13 septembre, 2021
01 janvier, 2022
15/09/2021
Review
to read

Juskevicius décisif pour Parme-Parimatch ; Prometey élimine les hôtes derrière un 33-3 dans le deuxième quart-temps.

SOFIA (Bulgarie) - Deux matchs ont eu lieu mardi dans les tournois de qualification de la Basketball Champions League 2021-22. L'un s'est joué sur le fil, l'autre était terminé avant la mi-temps, avec un deuxième quart-temps monstrueux du BC Prometey, dont les hôtes n'ont jamais pu se relever.

Il s'agissait d'un match entre deux écoles différentes, le Levski envoyant une équipe entièrement bulgare pour affronter certains des plus grands noms internationaux de l'équipe du BC Prometey. On pouvait s'attendre à un match serré, après que Levski a eu une avance de 14 points au début du match, mais ce que l'entraîneur Ronen Ginzburg a dit à ses hommes pendant la pause entre le premier et le deuxième quart-temps a eu un impact durable sur les 30 minutes suivantes.


Prometey est revenu en force en remportant le deuxième quart-temps 33-3 ! Les Ukrainiens ont failli remporter le quart-temps 33-0, mais Ventsislav Petkov a réussi un tir à trois-points au buzzer de la mi-temps, marquant ainsi les trois seuls points du Levski dans le quart-temps, pour un déficit de 48-30 à la pause. Il n'y a pas eu de retour, le match s'est terminé sur le score de 96-56.

"Nous avons commencé vraiment à plat, nous ne jouions pas avec beaucoup d'énergie. Levski a fait tout ce qu'il voulait dans le premier quart-temps. Après ce premier quart-temps, le coach nous a parlé et nous avons commencé à jouer notre basket", a déclaré DJ Stephens.

L'ailie volant, auteur de trois dunks et de 11 points durant le quart-temps précité, n'a pas eu à jouer plus de 16:21 dans ce match, prenant ainsi un repos bien nécessaire dans le programme chargé des qualifications.

 

"Nous avons une très bonne équipe. On a gardé la plupart de l'équipe de la saison dernière, on a ajouté de belles pièces. Nous devons juste être agressifs en défense et marquer des paniers faciles en transition. Nous allons maintenant nous concentrer sur Opava. Tout le monde est venu ici pour se qualifier, ce sera donc une lutte acharnée", a ajouté Stephens.

Le fait qu'Opava soit le prochain adversaire de Prometey semble être une bonne nouvelle pour eux. Le coach Ginzburg est l'entraîneur de l'équipe nationale de la République tchèque et a passé tellement de temps là-bas qu'on peut dire que personne ne connaît le basket tchèque aussi bien que l'actuel entraîneur de Prometey.

"Je connais bien Opava, je suis de la République tchèque après tout. C'est une très bonne équipe, avec une très bonne alchimie. Ce genre de compétition est très délicat, la meilleure équipe ne gagne pas toujours, parfois la mieux préparée si tôt dans la saison gagne. Les options sont ouvertes", a expliqué Ginzburg.

Sean Evans a inscrit 18 points et pris 14 rebonds pour Prometey contre Levski. D'Angelo Harrison a marqué 16 points en seulement 18 minutes de jeu, et Viacheslav Petrov était également à deux chiffres avec 13 points. Pour Levski, Ventsislav Petkov a marqué 19 points, Tsvetomir Chernkojev en a marqué 10, mais a eu beaucoup de problèmes de fautes.

"Au début, nous avons eu quelques étincelles, montrant nos capacités, mais un match dure 40 minutes et nous ne sommes pas encore prêts à jouer aussi longtemps à ce rythme", a déclaré Chernokojev.

L'autre demi-finale opposera Le Mans à Parme-Parimatch. Les Russes ont assuré une victoire 79-76 sur l'Hapoel Eilat grâce à l'héroïsme de leur arrière lituanien Adas Juskevicius.

L'Hapoel Eilat a pris l'avantage 71-69 à la dernière minute après un rebond offensif de Justin Patton conclu par un layup, mais Juskevicius a eu une réponse parfaite. Bien qu'il ait été à 0/4 derrière l'arc à ce moment-là, Juskevicius a dribblé jusqu'à son spot et a planté un gros trois-points pour donner à l'équipe russe une avance de 72-71 à 30 secondes de la fin.

Bryon Allen, lui-même auteur d'un match monstrueux, a réussi deux lancers francs pour redonner l'avantage à Eilat à 13 secondes de la fin du match, et il était temps pour Juskevicius de sortir une autre action de classe. Cette fois-ci, il a foncé sur la gauche, a provoqué un contact et a trouvé un moyen de scorer avec la faute et ainsi donner l'avantage à Parme pour de bon.

 

Marcel Ponitka a volé la passe sur la remise en jeu de l'équipe israëlienne et Eigirdas Zukauskas a provoqué une faute antisportive pour mettre fin au suspense et éteindre tout espoir de retour des adversaires.

"A la fin, nous avons montré du caractère, nous avons fait des stops importants. En attaque, nous avons aussi eu de bons moments et je suis heureux que nous ayons gagné le match", a déclaré l'ailier-fort lituanien Zukauskas.

Il a terminé avec 19 points et 11 rebonds, Juskevicius avec 16 points, tandis qu'Artsiom Parakhouski a ajouté 12 points et 7 rebonds en 18 minutes de jeu pour l'entraîneur Kazys Maksvytis.

"Match difficile, match à élimination directe", a déclaré le coach de Parma-Parimatch. "Nous avons perdu un quart-temps, mais cela a failli nous coûter le match. Nous avons gardé notre plan et à la fin nous avons montré plus de résilience. Le prochain match ne sera pas facile, Le Mans est une équipe très forte et athlétique."

La performance de 28 points de Bryon Allen est restée vaine pour l'équipe israélienne.