05 octobre, 2021
15 mai, 2022
24/09/2021
Transfers
to read

Journée chargée en Ukraine : Bilan, Kennedy et Mishula arrivent

ZAPORIZHIA (Ukraine) - Le BC Prometey est le champion en titre d'Ukraine, et il s'est qualifié pour la saison régulière en remportant son tournoi de qualification à Sofia, en Bulgarie. Mais l'objectif n'était pas seulement d'atteindre la phase de groupe, les recrues de l'été ont clairement montré que Prometey avait l'intention de faire des dégâts en 2022.

L'entraîneur Ronen Ginzburg est sur leur banc. L'expérimenté technicien israélien s'est fait un nom en République tchèque, en créant la machinerie de l'ERA Nymburk et en amenant l'équipe nationale tchèque à de nouveaux sommets, comme atteindre les Jeux olympiques pour la toute première fois en 2021.

Voici ce que Ginzburg a dans son vestiaire en Ukraine :

En 24 heures, les 23 et 24 septembre, Prometey a annoncé trois nouvelles arrivées dans son effectif : Miro Bilan, DJ Kennedy et Olexandr Mishula.

Miro Bilan est un pivot de 32 ans de l'équipe nationale croate. Le joueur de 2,11 m est également un vétéran de la BCL, ayant joué trois saisons de cette compétition avec la SIG Strasbourg et le Dinamo Sassari, atteignant son apogée en 2020-21, lorsqu'il a tourné en moyenne à 15,2 points et 7,4 rebonds par match pour la formation italienne.

Bilan a débuté sa carrière à Sibenik, puis est passé par Zadar et Cedevita en Croatie. Strasbourg en 2017-18 a été sa première expérience internationale, qu'il a poursuivie par une saison à l'ASVEL et de deux autres à Sassari. Le pivot sort de la meilleure saison de sa carrière d'un point de vue statistique, car il a t compilé 16,9 points et 8,0 rebonds par match en Italie la saison dernière.

 

Olexandr Mishula est un meneur de jeu de 29 ans qui a longtemps été membre de l'équipe nationale ukrainienne, et qui pourrait s'avérer être une merveilleuse recrue pour Prometey en tant que free agent quelques jours avant le début de la saison régulière.

Mishula a commencé sa carrière professionnelle avec le Dnipro en 2010, et est resté avec le club jusqu'en 2019-20, où il a joué en deuxième division turque. Il est retourné en Ukraine en 2020-21, signant 11 points de moyenne à Kyiv à la fois en Ukrainian League et en FIBA Europe Cup.

DJ Kennedy est un autre homme plein d'expérience de la BCL. En effet, l'ailier de 31 ans était le meilleur marqueur de toute la ligue en 2018, ce qui lui a valu une place dans le meilleur cinq de la saison. Sa main gauche est de retour et va faire des dégâts en Ukraine, après des saisons en France, Israël, Russie, Allemagne, Chine, Turquie, Australie et Italie.

Kennedy a marqué 19,3 points par match avec Pinar Karsiyaka en Basketball Champions League en 2017-18, et il est revenu dans la même compétition avec le même club en 2020-21. Bien qu'il ne soit pas aussi productif en termes de scoring, Kennedy a été une pièce importante sur la route de la finale à Nizhny Novgorod en 2021.

 

 

Kennedy va retrouver son ancien coéquipier de St. John's, Sean Evans, et un autre diplômé de St. John's, D'Angelo Harrison. Evans était déjà à Prometey en 2020-21, Harrison l'a rejoint pendant l'été après avoir concouru pour le trophée de MVP de la BCL la saison dernière, menant Happy Casa Brindisi au bonheur à de nombreuses reprises.

Antonio Campbell et Chris Dowe sont les deux autres signatures notables de l'été 2021. Campbell a 26 ans, joue aux postes 4 et 5, et sa seule expérience européenne avant Prometey a eu lieu en Turquie, avec Istanbul en 2019-20, où il a tourné à 11 points et 6 rebonds par match.

Dowe a 30 ans, et a été un marqueur à plus de 10 points dans chacune de ses huit saisons européennes jusqu'à présent. Il a impressionné le continent avec ses envolées pour Anwil Wloclawek en 2019-20, lorsque l'arrière de 6'2''/1,88m a signé des actions d'éclat semaine après semaine.


En parlant d'envolées, il convient de mentionner que DJ Stephens est resté avec Prometey après une saison réussie en 2020-21. Avec une foule de noms nationaux renommés tels que Oleksandr Lypovyy, Denys Lukashov et Viacheslav Petrov, Ginzburg a constitué une équipe qui semble très forte, du moins sur la plaquette du coach.