17 octobre, 2023
05 mai, 2024
05/01/2024
Diccon Lloyd-Smeath's Champions League Insider
lire

Tableau noir : Les guerriers de la route

MIES (Suisse) - Pendant la saison régulière, il est toujours difficile de déterminer la différence de niveau entre les équipes de chaque groupe. On peut voir qui joue bien au basket contre les équipes de son groupe, mais tant qu'on n'a pas vu les oppositions des groupes mélangés dans les tours suivants, on n'est jamais sûr de savoir comment classer correctement les équipes.

Puis viennent les Play-Ins et cinq des huit confrontations sont remportées par l'équipe en déplacement. L'année dernière, seules deux équipes (Darussafaka Lassa et Filou Oostende) ont perdu l'avantage du terrain et, sur ces deux équipes, seul Darussafaka a réussi à se qualifier pour le Round of 16.

 

Cette augmentation de l'imprévisibilité ne nous renseigne pas encore sur la menace que représentent ces équipes pour le prochain tour, mais elle laisse entrevoir un niveau plus homogène entre les équipes capables de sortir de la saison régulière.

Jetons un coup d'œil à quelques-uns des X et des O qui ont retenu l'attention de nos guerriers de la route dans les premiers matchs de ces séries.

Guerriers de la route #1 : Peristeri bwin

Nous commençons par Spanoulis, Peristeri et, surtout, Joe Ragland. Au début de la saison, ce chroniqueur avait prédit que l'équipe et l'entraîneur de Peristeri pourraient faire des dégâts cette saison.

Jusqu'à présent, nous avions vu des éclairs, mais peut-être pas le feu d'artifice complet. La performance de Joe Ragland et l'orchestration de son équipe sur la route à Vilnius ont produit toutes les étincelles que nous nous attendions à voir depuis le début.

Ragland a marqué 25 points et délivré 15 passes décisives, devenant ainsi le premier joueur à enregistrer un match à match à au moins 15 points et 15 passes décisives, et également le premier joueur à réaliser plusieurs matchs à 15 passes décisives ou +. Ce n'est pas si mal quand on pense aux autres grands passeurs qui ont fait les beaux jours de cette ligue.

La passe décisive du clip ci-dessous détonne pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit d'une passe décisive depuis la ligne médiane, par-dessus la défense, qui atterrit parfaitement dans les mains de Nemanja Dangubic, juste sous le cercle. C'est la version basket de la passe en profondeur du meneur de jeu, comme celle d'Andrea Pirlo à San Siro.

 

Regardez-la à nouveau et gardez l'œil sur le numéro 2 Dangubic qui se faufile et serpente d'un côté à l'autre du terrain, avant de prendre la position préférentielle sur son défenseur.

Dès que Ragland attrape le ballon et lance l'action, il ne quitte pas des yeux son coéquipier serbe, attendant le timing parfait et l'élément de surprise. L'alchimie et l'exécution ne semblent pas aussi impressionnantes qu'une action sur demi-terrain où les cinq joueurs exécutent toutes les options d'un système dans l'ordre, mais c'est tout aussi efficace.

Guerriers de la route #2: Banco di Sardegna Sassari

La moyenne de passes décisives de Sassari avant les Play-Ins ? 19. Lors de la victoire de mercredi à Cholet Basket, l'équipe de Piero Bucchi en a distribué 29 ! Si l'arrivée de Brandon Jefferson - avec un double-double - a certainement eu un rôle à jouer dans cette amélioration spectaculaire, la chose qui s'est vraiment démarquée du point de vue tactique a été la façon dont ils ont utilisé le poste pour créer des tirs pour l'autre.

Dans la vidéo ci-dessous, nous voyons trois exemples de Sassari utilisant le poste pour attirer les défenseurs, puis faire circuler rapidement le ballon et enfin faire une passe supplémentaire fatale. Chacun d'entre eux est différent et tous les trois sont plus fluides qu'un calamar.

 

C'est encore plus vrai pour le dernier en particulier, car ils utilisent un écran décalé sur le porteur pour obtenir la touche au poste, puis des écrans décalés loin du ballon (dans la peinture) pour créer la passe à partir de là.

Pour couronner le tout, l'extra-passe se fait également dans la peinture avec un drop vers Alfonzo McKinnie pour le dunk. Qui a vu Sassari se transformer en San Antonio Spurs 2014 sur sa carte de bingo des Play-In ?

Guerriers de la route #3: Galatasaray EKMAS

L'équipe de Zvezdan Mitrovic s'est imposée sur le terrain de Bertram Derthona Tortona sur l'ultime possession

Il y a un débat ici à la BCL sur l'identité de la meilleure recrue de Galatasaray à la mi-saison, mais il semble que ce soit David McCormack et Klemen Prepelic qui l'emportent.

Dans la vidéo ci-dessous, nous avons sélectionné deux des excellentes possessions exécutées par les deux joueurs.

 

Dans le premier clip, on voit Prepelic exécuter une coupe "Iverson" le long de la ligne des lancers francs, puis sprinter vers l'autre côté du terrain, sortir d'un écran de McCormack et marquer un panier à trois-points.

Dans le deuxième clip, le match est sur la bascule et McCormack fait à nouveau un écran à Prepelic, mais cette fois, il se crée de l'espace pour attraper le ballon au poste et sceller le match. Essayer de choisir son poison lorsque l'on défend sur ces deux joueurs sur des jeux d'écrans est un casse-tête impossible pour toute défense. Mitrovic et ses coéquipiers ne manqueront pas d'en faire autant.

Nous ne pouvons pas terminer cette rubrique sans faire un clin d'œil à Tofas Bursa et Promitheas Patras. Tous deux ont remporté des victoires impressionnantes sur la route et méritaient leur propre rubrique. Un grand bravo à Hunter Hale pour ses 25 points, record en carrière, et à Marcus Denmon, nouvel arrivant de Tofas, qui a balayé le PAOK Mateco tel un ouragan.

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon is a basketball coach and analyst living in Madrid. Constantly digging in the crates of box scores and clicking through hours of game footage. Diccon is on the hunt for the stories within the stories. If you like to get a closer look at what’s going in the Basketball Champions League, you have found it.