05 octobre, 2021
15 mai, 2022
07/10/2021
Review
lire

Akoon-Purcell, Trimble inarrêtables pour Galatasaray ; Tenerife et la SIG gagnent dans les dernières secondes

MIES (Suisse) - L'Unicaja a réussi ses débuts dans la compétition en remportant une victoire sur la route en Russie contre Nizhny Novgorod. Sasu Salin et Aaron Doornekamp ont fait le spectacle pour Lenovo Tenerife contre les champions ukrainiens de Prometey, protégeant ainsi le bilan parfait des clubs espagnols pour le début de la saison 6.

Prometey menait 43-32 à la pause contre Lenovo Tenerife, qui essaie toujours de trouver sa voie sans son pivot Giorgi Shermadini, blessé. Ils ont trouvé une solution dans le troisième quart-temps, en donnant le ballon à Sasu Salin et en le regardant se déchaîner, réussissant six tirs à trois-points dans le quart-temps et inscrivant 24 points pendant ces dix minutes qui ont suivi la pause. Salin a battu Prometey 24-4 dans le troisième quart-temps !

Cependant, les hommes de Ronen Ginzburg ont réagi. Emmenés par les 22 points de D'Angelo Harrison, Prometey a égalisé à deux minutes de la fin. Aaron Doornekamp s'est révélé être le héros, réussissant un trois-points en fin de possession pour maintenir Tenerife en tête, et lorsque Chris Dowe a égalisé à 70 à 19 secondes de la fin, Txus Vidorreta a rappelé le numéro de son ailier-fort canadien.

Marcelino Huertas et Kyle Wiltjer ont joué un pick and roll haut. Huertas a trouvé Bruno Fitipaldo en train de couper dans le dos de la défense, et l'arrière uruguayen a fait la passe supplémentaire, de la peinture vers le corner gauche, où Doornekamp était verrouillé et prêt à tirer. Il a réussi un tir primé et le score final est de 73-70.


Salin a terminé avec 33 points grâce notamment à son 8 sur 13 au-delà de l'arc, et a également pris 8 rebonds. Fitipaldo a marqué 13 points, Julian Gamble a pris la place de Shermadini et a récolté 10 points, 8 rebonds et 4 contres. Doornekamp a marqué 3 points avant de claquer ses deux derniers paniers.

L'Unicaja gagne largement en Russie

Alors que le Lenovo Tenerife a l'habitude de s'imposer en saison régulière de cette compétition, ses compatriotes de Malaga ont remporté leur première victoire en BCL. Fotios Katsikaris et ses hommes affrontaient Nizhny Novgorod, quart-de-finaliste la saison dernière, et ils étaient bien préparés à ce qui se passe habituellement en Russie.

Cette fois-ci, Zoran Lukic et Nizhny Novgorod n'ont pas fait preuve d'une grande efficacité en deuxième mi-temps. L'Unicaja les a maintenus à 25 points sur les 20 dernières minutes, tout en marquant 27 points dans le seul quatrième quart-temps pour terminer avec une victoire autoritaire 79-62.


Jaime Fernandez a marqué 21 points et délivré 6 passes en 24 minutes. L'ancien vainqueur de la BCL Tim Abromaitis est revenu à la compétition avec 13 points et 8 rebonds, Norris Cole a marqué 12 points pour l'équipe verte. Nizhny Novgorod n'a shooté qu'à 5 sur 17 derrière l'arc de cercle...

Perl et Falco gagnent la bataille des noirs et jaunes

En parlant de super remplaçants, l'AEK a eu un aperçu de ce que Zoltan Perl est capable de faire en tant que sixième homme dans la rotation de l'entraîneur Milos Konakov. Perl a marqué 21 points avec 6 passes et 5 rebonds, étant le héros local une fois de plus pour Falco Szombathely, menant les champions hongrois à une victoire 83-78 sur AEK.

Szilard Benke a marqué 16 points, Boris Barac 15, le géant Gyorgy Goloman mérite une mention pour ses 9 points, 5 rebonds et 2 contres, tout comme Benedek Varadi qui a fait un peu de tout avec 8 points, 9 rebonds et 5 passes. Nikos Pappas a inscrit 20 points pour l'AEK.

Le duo de Galatasray Nef trop fort pour l'ERA Nymburk

En Turquie, le Galatasaray Nef a montré au reste du monde son nouveau duo. DeVaughn Akoon-Purcell et Melo Trimble ont fait chanter les fans d'Istanbul en battant ERA Nymburk 101-85, double quart-de-finaliste.

Akoon-Purcell a mené la danse pendant les trois premiers quarts-temps, inscrivant 21 de ses 23 points après 30 minutes de basket. Trimble a pris le relais dans le dernier quart-temps, marquant 17 de ses 33 points dans la dernière période, permettant ainsi à l'entraîneur Ekrem Memnun d'atteindre les trois chiffres. Trimble a réussi 8 de ses 10 tirs au-delà de l'arc.

Jerrick Harding a marqué 21 points pour les champions tchèques.


Le public aide Oldenburg

En Allemagne, l'EWE Baskets Oldenburg est revenu en BCL pour la première fois depuis 2017-18. L'EWE Arena, bondée, a assisté à une fin de match à suspense face au Rytas Vilnius, et Max Heidegger a joué le rôle du héros en obtenant le layup de la victoire à 38 secondes de la fin.

Rytas a raté un tir à deux-points pour égaliser, ce qui a permis à Bennet Hundt et Heidegger de sceller l'affaire sur la ligne - 76-72. Heidegger a fini meilleur marqueur de son équipe, avec 26 points tandis que Ivan Buva a marqué 21 points dans le camp adverse.

Holon envoie un message

En mars 2021, l'Hapoel U-NET Holon et le Happy Casa Brindisi ont disputé deux matchs serrés dans la Basketball Champions League, qui se sont tous deux terminés par une victoire de deux points du Holon, dont l'une après prolongation.

Au vu de leurs précédentes confrontations, nous nous attendions à une nouvelle rencontre serrée, mais l'entraîneur Maurizio Buscaglia avait d'autres plans pour son retour au pays. Le technicien italien a mené Holon à une victoire 88-61 sur la route, après avoir mené de 36 points à la fin de la troisième période.

Steven Gray, Joe Ragland et Chris Johnson ont combiné 56 points sur la soirée. Jeremy Chappell est le seul joueur à double chiffre de Brindisi avec 10 points.

Fin de match folle en France

Kalev/Cramo a montré qu'il s'agissait d'une équipe coriace lors des qualifications, et la toute première apparition d'un club estonien en saison régulière a prouvé qu'il sera difficile à battre. Le match s'est déroulé jusqu'au buzzer final - et même au-delà...

La SIG Strasbourg a eu un temps mort et l'entraîneur Lassi Tuovi a dessiné un système pour les sept dernières secondes. John Roberson a manqué son tir, mais Matt Mitchell a surgi au rebond offensif et a asséné une claquette dunk à une seconde de la fin du match.

Alors que la foule est déjà en train de célébrer en France, Silas Melson remonte une partie du terrain et marque un panier à trois-points pour Kalev/Cramo. Les arbitres revoient l'action, et il apparait que le tir de Melson est arrivé trop tard, le ballon était toujours dans ses mains au moment du buzzer, permettant à Strasbourg de s'imposer 75-73.


Le capitaine a mené la charge pour la SIG. DeAndre Lansdowne a marqué 21 points à 9 sur 13 aux tirs, Roberson a marqué 14 points, Mitchell était à un rebond près d'un double-double avec 12 points. Melson a terminé avec 18 points pour les champions d'Estonie.

Un départ parfait pour les Espagnols, complété par Manresa

Hereda San Pablo Burgos s'est imposé lundi, tandis que Lenovo Tenerife et Unicaja ont été rejoints mercredi en fin de journée par BAXI Manresa pour porter à quatre le nombre de victoires en quatre matches des clubs espagnols.

Manresa s'est imposé 81-76 face à l'Arged BM Stal Ostrow Wielkopolski, grâce à une excellente défense dans le quatrième quart-temps qui a permis aux Polonais de ne marquer que 14 points dans les dix dernières minutes, et seulement deux dans les deux dernières minutes.

L'entraîneur Pedro Martinez sera satisfait des 27 passes décisives de son équipe sur 30 paniers inscrits. Guillem Jou a inscrit 18 points, Joe Thomasson a terminé avec 17, Ismael Bako a dunké dans tous les sens pour marquer 15 points à 7 sur 7 aux tirs, montrant qu'il est toujours le même joueur qui a été sélectionné dans le cinq idéal en 2019. Michael Young a marqué 16 points pour les champions de Pologne.