20 octobre, 2020
09 mai, 2021
01/05/2021
News
lire

Comment ils sont arrivés au Final 8 : SIG Strasbourg

STRASBOURG (France) - La SIG Strasbourg se prépare à sa première participation à un quart de finale depuis 2018 et affrontera Lenovo Tenerife lors du troisième match du Final 8, le 6 mai. Voici un aperçu de ce qui a aidé l'équipe française à en arriver là.

Quelle est la particularité de la SIG Strasbourg ?

  • L'importance d'un élément aussi fondamental que le boxing out ne peut pas être surestimée lorsque vous jouez contre la SIG Strasbourg, car ils sont les maîtres du rebond offensif et ils ont - littéralement - renversé des matchs grâce à leurs prouesses sous le panneau adverse.

     

  • Strasbourg est la meilleure équipe parmi les 16 qui se sont qualifiées pour les Play-Offs en termes de rebonds offensifs, avec une moyenne de 14,5 par match. Leur taux de rebonds offensifs est impressionnant : 38%, soit 9,7 points de plus que celui de leur adversaire des quarts de finale, Lenovo Tenerife.

     

  • Que rapportent tous ces rebonds offensifs à Strasbourg ? Eh bien, l'équipe française a une moyenne de 12,7 points sur seconde chance par match, ce qui est certes moins que ce à quoi on pourrait s'attendre avec autant de rebonds offensifs, mais si l'on tient compte du fait qu'elle a une moyenne de 81,9 points par match, ils représentent près de 16% de son scoring total, ce qui est une proportion considérable.

     

  • Il y a une catégorie statistique dans laquelle Strasbourg est non seulement la meilleure parmi les équipes des Play-Offs, mais aussi la meilleur de la ligue cette saison, et bien qu'elle soit souvent négligée, elle est très importante pour tout entraîneur : L'équipe française a un ratio interception/balle perdue de 0,8, avec une moyenne de 8,4 interceptions et 10,8 pertes de balle par match. Les autres quarts de finaliste, Pinar Karsiyaka, ont un taux de balles perdues légèrement meilleur (11 pour 100 possessions pour Strasbourg, 10,6 pour Karsiyaka), mais Strasbourg joue à un rythme plus rapide que l'équipe turque et réalise également beaucoup plus d'interceptions.

     

  • Un aspect déficient du jeu de Strasbourg est la précision de ses tirs. Leur pourcentage effectif de 51,5 (eFG%) n'est pas seulement inférieur à la moyenne des 8 participants au Final 8, c'est de loin le plus bas parmi les huit concurrents. En cause, un pourcentage de réussite à deux-points plutôt médiocre de 49,8 %, ce qui place Strasbourg à la 26e place parmi les 32 équipes qui ont participé à la BCL cette saison. Les Français s'en sortent beaucoup mieux de loin, avec un très bon 36,1% aux tirs à trois-points.

     

  • Malgré leurs difficultés à deux-points, les strasbourgeois ont réussi à avoir un très bon rating offensif de 114,1 points par 100 possessions, le sixième plus élevé parmi les équipes du Final 8. Leur évaluation défensive, de 109,1 points par 100 possessions, est la cinquième meilleure parmi les huit prétendants au titre.

Les highlights de la SIG Strasbourg 2020-21

Saison régulière

Strasbourg a terminé à égalité avec VEF Riga à 4-2 mais a pris la première place du groupe E grâce à son avantage particulier sur l'équipe lettone. La manière dont ils ont obtenu cet avantage est mémorable, puisque Bonzie Colson a réalisé un tir primé spectaculaire sur le buzzer pour que Strasbourg batte VEF 77-75 lors de leur première rencontre, à Riga, et deux mois plus tard, l'équipe française s'est imposée 101-94 dans un match conclu en double prolongation.

Play-Offs

Strasbourg a commencé les Play-Offs avec trois défaites en autant de matchs, mais a su rebondir de manière impressionnante, avec une série de trois victoires consécutives pour devancer l'AEK à la deuxième place du Groupe K. L'équipe française a assuré sa qualification pour le Final 8 grâce une victoire 91-81 sur Turk Telekom lors de la dernière journée, derrière les 23 points de Colson et les 21 de Jaromic Bohacik.

Le dernier tir

Si l'on se base sur le bilan des victoires et des défaites, Strasbourg est l'un des deux outsiders du Final 8 (avec Pinar Karsiyaka), puisqu'ils sont les deux équipes à avoir atteint le tournoi avec un bilan de 7-5.

Cependant, Tenerife ou tout autre prétendant au titre se rendrait un mauvais service en sous-estimant l'équipe française. Strasbourg a prouvé à maintes reprises cette saison qu'elle était capable d'arracher la victoire et, en la personne de Bonzie Colson, elle possède le quatrième meilleur scoreur de la ligue cette saison et un joueur qui nous a montré qu'il savourait chaque occasion de prendre (et de réussir) les gros tirs.