20 octobre, 2020
09 mai, 2021
29/03/2021
Igor Curkovic's Champions League Help-Side
to read

Course au MVP de la Basketball Champions League : Troisième point de contrôle

ZAGREB (Croatie) - Les Play-Offs sont en cours, nous avons déjà une équipe qualifiée pour le Final 8, et il y a encore beaucoup d'action à venir jusqu'à la fin du mois de mars. C'est le moment idéal pour mettre à jour la course aux MVP de la Basketball Champions League !

Avez-vous lu le premier point de contrôle de cette rubrique ? Ou le deuxième ? Si oui, vous connaissez la méthode de cette folie. Sinon, voici une rapide explication :

  • Il ne s'agit pas d'une course officielle.
  • C'est une mise à jour pour voir qui est en forme qui pourrait remporter le trophée à la fin de la saison.
  • Les quatre premières questions sont réelles.
  • La cinquième est juste aléatoire pour vous mener vers le leader de la course au MVP.
  • J'évite d'utiliser mes compatriotes dans l'article car je ne veux pas paraître partial. Mais vous devez savoir que Tomislav Zubcic est mon vrai choix pour le MVP. Vous voyez ? Je ne suis pas du tout partial.

Quand on pense aux précédents MVP de cette compétition, tous ont été capables de mener leur équipe au titre, à la finale, aux demi-finales ou aux quarts, ce qui signifie que nous devons intervenir ici, dans la course au MVP. Il ne s'agit pas seulement d'une liste de joueurs jouant très bien - les résultats de leurs équipes sont tout aussi importants. C'est pourquoi personne en dessous des 50% de victoire ne figure ici. En fait, seuls deux d'entre eux sont à 50% en ce moment, les huit autres sont au-dessus !

Maintenant que nous avons réglé les détails techniques, il est temps de vous donner les cinq questions qui nous aideront à déterminer le leader actuel de la course la plus importante du moment, le Grand Prix Gulf Air Bahreïn de Formule 1 2021, la course des MVP de la Basketball Champions League 2021 :

(1) Son équipe a-t-elle un bilan de victoires positif ?
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
(5) Partage-t-il le même nom qu'un DJ de musique électronique mondialement connu ?

(Vous voyez ? La numéro 5 est juste aléatoire.)

#10 D'Angelo Harrison (Happy Casa Brindisi)

(1) Son équipe a-t-elle un bilan de victoires positif ?
Oui. Elle est à 3-1 dans le Groupe I.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Pas vraiment. Il est blessé.
(3) Alors... Pourquoi continuons-nous les questions pour D'Angelo Harrison ?
Parce qu'il aurait été le MVP de la saison, sans aucun doute, s'il avait eu plus de chance et était resté en bonne santé. Je suppose qu'il est encore un bon candidat s'il finit par mener Brindisi à la gloire continentale au Final 8.

#9 Sasu Salin (Lenovo Tenerife)

(1) Son équipe a-t-elle un bilan positif ?
Difficile de penser à une époque où Tenerife n'avait pas un bilan de victoires positif. 3-1.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Ouaip. Il a réussi 16 tirs sur 34 au-delà de l'arc en quatre matches dans le Groupe J. Il a ouvert la voie aux autres, c'est ce qu'il fait.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
Probablement. Bien que Giorgi Shermadini aurait quelque chose à dire à ce sujet.
(4) Donc... Il est hors de la chasse ?
Pour l'instant. Mais il a mené l'arsenal offensif de Tenerife tout au long de la saison, donc c'est bien de le garder dans le Top 10 comme récompense ici. De plus, DJ Sasu Salin aurait eu une carrière musicale monstrueuse..

#8 Raymar Morgan (Pinar Karsiyaka)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Non. 2-2.
(2) Attendez... Je croyais qu'il était censé avoir un bilan positif ?
Ouaip. C'est pour ça qu'il n'est que n°8 ici. Sinon, 18,1 points par match à 62% de réussite au tir, 5,5 rebonds, 2,2 passes décisives et 1,1 interception par match l'enverraient dans le Top 3. Probablement le MVP de la saison si Karsiyaka fait un bon parcours.

#7 Dylan Ennis (Casademont Zaragoza)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Oui, 2-1.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Bien sûr.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
C'est une question que seul quelqu'un qui n'a pas regardé jouer Dylan Ennis pourrait poser.
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
15,1 points, 4,1 passes décisives, 3,4 rebonds. C'est un oui.
(5) Partage-t-il le même nom qu'un DJ de musique électronique mondialement connu ?
Il a joué avec un DJ (Seeley), mais non. Il n'y a pas de DJ mondialement connu qui s'appelle Dylan Ennis. Malheureusement.

#6 Keith Langford (AEK)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Non. 2-2.
(2) Attendez... Je pensais qu'il était censé avoir un bilan de victoires positif ici ?
Oui, mais écoutez. L'AEK est toujours en course pour une place au Final 8. S'ils y parviennent et que Keith Langford sort sa magie habituelle, il pourrait conservé son trophée de MVP. C'est pourquoi il est classé 6ème, malgré le fait que l'AEK ne soit pas une équipe qui a un bilan positif.

#5 Jasiel Rivero (Hereda San Pablo Burgos)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan positif ?
Toujours. 3-0 dans le Groupe J.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Oui. Performance monstre contre VEF Riga, comme vous pouvez le voir dans le post Instagram ci-dessous.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
Bien sûr, si Vitor Benite, Thad McFadden, Omar Cook, Alex Renfroe, Xavi Rabaseda, Ken Horton et Dejan Kravic sont tous surveillés de près.
(4) Wow. C'est un peu exagéré.
Ouaip. C'est pourquoi il n'est pas le leader de la course au titre de MVP. Il pourrait le devenir s'il réussit une autre claquette-in pour la victoire - il l'a déjà fait cette saison.

 
#4 Retin Obasohan (ERA Nymburk)

(1) Son équipe a un bilan positif ?
Oui, 2-0.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Oui. C'est une boule d'énergie, c'est sûr.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
Non. C'est lui qui fait la passe parfaite pour la victoire, comme le montre le post Instagram ci-dessous.
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
14,4 points, 5,4 passes, 4,1 rebonds, 1,8 interception. Imaginez juste à quel point il serait bon s'il tirait mieux qu'à 8 sur 24 de loin ou à 37 sur 57 sur la ligne des lancers.
(5) Partage-t-il le même nom qu'un DJ de musique électronique mondialement connu ?
Non. Donc il n'est pas le MVP, évidemment.

 
#3 Giorgi Shermadini (Lenovo Tenerife)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Oui, 3-1.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Oui, il a marqué plus de points que de minutes passées sur le terrain lors des deux dernières victoires en huitièmes de finale.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
Probablement. Vous lui envoyez la balle au poste bas, 1c1 il marque, 1c2 il passe à des gars comme Marcelinho Huertas ou Bruno Fitipaldo ou Sasu Salin, vous faites une faute sur lui, il est à 44 sur 47 de la ligne de lancer franc cette saison... Ouaip. Dessiner un système pour qu'il gagne le match, bien sûr.
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
16.9 points, 5.7 rebonds, 2.0 passes, le tout en moins de 23 minutes par match. Ouaip.
(5) Partage-t-il un nom avec un DJ de musique électronique mondialement connu ?
J'adorerais voir DJ Sherminator se produire, mais c'est un non-non. Donc, il n'est pas le MVP.

 

#2 Kasey Shepherd (Nizhny Novgorod)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Oui. 4-0. Les premiers à se rendre au Final 8 !
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
LOL.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
LOL2.
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
18,8 points, 50,9% aux tirs lointains sur plus de cinq tentatives par match, 4,9 passes, 3,3 rebonds, 1,4 interceptions. Mec.
(5) Partage-t-il le même nom qu'un DJ de musique électronique mondialement connu ?
DJ Kasey Shepherd ne fait pas le tour du monde avec sa musique. Il devra se contenter de la deuxième place pour le moment, car...

 

#1 C.J. Harris (Hapoel Unet-Credit Holon)

(1) Est-ce que son équipe a un bilan de victoires positif ?
Oui, 3-1.
(2) Est-ce grâce à lui que son équipe a un bilan positif ?
Un score à deux chiffres dans les neuf matchs qu'il a joués, il a dépassé les 20 points quatre fois, et a flirté avec des pourcentages de 50-40-90.
(3) Si son équipe a besoin d'un tir décisif pour se qualifier pour le Final 8, est-ce lui qui le prendra ?
Et le réussira.
(4) A-t-il les chiffres pour être le MVP ?
18,6 points, 49% de réussite sur le terrain, 44% de loin, 83% sur la ligne des lancers francs, et 4,0 passes décisives.
(5) Partage-t-il le même nom qu'un DJ de musique électronique mondialement connu ?
OUI ! Le vrai nom de C.J. Harris est Calvin Harris Jr. Et Calvin Harris, le joueur de basket-ball, et Calvin Harris, le DJ, ont beaucoup de choses en commun : DJ avait cette chanson We Found Love, CJ a trouvé l'amour à Holon ; DJ avait cette chanson Slide, CJ fait glisser ses défenseurs (slide en anglais) ; DJ a la chanson Feel So Close, CJ et Holon se sentent si proches du Final 8 ; DJ a la chanson Outside, CJ gagne de l'argent en tirant de l'extérieur de la peinture ; DJ a la chanson Pray to God, qui est la seule chose que vous pouvez faire lorsque vous vous retrouvez en 1c1 avec CJ sur le terrain de basket. Et voilà ! CJ Harris est votre leader actuel dans la course au MVP !

 

 

Les chroniqueurs de la Basketball Champions League écrivent sur un large éventail de sujets relatifs au basket-ball qui les intéressent. Les opinions qu'ils expriment sont les leurs et ne reflètent en aucun cas celles de la FIBA ou de la Basketball Champions League.

La Basketball Champions League ne prend aucune responsabilité et ne donne aucune garantie ou représentation, implicite ou autre, pour le contenu ou l'exactitude du contenu et de l'opinion exprimée dans l'article ci-dessus.

 

Igor Curkovic

Igor Curkovic

Igor Curkovic is Basketball Champions League's writer and editor since day one of the competition, specializing in Live Blog coverage of the games and sorting out the teams on Mondays, in the Power Rankings. When he's not watching basketball, he's commentating Croatian Second Division soccer games for TV.