17 septembre, 2019
01 janvier, 2020
20/09/2019
News
lire

Keravnos veut inverser la tendance

MIES (Suisse) - Les champions danois, Bakken Bears, accueilleront vendredi le match retour du premier tour de qualifications avec un avantage de 9 points, grâce à leur victoire 95-86 sur Keravnos  lors du premier match à Chypre.

Keravnos et Sigal Prishtina sont les deux seules équipes à avoir la difficile tâche, vendredi, de combler un déficit sur la route, mais les champions du Kosovo n'ont perdu que deux points à domicile contre Legia Warszawa.

"Nous avons le bon état d'esprit pour aller au Danemark et essayer de gagner le match" - Christoforos Livadiotis, entraîneur de Keravnos

Les champions chypriotes semblent toutefois prêts à relever ce défi difficile, et à inverser la tendance. Keravnos a pris jusqu'à 20 points de retard sur Bakken dans la première moitié du premier match, et quand ils sont revenus des vestiaires, ils ressemblaient à une équipe complètement différente.

"En première mi-temps, nous n'avons pas eu la bonne approche pour un match d'un tel niveau", a déclaré Christoforos Livadiotis, entraîneur de Keravnos. "Ils nous ont tués avec les rebonds offensifs, puisqu'ils ont marqué 18 points sur seconde chance. En seconde mi-temps, nous avons combattu et contrôlé les rebonds."

 

Au coup de sifflet final, Keravnos avait quelque peu équilibré la bagarre sous les panneaux, Bakken les a cependant encore dominé 48 à 43 au rebond.

"Il n'a pas été facile de combler un déficit de 20 points en seulement une mi-temps", a déclaré l'entraîneur Livadiotis. "On a essayé, on a failli et maintenant on a le bon état d'esprit pour aller au Danemark et essayer de gagner le match."

Si Keravnos a l'intention d'utiliser sa prestation de mardi en deuxième période comme modèle pour le plan de jeu de vendredi, l'entraîneur de Bakken, Steffen Wich, montrera le film de ces 20 minutes à ses joueurs pour prouver qu'ils peuvent faire beaucoup mieux.

Keravnos aura besoin de chaque joueur, même le meneur de jeu Ahmaad Rorie, pour contribuer au rebond.

"Nous avons complètement contrôlé la première mi-temps, mais nous avons eu une deuxième mi-temps terrible, avec une défense à l'envers", a déclaré l'entraîneur Wich. "95 points, ce n'est pas suffisant, car on veut marquer 100 points à chaque match. C'était notre premier match de la saison, et nous devons nous y habituer."

Keravnos est conscient des prouesses offensives de ses adversaires danois.

"Bakken fait des choses incroyables en Europe. Ils marquent près de 100 points à chaque match, ce qui est une sacrée performance. C'est une grande différence pour nous par rapport à notre championnat national", a déclaré Livadiotis.

"Nous allons travailler pour montrer une meilleure image et partout où nous jouerons le reste de la saison, que ce soit dans la Basketball Champions League ou dans la FIBA Europe Cup, nous serons meilleurs.