. Afin d'améliorer la compréhension des décisions des arbitres et d'augmenter la transparence envers nos fans, nous publions certains de ces "coups de sifflet", accompagnés d'une explication.

Veuillez trouver ci-dessous les "coups de sifflet" de cette semaine :

Coup de sifflet 1: Türk Telekom v BAXI Manresa - Faute offensive & technique

Le 8 Bleu dribble en tête de raquette en étant défendu par le 6 Rouge. Lorsqu'il change de rythme pour aller au panier, il bloque le bras du Rouge 6 et l'arbitre annonce une faute. Ensuite, le 8 Bleu fait un geste de la main à l'arbitre et est sanctionné d'une faute technique.

L'article 36.2.1 stipule qu'une faute technique est une faute sans contact, incluant le comportement d'un joueur, mais sans s'y limiter :

  • Le fait de traiter et/ou de communiquer avec les officiels de façon irrespectueuse.

Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. Un joueur de l'équipe rouge doit tenter un lancer-franc pour la faute technique, puis le ballon sera attribué à l'équipe rouge pour un lancer depuis sa zone arrière avec 24 secondes au chrono, en conséquence de la faute personnelle.

 

Coup de sifflet 2: Iberostar Tenerife v ERA Nymburk - Faute antisportive

Le 77 Noir sécurise le rebond et entame une transition rapide. Le 9 Jaune, qui est devant lui et avait établi une position défensive légale, est accusé d'une faute antisportive en raison de son mouvement en défense.

L'article 37.1.1 stipule qu'une faute antisportive est une faute de contact de joueur qui, selon l'opinion d'un officiel, est :

  • Un contact inutile causé par le défenseur afin d'arrêter la progression de l'équipe offensive en transition.

Résultat : Décision incorrecte de la part des arbitres. Le 9 Jaune était devant le 77 Noir, il avait établi une position défensive légale et jouait en défense active, essayant de taper le ballon sans créer de contact illégal contre le dribbleur. Le contact a été créé par le dribbleur.

 

Coup de sifflet 3: Casademont Zaragoza v Neptunas Klaipeda - Faute antisportive

Les arbitres déclarent un ballon immobilisé. Lorsque le ballon est mort, certains joueurs sont impliqués dans un affrontement physique.

L'article 46.12 stipule que l'arbitre en chef est autorisé à utiliser le système de re-visionnage instantané pour décider, à tout moment du match :

  • D'identifier l'implication des membres de l'équipe, des entraîneurs, des entraîneurs adjoints et des membres de la délégation qui les accompagnent lors de tout acte de violence.
    Les arbitres ont constaté cela au cours de l'examen :

Les arbitres ont constaté cela à la vidéo :

  • Le 13 Bleu était en train de tenir la jambe du 31 Rouge.
  • Le 31 Rouge a essayé de libérer sa jambe en la déplaçant vers l'arrière et vers l'avant en entrant en contact avec le 13 Bleu.
  • Le 11 Bleu a poussé le 31 Rouge avec ses bras.

L'article 37.1.1 stipule qu'une faute antisportive est une faute de contact de joueur qui, selon l'avis d'un officiel, n'est :

  • Pas une tentative légitime de jouer directement la balle dans l'esprit et l'intention des règles.

Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. Les trois contacts sont considérés comme des fautes antisportives.

Pour reprendre le match, il faut considérer que :

  • Des pénalités égales contre les deux équipes s'annulent mutuellement (article 42.2.3). Ainsi, les pénalités pour les fautes antisportives du 11 Bleu et du 31 Rouge s'annulent mutuellement. 
  • All remaining penalties are administered in the order in which they were called (Article 42.2.7). The only penalty to administer is the Unsportsmanlike Foul committed by Blue 13 on Red 31Toutes les pénalités restantes sont administrées dans l'ordre dans lequel elles ont été prononcées (article 42.2.7). La seule pénalité à administrer est la faute antisportive commise par le 13 Bleu sur le 31 Rouge.

Le 31 Rouge doit tenter 2 lancers-francs suivis d'une remise en jeu pour l'équipe Rouge à partir de la ligne de remise en jeu dans sa zone d'attaque avec 14 secondes sur le chronomètre de tir.

En outre, la flèche de possession alternée ne doit pas être inversée car une faute commise ne fait pas perdre à l'équipe ayant droit à la remise en jeu cette possession alternée (article 12.5.6).

 

Coup de sifflet 4: PAOK v JDA Dijon - Faute antisportive

Vers la fin du troisième quart, le 9 Blanc entame son dribble dans sa partie de terrain avec le défenseur 11 Bleu devant lui. Il y a un contact et le 9 Blanc tombe au sol. L'arbitre considère que la défense du 11 Bleu était légale et laisse le jeu se poursuivre.

Résultat : Décision incorrecte des arbitres. Le 11 Bleu tend sa jambe et crée un contact non réglementaire avec le dribbleur, le faisant trébucher. Il s'agit d'une faute antisportive.

L'article 37.1.1 stipule qu'une faute antisportive est une faute de contact avec un joueur qui, selon l'avis d'un officiel, n'est :

  • Pas une tentative légitime de jouer directement la balle dans l'esprit et l'intention des règles.

Le 9 Blanc devrait se voir accorder 2 lancers-francs suivis d'une remise en jeu pour l'équipe blanche à partir dans leur zone d'attaque et le chronomètre est désactivé car il y avait moins de 14 secondes au chrono.