05 octobre, 2021
15 mai, 2022
20/11/2021
Igor Curkovic's Champions League Help-Side
to read

Le meilleur meneur de la Basketball Champions League

ZAGREB (Croatie) - Le basket-ball est un jeu tellement facile à jouer quand on a un bon meneur qui dirige le jeu. Lorsqu'il s'agit de David Holston, il est préférable de s'asseoir, de se détendre et de profiter du spectacle sur le terrain.

Que devez-vous savoir sur l'homme qui pousse les autorités locales à envisager de rebaptiser Dijon en Holstown ? David a 35 ans, il en aura 36 en janvier, il joue pour la JDA Dijon, il gagne des matchs pour la JDA Dijon, il mesure 1,67 m, il est originaire de Pontiac, dans le Michigan, il a passé ses années d'université à Chicago State et il est actuellement dans sa 13e année en tant que professionnel en Europe.

Cela fait beaucoup de temps. Beaucoup. BEAUCOUP.

 

"Quand je suis arrivé (en Europe), j'essayais de montrer que je pouvais marquer. Mais j'avais quelques vétérans dans l'équipe qui me disaient : 'mec, pour avoir une bonne carrière ici, tu dois faire ceci, faire cela, écouter le coach, impliquer les autres gars'. C'est comme ça que tu auras une carrière plus longue", a déclaré Holston dans son interview donnée au podcast EuroSteppin présenté par Next Ones.

Vu la façon dont il a joué contre l'Unicaja, il semble que sa carrière pourrait durer éternellement. En menant Dijon à sa deuxième victoire de la saison, pour les amener à 2-2 et garder en vie le rêve de remporter le groupe, Holston a marqué 16 points et délivré 6 passes.

En première mi-temps.

Contre l'Unicaja, l'équipe ayant la meilleure défense de toute la Basketball Champions League cette saison, avec 94,2 points pour 100 possessions.

 

Mais l'Unicaja a découvert de visu ce que tout le monde en France savait déjà, et ce que les amateurs de la BCL ont également réalisé au cours des trois dernières saisons. Quand il est chaud, on ne peut pas l'arrêter.

Il ne s'agit pas non plus de marquer des points. Il y a des gars dans cette ligue qui peuvent marquer plus de 30 points, mais quand Holston est chaud, il s'assure qu'il y a un V (comme victoire) à côté de ce match dans le calendrier de la saison. Peu importe ce qu'il faut faire. Voici comment il l'a expliqué dans le podcast susmentionné :

"Beaucoup d'entraîneurs ici savent que tu peux marquer des points, mais ils te demandent comment tu peux améliorer l'équipe. Tu dois être capable de gagner, au lieu de simplement marquer. C'est l'une des principales choses (jouer à l'étranger), vous devez être capable de gagner. Vous pouvez être le meilleur scoreur de la ligue, mais est-ce que votre équipe gagne ?".

Vous pouvez regarder ses statistiques de la saison de la BCL (10,8 points par match, 5,3 points par match) et penser que tout cela est une gigantesque exagération. Eh bien, c'est le cas. C'est pour ça que la rubrique Help-Side est là, depuis le premier jour.

Mais encore une fois, sur les huit journées de la ligue française cette saison, David Holston a été deux fois à 30 points et +, a distribué 9 passes décisives dans trois matchs différents et a remporté trois fois le trophée du MVP TCL-Europe du week-end.


Ce n'est pas comme si sa saison en BCL avait été horrible. Elle est juste restée dans l'ombre des autres qui ont fait des choses folles depuis le début de la saison, des matchs de la BCL qui sont allés jusqu'en prolongation voire en double prolongation, des gars comme Kenny Goins qui ont marqué les tirs de la victoire pour que les bombes à longue distance de Holston pour égaliser dans le match précédent soient passées quelques défilements trop bas sur votre écran. Et vous l'avez oublié. Ce n'est pas grave. Ça a été ce genre de saison.

 

Son match contre l'Unicaja a été un cours magistral sur ce que les meneurs doivent faire à un niveau d'élite. L'Unicaja a tout essayé. Tout. Tout ce qui est 1v1-switch-hedge-level-drop-deny-thing. Rien n'a marché.

Ils ont changé les défenses sur les écrans, Holston a probablement fait "LOL" dans sa tête et a juste explosé des défenseurs d'un demi-mètre de plus.

Ils ont essayé de couvrir, Holston a probablement fait "suuuuuuure" dans sa tête et s'est échappé du piège en sprintant sur le côté si vite que le grand gars qui se déplaçait latéralement ne pouvait pas arriver devant lui, ce qui signifie que c'était essentiellement 5 contre 3 puisque le mouvement du grand gars de l'Unicaja a arrêté le défenseur principal de Holston.

Ils ont essayé de le pousser sur le côté, il a trouvé les passes courtes vers Gavin Ware, qui avait 20 points avant la pause, six de ses 10 paniers venant après les passes de Holston. Ils ont essayé de le stopper au niveau de l'écran, ou juste en dessous, Holston a juste lancé sa spécialité, le alley-oop à une main au milieu de son dribble.

Et enfin, il les a détruit en 1c1. Les mouvements d'hésitations, mec, c'est juste une marque de fabrique.

"Je l'ai vu trop de fois", a commenté Obi Emegano. L'olympien nigérian a joué aux côtés de Holston, et contre lui dans sa carrière en club.

La cerise sur le gâteau, ce sont les stepbacks. Pas besoin d'expliquer. Il suffit de regarder celui-là, dans la ligue française.

 

Pour être honnête, la soirée de l'Unicaja n'a pas été la meilleure de tous les temps. L'entraîneur Fotis Katsikaris l'a admis lui-même :

"Ce n'était pas une question de tactique. Nous étions en retard dès l'entre-deux, nous étions en retard d'un clic. Holston a eu une soirée très, très tranquille ce soir. Il s'est senti tellement bien, je ne pense pas qu'il va prendre une douche."

Mais hé, vous n'êtes pas obligés de me croire. Vous n'avez pas à être impressionné par 16 et 6 à la mi-temps ou 19 et 9 à la fin de la soirée, et une victoire sur un prétendant.

Vous pourriez dire que le meilleur meneur de la BCL est Marcelinho Huertas, et je dirais que vous avez raison, parce que Marcelinho est l'un des meilleurs meneurs à avoir jamais joué, point final. En fait, point d'exclamation ! Lenovo Tenerife doit lui offrir un contrat à vie, maintenant.

Vous pourriez dire que le meilleur meneur de la BCL est Quino Colom, et je dirais que vous avez raison, parce que Quino fait tout ce que son équipe a besoin qu'il fasse. Parfois il marque plus de 20 points, d'autres fois il flirte avec un triple-double. L'AEK a son leader, et choisir un champion du monde est toujours un choix sûr par ici.

Vous pourriez dire que le meilleur meneur de la BCL est Dee Bost, et je dirais que vous avez raison, car Dee est quelqu'un que vous détestez voir des deux côtés du parquet lorsque vous jouez contre le Galatasaray Nef. Le fait qu'il ne force rien, mais laisse Melo Trimble et DeVaughn Akoon-Purcell travailler, montre qu'il est comme Holston, qu'il sait qu'il s'agit de gagner.

Vous pourriez dire que le meilleur meneur de jeu du BCL est Dani Perez, et je dirais que vous avez raison, car Dani orchestre l'attaque de la meilleure équipe de la BCL cette saison, la seule équipe invaincue de la ligue, le BAXI Manresa. Et vous devez respecter l'homme qui a mené la Ligue espagnole, la puissante Liga Endesa, en termes de passes décisives par match la saison dernière, devant Marcelinho Huertas, Omar Cook, Nick Calathes et Pierria Henry.

Mais tant que David Holston sera là, vous devrez dire que j'ai aussi raison.

Il est temps de voter. Qui est le meilleur meneur de la BCL ?

 

 

Les chroniqueurs de la Basketball Champions League écrivent sur un large éventail de sujets liés au basket-ball qui les intéressent. Les opinions qu'ils expriment sont les leurs et ne reflètent en aucun cas celles de la FIBA ou de la Basketball Champions League.

La Basketball Champions League ne prend aucune responsabilité et ne donne aucune garantie ou représentation, implicite ou autre, pour le contenu ou l'exactitude du contenu et de l'opinion exprimée dans l'article ci-dessus.

 

Igor Curkovic

Igor Curkovic

Igor Curkovic is Basketball Champions League's writer and editor since day one of the competition, specializing in Live Blog coverage of the games and sorting out the teams on Mondays, in the Power Rankings. When he's not watching basketball, he's commentating Croatian Second Division soccer games for TV.