20 octobre, 2020
09 mai, 2021
07/11/2020
Tough Calls
lire

Coups de sifflet - Journée 3

MIES (Suisse) - Chaque semaine, des experts analysent les matchs. Afin d'améliorer la compréhension des décisions des arbitres et d'accroître la transparence envers nos fans, nous publions certains de ces "coups de sifflet", accompagnés d'une explication.

Veuillez trouver ci-dessous les "coups de sifflet" de cette semaine :

Coup de sifflet 1 : Falco Szombathely vs Pszczólka Start Lublin - Joueur en l'air

Le 11 Jaune drive vers le panier, saute, passe le ballon à son coéquipier le 9 Jaune puis percute le 8 Noir. L'arbitre signale une faute de charge au 11 Jaune.

Article 33.6 : Un joueur qui a sauté en l'air depuis un endroit du terrain de jeu a le droit de se poser à nouveau au même endroit. Il a également le droit de retomber à un autre endroit de l'aire de jeu, à condition que l'endroit de réception et le chemin direct entre l'endroit du saut et l'endroit de réception ne soient pas déjà occupés par un adversaire au moment du saut.

Résultat : Décision incorrecte de la part des arbitres. Le 11 Jaune n'est pas responsable du contact qui a eu lieu. Lorsque le 11 Jaune a quitté le sol et a sauté en l'air, le 8 Noir n'était pas à l'endroit où le contact s'est produit, il s'est déplacé à cet endroit alors que le 11 Jaune était déjà en l'air, ne respectant donc pas ses droits de réception.

 

Coup de sifflet 2 : Tsmoki-Minsk vs Cholet - Tireur de lancer franc

Le 24 Rouge tente un tir à 3-points depuis le corner. Alors que le ballon est en l'air, un des arbitres signale une faute au 15 Blanc pour avoir saisi le 18 Rouge alors qu'il se bat pour la position de rebond. Le ballon n'entre pas dans le panier. C'est la cinquième faute de l'équipe blanche dans le quart-temps.

Le 24 Rouge se rend sur la ligne de lancer franc car il pense que la faute a été commise sur lui pendant son tir. Les arbitres l'informent que le bon tireur de lancer franc est le 18 Rouge car il est le joueur qui a reçu le contact illégal sifflé comme une faute personnelle.

Résultat : Décision correcte des arbitres. Le 18 Rouge tentera 2 lancers francs.

  

Coup de sifflet 3 : Keravnos contre Tofas Bursa - Faute antisportive

Le 1 Violet reçoit une passe au poste et fait un mouvement vers le panier. Lorsqu'il tente de tirer, le 31 Jaune crée un contact sur l'avant-bras droit du tireur. L'arbitre appelle une faute antisportive.

Article 37.1.1 : Une faute antisportive est un contact de joueur qui, selon l'arbitre, est :

  • Un contact avec un adversaire qui ne tente pas légitimement de jouer directement le ballon dans l'esprit et l'intention des règles.

Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. Le 1 Violet se verra attribuer 2 lancers francs, suivis d'une remise en jeu pour l'équipe violette dans leur zone d'attaque du terrain avec 14 secondes à l'horloge.

 

Coup de sifflet 4 : Tsmoki-Minsk contre Cholet - Simulation de faute

L'équipe rouge vole le ballon et le 15 Rouge file au panier. Un contact avec le 3 Blanc se produit et deux arbitres sifflent en même temps.

L'arbitre central appelle une faute personnelle et l'arbitre principal appelle une faute technique sur le 3 Blanc pour "simulation de faute" (l'équipe blanche avait déjà reçu un avertissement auparavant pour la même raison).

Dans une telle situation, les arbitres doivent se réunir et partager les informations dont ils disposent avec leur équipe d'arbitrage afin de déterminer ce qui s'est passé et quelle doit être la décision finale.

L'arbitre central informe son partenaire qu'il a sifflé une faute personnelle au 7 Blanc. L'arbitre principal explique que son appel concernait l'action précédente entre le 15 Rouge et le 3 Blanc. L'infraction qui s'est produite en premier doit être signalée.

Enfin, le 3 Blanc est accusé d'une faute technique pour "faute simulée". Un lancer franc est accordé à tout joueur de l'équipe rouge et le ballon est attribué à l'équipe rouge pour une remise en jeu à l'endroit le plus proche de l'endroit où se trouvait le ballon lorsque la faute technique a été appelée avec 14 secondes au compteur.

Article 36.2.1 (point 8) : Une faute technique est une faute sans contact du joueur de nature comportementale, y compris, mais sans s'y limiter :

  • Faute simulée.

Article 36.3.2:  Une faute technique est une faute sans contact du joueur, notamment Les adversaires se voient accorder un lancer franc. Le match doit être repris comme suit :

  • Le lancer franc doit être exécuté immédiatement. Après le lancer franc, la remise en jeu est effectuée par l'équipe qui avait le contrôle du ballon ou qui avait droit au ballon au moment où la faute technique a été commise, à l'endroit le plus proche de celui où se trouvait le ballon au moment de l'arrêt du jeu.

Article 50.2: L'opérateur du chronomètre doit disposer d'un chronomètre qui doit être arrêté, mais pas remis à zéro, le temps restant étant visible, lorsque la même équipe qui avait précédemment le contrôle du ballon se voit accorder une remise en jeu et que 14 secondes ou plus sont affichées sur le chronomètre à la suite d'une faute ou d'une infraction.

Résultat : Décision incorrecte de la part des arbitres. Même si la sanction pour la faute technique était correcte, le chronomètre indiquait 21 secondes lorsque la faute technique a été commise, donc l'équipe rouge devrait avoir 21 secondes, et non 14, après la remise en jeu.

Cependant, la situation entre le 15 Rouge et le 3 Blanc aurait dû être appelée comme une faute de blocage, et non comme une faute technique pour "faute simulée".

Article 33.4 : Lorsqu'il juge une situation de charge/blocage impliquant un joueur avec le ballon, l'arbitre doit utiliser les principes suivants :

  • Le défenseur doit établir une position initiale défensive légale en faisant face au joueur avec le ballon et en ayant les deux pieds sur le sol.
  • Le défenseur peut rester immobile, sauter verticalement, se déplacer latéralement ou en arrière afin de maintenir la position initiale défensive.
  • Lorsqu'il se déplace pour maintenir la position initiale défensive légale, un pied ou les deux pieds peuvent être décollés du sol pendant un instant, tant que le mouvement est latéral ou vers l'arrière, mais pas vers le joueur avec le ballon.
  • Le contact doit avoir lieu sur le torse, auquel cas le défenseur serait considéré comme ayant été à l'endroit du contact en premier. Ayant établi une position défensive légale, le défenseur peut se tourner dans son cylindre pour éviter de se blesser.

Dans l'une des situations ci-dessus, le contact est considéré comme ayant été provoqué par le joueur avec la balle.

Dans cette situation, la condition énoncée au point 4 n'est pas remplie car le contact n'a pas eu lieu sur le torse, mais sur le côté du défenseur. Il s'agit d'une faute de blocage créée par le 3 Blanc.  

 

Coup de sifflet 5 : Falco Szombathely vs Pszczólka Début Lublin - Interférence

Le 9 Jaune part au lay-up et le défenseur 20 Noir tente de contrer le ballon. L'arbitre signale une infraction et accorde le panier..

Article 31.2.4 (point 3):  Il y a interférence lorsque :

  • Un joueur traverse le panier par en dessous et touche le ballon.

Article 31.3.2:  Si la violation est commise par un défenseur, l'équipe offensive est récompensée :

  • 2 points, si le ballon a été lâché dans la zone à 2-points.

Résultat : Décision correcte des arbitres. Le 9 Jaune se voit accorder ses 2 points.