05 octobre, 2021
15 mai, 2022
21/01/2022
Game Report
lire

Joan Sastre se transforme en héros et qualifie Tenerife avec 8 pts dans les 90 dernières secondes

SAN CRISTOBAL DE LA LAGUNA (Espagne) - Le match 3 a offert un nouveau classique dans la rivalité entre Lenovo Tenerife et Pinar Karsiyaka. Les champions 2017 ont éliminé les finalistes de 2021, grâce aux exploits de Joan Sastre dans la dernière 1:30 de la série de Play-In.

Tenerife s'en est sorti avec une courte victoire 74-71, et s'est qualifié pour les huitièmes de finale (Round of 16) en l'emportant 2 manches à 1 face à l'équipe turque.

Le tournant : Le moment où l'entraîneur Txus Vidorreta a fait appel à Joan Sastre pendant l'été. Gagnant confirmé et membre de l'équipe nationale espagnole, l'ailier a connu un début de campagne discret en BCL, ne marquant que 20 points au total sur ses sept premiers matchs dans la compétition.

Mais alors que le match était à égalité à 66 partout et qu'il restait 90 secondes à jouer, Sastre s'est enfin montré avec Tenerife. Un tir à trois-points du coin droit, suivi d'un tir du coin gauche, et une coupe en backdoor parfaite sur un servicede Marcelinho Huertas lui ont permis d'inscrire 8 points consécutifs et de donner six points d'avance à son équipe, 74-68.

Amath M'Baye a réduit l'écart de moitié avec un trois-points, et Karsiyaka a commis une faute sur Aaron Doornekamp. Mais même après que l'ailier fort canadien ait raté ses deux lancers francs, il était là pour saisir le rebond offensif et Tenerife laissait le temps expirer, survivant à trois confrontations au couteau avec Karsiyaka pour atteindre les huitièmes de finale.

 

Le héros du match : Joan Sastre a terminé avec un total de 15 points, à 6 sur 7 aux tirs. Les mentions honorables vont à Huertas pour ses 11 passes décisives, ce qui est la neuvième fois qu'il a délivré 10 passes décisives ou plus, le record dans l'histoire de la BCL, Giorgi Shermadini pour ses 10 points, 9 rebonds et un +18 avec lui sur le parquet, et Dejan Todorovic qui a scoré 11 points, après avoir marqué un seul point depuis le début de la saison.

Les stats ne mentent pas : dans une série aussi dure et épuisante que celle-ci, la question est de savoir qui a eu le meilleur banc. Tenerife a remporté les points du banc 44-7, avec Sastre, Todorovic et Kyle Wiltjer (11pts) qui ont tous atteint les deux chiffres sans avoir commencé le match.

Le mot de la fin : Le même soir, le champion en titre Hereda San Pablo Burgos et le vice-champion Pinar Karsiyaka ont été éliminés. Pendant ce temps, Lenovo Tenerife rejoindra le Groupe L, avec Falco Szombathely, Rytas Vilnius et la SIG Strasbourg.

Ils ont déclaré :

"Nous avions l'impression d'avoir notre chance, mais ça n'est pas allé dans notre sens à la fin. Quelques stops... et ça a tourné en leur faveur. Je pense que c'était juste des choses dont nous avons parlé, l'entraîneur nous a donné un super plan de jeu, nous nous sommes battus pour revenir et nous n'avons pas pu capitaliser sur les erreurs qu'ils ont faites." - James Blackmon, Pinar Karsiyaka

"C'était un match difficile, nous avions un calendrier difficile cette semaine. Au début, surtout en première période, nous n'étions pas bons, nous avons fait trop d'erreurs dans les parties offensives du jeu. En seconde période, nous étions bons, et nous étions ensemble sur le terrain, nous avons montré du caractère. Nous sommes revenus, mais pas assez pour gagner. Je pense que nous le méritions, mais les deux dernières minutes, nos décisions n'étaient pas bonnes, donc je félicite Tenerife." - Ufuk Sarica, entraîneur de Pinar Karsiyaka

"Nous avons vraiment bien commencé, en jouant comme un seul homme, en jouant dur, en jouant une bonne défense, en contrôlant les rebonds, qui étaient la clé, pour ne pas les laisser jouer comme ils veulent. Nous les avons mis mal à l'aise. Ils ne pouvaient pas jouer du bon basket comme ils le font habituellement. Mais en deuxième mi-temps, ils ont commencé à attaquer davantage sur les rebonds, à réussir des tirs plus importants. C'était un match serré, mais pour ces petits détails, nous avons gagné le match et nous sommes très heureux d'être au prochain tour de la Basketball Champions League." - Joan Sastre, Lenovo Tenerife

"Nous avons fait un très bon travail en défense, surtout dans le premier quart-temps, mais aussi dans les moments clés du dernier quart-temps. Nous avons eu de la production dans ces moments clés de la part de différents joueurs, notamment Joan Sastre, qui nous a permis de gagner le match, j'en suis très heureux." - Txus Vidorreta, entraîneur de Lenovo Tenerife