05 octobre, 2021
15 mai, 2022
22/11/2021
David Hein's Champions League Home Grown
to read

Jantunen s'appuie sur ses expériences passées, bonnes ou mauvaises, pour ses débuts en pro avec Ostende

OOSTENDE (Belgique) - Mikael Jantunen a abordé la saison en ayant vécu sa part de grands moments - avec des hauts et des bas. Mais l'ailier finlandais n'avait encore jamais goûté au basket professionnel. Il en a l'occasion pour la première fois en 2021-22, et ce, avec bonheur, au sein d'un club gagnant comme Filou Oostende et dans la Basketball Champions League.

Jantunen a quitté le basket universitaire aux États-Unis pour revenir en Europe à l'intersaison et a trouvé un bon foyer dans l'ouest de la Belgique. Et il laisse déjà son empreinte sur le club 10 fois champion en titre de la ligue nationale.

Après avoir joué pendant deux ans pour les Utes de l'Université de l'Utah, Jantunen cumule 7,3 points, 4,3 rebonds, 1,8 passe, 0,8 interception et 1,0 contre en quatre matchs de BCL et a également inscrit 10,9 points et 4,6 rebonds de moyenne dans la ligue belge.

"Je suis vraiment heureux de la confiance que le coach me donne. J'ai un bon temps de jeu et je sens que j'utilise mes minutes de manière assez productive", a-t-il déclaré.

Jantunen, 21 ans, a admis que certains papillons volaient dans son estomac lors de son premier match de BCL à Tofas Bursa.

"J'étais un peu nerveux. En tant qu'équipe, nous avons perdu de neuf points sur la route (92-83). J'aurais pu mieux jouer. C'était le premier match et c'était très perfectible, mais vous devez commencer quelque part", a déclaré Jantunen, qui a compilé quatre points et deux rebonds en 19 minutes.

 

Le match de la 2e journée à domicile contre la SIG Strasbourg avait un peu plus d'importance pour Jantunen. Non seulement c'était un match à domicile, mais l'équipe adverse était dirigée par Lassi Tuovi, l'entraîneur adjoint de longue date de l'équipe nationale senior finlandaise et quelqu'un que Jantunen connaît assez bien.

"C'était vraiment agréable. Pendant tous les étés où j'ai travaillé avec lui, il m'a beaucoup aidé en tant que joueur. C'est un grand entraîneur et il s'en sort bien à Strasbourg. C'était un grand moment de le voir là et de jouer contre lui. J'aurais aimé remporter la victoire dans ce match, mais je vais avoir une revanche en décembre. J'espère que je pourrai me venger de cette défaite", a-t-il déclaré au sujet de la défaite 83-77, au cours de laquelle il a marqué 10 points, pris 4 rebonds et délivré 2 passes.

Jantunen a aidé Ostende à ouvrir son compteur de victoires contre Kalev/Cramo, en battant les champions estoniens par deux fois pour passer à 2-2.

Jantunen s'est distingué dans le deuxième match par son effort complet. Il n'a marqué que 4 points, mais il a aussi compilé 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 contres.

"Certains matchs, votre attaque n'est pas très bonne, concentrez-vous plutôt sur la défense. Faites tout ce que vous pouvez pour aider votre équipe. Il ne s'agit pas toujours de marquer le plus de points. Vous pouvez aider votre équipe de bien des façons. Je voulais simplement me mettre dans la tête, lorsque je suis sur le terrain, de faire tout ce que je peux et d'essayer d'aider l'équipe à gagner", a-t-il déclaré.

"Bien sûr, c'est ma première année et je savais qu'il y aurait des hauts et des bas, des bons et des moins bons matchs. Il faut donc être prêt à apprendre et, en cas de mauvais match, tourner la page et être prêt pour le match suivant."

Aider la Finlande à atteindre son cinquième EuroBasket consécutif

Un bon match - et un fait marquant dans le passé de Jantunen - a eu lieu en février dernier lorsqu'il est revenu des États-Unis pour participer aux qualifications à l'EuroBasket 2022.

Les joueurs universitaires sont très rarement disponibles pour jouer lors des fenêtres FIBA pendant la saison. Il avait cependant été discuté à l'avance entre Jantunen, la fédération finlandaise et l'Université de l'Utah qu'il serait autorisé à retourner en Europe et à jouer pour son pays s'il y avait un match important de l'équipe nationale.

Malgré la pandémie de Covid-19 en cours, l'Utah a accordé à Jantunen son billet de sortie et il a fait le voyage suffisamment à l'avance pour être autorisé à jouer lors de la fenêtre de février 2021 à Tbilissi, en Géorgie.

 

La Finlande avait besoin d'une victoire sur la Suisse pour se qualifier pour l'EuroBasket pour la cinquième fois consécutive. Et Jantunen s'en est sorti avec 11 points et 4 rebonds lors de la victoire 92-84.

"C'était vraiment grand pour moi. J'ai toujours rêvé de participer à un grand tournoi et de représenter mon pays. Je dois remercier mes entraîneurs à Utah et mes coéquipiers d'avoir compris et de m'avoir soutenu pour y aller", a déclaré Jantunen, qui a finalement manqué quatre matchs pour Utah et près de deux semaines parce qu'il a également dû être mis en quarantaine à son retour aux États-Unis.

"Nous n'avons pas été en mesure de nous rendre à la Coupe du monde 2019, alors si je pouvais aider l'équipe à se rendre à l'EuroBasket, je voulais faire tout ce qu'il fallait."

C'est le seul match de la fenêtre des qualifications de l'EuroBasket dans lequel Jantunen a joué, restant sur le banc lors du dernier match de la fenêtre contre la Géorgie.

Une occasion manquée de jouer sur la scène internationale

Le prochain objectif de Jantunen avec l'équipe nationale finlandaise est d'aider à corriger l'une de ses plus grandes déceptions jusqu'à présent et de ramener l'équipe à la Coupe du monde FIBA après avoir été incapable d'aider les Susijengi à atteindre la vitrine mondiale en 2019. Jantunen a joué huit des dix matchs des qualifications européennes de la Coupe du monde de basket-ball de la FIBA 2019, avec des moyennes de 2,5 points, 3,6 rebonds et 1,1 passe décisive, alors qu'il était âgé de 17 et 18 ans.

 

Ce qui a rendu l'absence particulièrement difficile, ce sont deux matchs que la Finlande aurait vraiment pu gagner - ou même aurait dû gagner. Les Finlandais menaient de 10 points dans le troisième quart-temps et ont perdu contre l'Islande, ils étaient menés de deux points à 20 secondes de la fin mais ont perdu contre la République tchèque, et ils menaient de 13 points contre la Russie à 7 minutes de la fin, mais ont perdu en prolongation.

"Cela nous aide beaucoup. Personnellement, je me sens beaucoup plus à l'aise pour aborder ces matches. Je suis mieux préparé. Je ne peux pas dire que c'était une grande expérience parce que nous n'avons pas réussi. Mais en tirer des leçons a été une expérience formidable pour moi en tant que joueur", a déclaré Jantunen, en essayant de voir les choses d'un point de vue positif.

Des émotions mitigées chez les U16

Les premiers pas de Jantunen avec la Finlande ont également fourni une précieuse leçon d'apprentissage de l'équilibre entre déception et joie.

En 2015, la Finlande avait terminé sixième du Championnat d'Europe U16 FIBA et s'était qualifiée pour la première fois pour la Coupe du monde U17 de la FIBA l'été suivant. Jantunen a fait ses débuts en FIBA avec la Finlande lors de la Coupe du monde U17 en 2016 - avec des moyennes de 5,6 points, 6,1 rebonds et 1,4 interception. Mais c'est plus tard cet été-là qu'il allait vraiment goûter à une défaite significative pour la première fois..

La Finlande est restée invaincue lors de la phase de groupe du Championnat d'Europe U16 de la FIBA 2016 - battant la Grèce, la Serbie et l'Estonie - et a éliminé la Bosnie-Herzégovine en huitième de finale. Mais les Finlandais ont fini par être battus par la Turquie en quart de finale, 80-78 en prolongation. Jantunen a marqué 13 points et pris 9 rebonds avant d'être sorti pour cinq fautes à 47 secondes de la fin du match, alors que la Finlande était menée 78-77.

La Finlande a rebondi et a battu le Monténégro et la France pour terminer cinquième du tournoi - la meilleure performance jamais réalisée par le pays au niveau européen U16.

"Il y a beaucoup d'émotions mitigées à propos de ce voyage", se souvient-il. "Une défaite de deux points en prolongation contre la Turquie n'est jamais facile à avaler pour un jeune de 16 ans. Nous étions vraiment très confiants en nous-mêmes. Nous jouions les uns pour les autres et je me souviens de l'incroyable défense que nous pratiquions. En tant qu'équipe, nous avons de très bons souvenirs. Les deux premiers mois, bien sûr, ce n'était pas si bien, parce que nous avons perdu contre la Turquie, mais nous avons atteint la cinquième place et nous avons battu de grandes équipes."

Se concentrer sur le sauvetage de la Finlande en Division A

Un autre moment décisif - à des égards similaires aux émotions mitigées de la Turquie et de la cinquième place - est survenu deux étés plus tard lors du Championnat d'Europe U18 de la FIBA 2018. La Finlande a éliminé l'Ukraine et la Bosnie-Herzégovine en phase de groupe, mais a été surprise par la Grande-Bretagne en huitième de finale et a ensuite perdu contre la Turquie pour tomber dans le classement pour les places 9 à 16.

 

Jantunen et ses coéquipiers devaient donc remporter leurs deux derniers matchs pour maintenir la Finlande en Division A au niveau U18. L'équipe nordique a de nouveau battu les Bosniaques et a fini par l'emporter sur la Grèce dans une victoire palpitante en prolongation 89-85 dans le match de classement pour la 13e place, ce qui signifie que la Finlande est restée au niveau A pour un cinquième été consécutif en 2019 (où elle finira par être reléguée).

"Après la défaite contre la Turquie, l'état d'esprit a complètement changé. L'objectif clair était de rester en Division A, et nous l'avons fait", a déclaré Jantunen, qui a assuré 22 points et 16 rebonds dans le match. "C'était incroyable. C'était juste une énorme victoire pour nous. Nous avons donné à la génération 2001 une chance de jouer en Division A contre les meilleures équipes d'Europe."

Affronter un autre Finlandais en BCL ?

Le fait que les Finlandais jouent contre les meilleurs au niveau de l'équipe nationale les aide finalement à acquérir la confiance nécessaire pour jouer dans de grandes équipes en dehors de leur pays et à exceller - également en BCL.

Outre Tuovi à Strasbourg, il y a deux autres joueurs finlandais prépondérants dans la ligue : Sasu Salin chez Lenovo Tenerife et Elias Valtonen de BAXI Manresa.

"Bien sûr, je suis les Finlandais dans la Basketball Champions League. Ils jouent un excellent basket", a-t-il déclaré.

Jantunen aimerait particulièrement se mesurer à Valtonen. Les deux ont grandi ensemble dans le jeu - Valtonen étant à peine plus âgé d'un an - et ont joué ensemble à la Coupe du monde U17 de la FIBA 2016 ainsi qu'aux Jeux mondiaux universitaires en 2019.

Ils se sont également affrontés une fois... aux États-Unis.

 

Le 18 janvier 2020, Valtonen et l'Université d'État de l'Arizona recevaient Jantunen et Utah dans une confrontation de la conférence Pac-12. Valtonen a inscrit 3 points, pris 1 rebond et fait 1 interception, tandis que Jantunen a inscrit 10 points, pris 5 rebonds et fait 2 passes. Mais Valtonen a obtenu la victoire - 83-64.

"C'était une grande expérience. Nous avons commencé dans le même lycée et ensuite nous jouons l'un contre l'autre dans un match de la Pac-12. Peu de gens ont ce genre d'expérience. C'était donc à coup sûr quelque chose dont je me souviendrai", a-t-il déclaré. "À la fin, ils ont gagné et il a pu se féliciter de cette victoire. J'ai besoin de jouer à nouveau contre lui, quelque part, j'espère dans la BCL."

Cela signifierait que Manresa et Ostende ont atteint les huitièmes de finale. Et cela voudrait dire que Jantunen a connu un autre sommet.

David Hein

David Hein

Walk into the media tribune of any major basketball event and there's a good chance you will come across David Hein. Having covered dozens of FIBA events, including numerous women's and youth events, there are few players Dave doesn't know about, and few players who don't know him. His sporting curiosity means he is always looking to unearth something new and a little bit special. David Hein's Champions League Home Grown is a weekly column digging out the freshest basketball talent in the competition and assessing what the basketball landscape will look like a couple of years down the line.