20 octobre, 2020
09 mai, 2021
26/03/2021
News
lire

Play-Offs Semaine 4 - Les performances marquantes

MIES (Suisse) - La semaine 4 nous a permis de franchir une étape importante dans la course aux Play-Offs puisque le tout premier billet pour le Final 8 a trouvé son propriétaire légitime, Nizhny Novgorod.

Les performances marquantes de cette semaine comprennent bien sûr un joueur de l'équipe russe, ainsi que deux joueurs dont les équipes ont fait des pas de géant vers le tournoi de mai et deux joueurs qui ont aidé leurs équipes respectives à cocher la colonne des victoires et à rester dans la course à la qualification.

Kasey Shepherd de Nizhny Novgorod, C.J. Harris de l'Hapoel Unet-Credit Holon, Michele Vitali de Brose Bamberg, Bonzie Colson de la SIG Strasbourg et Giorgi Shermadini de Lenovo Tenerife sont les joueurs les plus performants de la quatrième semaine des Play-offs 2020-21 du BCL. Voici un aperçu de leurs exploits lors des matchs de cette semaine :

Shepherd doublement brillant

 

La ligne de stat de Kasey Shepherd mardi était si brillante qu'il aurait pu littéralement prendre congé jeudi et se retrouver parmi les meilleurs joueurs de la semaine, mais avec Nizhny Novgorod jouant deux fois cette semaine, le meneur de jeu de 26 ans a choisi de nous offrir une double dose de performance exceptionnelles.

Mardi, Nizhny Novgorod a battu Turk Telekom 96-82 . Shepherd est sorti du banc au milieu du premier quart-temps et a inscrit 32 points, son record en carrière en BCL, avec 8 sur 9 à trois-points, 5 passes, 2 rebonds et 1 interception pour une évaluation de 32.

Deux jours plus tard, contre l'AEK, il a marqué 17 points à 3 sur 5 aux tirs, distribué 8 passes, 5 rebonds et 2 interceptions, ce qui a permis à Nizhny de remporter une victoire 88-60 face à l'équipe grecque et d'assurer à l'équipe russe une place au Final 8.

 

Harris déclencheur du comeback d'Holon

 

Il y a beaucoup de choses qui doivent bien se passer pour qu'une équipe puisse remonter un déficit de 16 points et gagner le match d'un seul point à six dixièmes de seconde du buzzer final mais, comme l'Hapoel Unet-Credit Holon nous l'a rappelé mardi, tout commence par le premier pas.

C.J. Harris a apporté cette étincelle initiale cruciale lorsqu'il a inscrit 12 de ses 21 points dans le troisième quart-temps pour Holon, réduisant ainsi l'écart à sept points à l'entame de la dernière ligne droite, alors qu'ils étaient menés 40-24 par Pinar Karsiyaka peu avant la mi-temps.

L'équipe israélienne s'est ensuite imposée 77-76 à Izmir sur un lancer franc de Tyrus McGee et a fait un grand pas vers le Final 8. Harris a terminé avec 21 points à 4 sur 8 à trois-points, et a ajouté 3 passes.

Vitali et Bamberg font tomber la pluie


Brose Bamberg a battu de nombreux records mardi et a finalement mis fin à sa série de défaites en Play-Offs en battant Casademont Zaragoza 117-76. La soirée de Michele Vitali a donc eu lieu dans un contexte idéal.

L'arrière italien de 29 ans a inscrit 23 points, son record en carrière en BCL (son précédent record personnel était de 20, réalisé à plusieurs reprises), avec un parfait 8 sur 8 aux tirs, dont 6 tirs à trois-points, et 4 interceptions, 1 rebond et 1 interception pour une évaluation de 27.

Vitali a mené six joueurs de Bamberg ayant scoré à deux chiffres, l'équipe allemande établissant un nouveau record pour le plus grand nombre de tirs à trois-points réussis sur un match de BCL avec 21 réussites à trois-points (étonnamment, ils n'ont eu besoin que de 40 tentatives) et établissant un nouveau record pour la plus grande production offensive dans un match des Play-Offs.

Colson de retour, Strasbourg reste en vie

Une semaine auparavant, la SIG Strasbourg s'est rendue à Athènes sans Bonzie Colson et s'est inclinée face à l'AEK. Cette semaine, Colson est revenu dans l'équipe de Strasbourg après avoir récupéré de sa blessure et l'équipe française a battu les Grecs 91-73 à domicile, évitant ainsi l'élimination de la course au Final 8.

Le retournement de situation de Strasbourg n'est certainement pas entièrement dû à Colson, mais sa simple présence a été d'une importance capitale pour les Français mardi et il sera crucial dans leur effort pour gagner leurs deux derniers matchs et espérer se qualifier.

Contre l'AEK, l'ailier de 25 ans a flirté avec le double-double avec 18 points et 9 rebonds et a également ajouté une interception et un contre pour une évaluation de 18.

Shermadini déjà vu 

 

Non, vous n'avez pas de sentiment de déjà vu et vous n'êtes pas non plus en train de relire les meilleures performances de la semaine 3, c'est juste que Giorgi Shermadini était exactement au même endroit la semaine dernière - oui, il est si bon.

Tout comme il l'avait fait en semaine 3 contre VEF Riga, le big man de Lenovo Tenerife n'a pas passé beaucoup de temps sur le parquet lorsque son équipe a affronté Igokea mardi. En fait, il n'a joué que 20 minutes et 10 secondes, contre 23 minutes et 11 secondes la semaine précédente.

Mais cela n'avait pas vraiment d'importance, car Shermadini est l'efficacité personnifiée et il a mené Tenerife à une victoire 80-75. Il a inscrit 21 points (plus d'un point par minute pour la deuxième semaine consécutive) en réussissant 9 lancers francs sur 9 et 6 tirs sur 8, tout en ajoutant 3 rebonds et 2 contres. L'international géorgien est désormais le deuxième meilleur shooteur de lancers francs parmi les joueurs des Play-Offs, avec une moyenne de 93,6 %.