08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
12/03/2020
Game Report
to read

Turk Telekom et l'Hapoel passent en quarts, Nijni force un match 3 contre Dijon - retour sur la soirée de mercredi

MIES (Suisse) - Turk Telekom et l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem se sont qualifiés en quart de finale de la Basketball Champions League mercredi soir après être sortis vainqueurs sur la route contre Besiktas et Peristeri, respectivement.

En Russie, Nijni a profité de l'avantage du terrain pour égaliser contre Dijon à 1-1 et mener la série à un troisième match crucial qui déterminera laquelle des deux équipes se qualifiera pour les huitièmes de finale.

Besiktas Sompo Sigorta 66-84 Turk Telekom (Turk Telekom gagne la série 2-0)

 

Dans le sillage de Nick Johnson, auteur de son record de points de la saison avec 27 points, Turk Telekom a passé un 17-4 juste avant la mi-temps pour prendre le large et s'imposer 84-66 face au Besiktas.

Turk Telekom, qui s'est assuré une place en quarts de finale pour sa première campagne en BCL, était mené de six points au début de la deuxième période, par une équipe du Besiktas emmenée par les 15 points en 15 minutes du pivot Oguz Savas.

Personne n'a cependant pu stopper Johnson mercredi, et l'arrière de Turk Telekom a marqué 18 points à 7 sur 11 aux tirs, 3 rebonds et 3 passes rien qu'en première mi-temps pour s'assurer que l'avance des hôtes serait de courte durée.

Alors que Besiktas menait 33-29 et qu'il restait 4:42 avant la mi-temps, T.J. Campbell a réussi un tir primé pour déclencher l'explosion de Turk Telekom, que Johnson a conclu d'un trois-points à 17 secondes de la fin du deuxième quart-temps.

L'équipe d'Ankara est rentrée aux vestiaires en menant 46-37 et a repris après la pause là où elle s'était arrêtée. Un hook de Moustapha Fall à 4:45 de la fin de la troisième période a porté leur avance à 20 points, 59-39, mettant le Besiktas hors de portée.

Johnson a compilé 8 passes et 6 rebonds pour aller avec ses 27 points, tandis que Campbell a terminé avec 16 points et 6 passes pour Turk Telekom, qui a joué sans Kyle Wiltjer et Muhammed Baygül, blessés. Pour Besiktas, Savas a terminé avec 23 points, 8 rebonds et 5 passes dans la défaite.

Peristeri winmasters 73-79 Hapoel Bank Yahav Jerusalem (L'Hapoel gagne la série 2-0)

 

L'Hapoel Jerusalem a presque dilapidé une avance de 20 points dans le deuxième quart, mais a fait reculer une tenace équipe de Peristeri pour s'imposer 79-73 à Athènes et atteindre les quarts de finale pour la deuxième saison consécutive.

Dans une rencontre qui s'est jouée à huis clos en raison de l'épidémie de coronavirus, l'excellente défense des visiteurs en première mi-temps a étouffé l'équipe grecque tandis que James Feldeine a eu la main chaude à l'autre bout du terrain et a inscrit 19 points à la mi-temps, à 4 sur 5 de loin.

Un tir primé de Feldeine à 55 secondes de la pause a donné à l'Hapoel sa plus large avance de la soirée, 44-24, mais Peristeri est revenu après la pause avec une détermination renouvelée pour éviter le sweep.

Les hôtes ont placé un 19-4 au début de la troisième période pour réduire l'écart à seulement trois points, 50-47. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup dans la dernière période mais Bar Timor a inscrit un lay-up et, après que Peristeri ait perdu le ballon, TaShawn Thomas a inscrit un gros trois-points à la fin des 24 secondes pour donner à l'Hapoel une avance de 9 points, 66-57.

Peristeri a réussi à réduire l'écart à cinq points dans la dernière minute mais, après que J'Covan Brown ait converti deux lancers-francs, les hôtes ont se sont embrouillés en attaque et Brown a scellé l'affaire pour Hapoel avec deux nouveaux tirs sur la ligne, 79-71 à 27 secondes du terme.

Brown a terminé avec 25 points, 4 passes et 3 rebonds tandis que Feldeine a assuré 24 points, 3 passes et 3 rebonds pour ouvrir la voie à l'Hapoel. Yanick Moreira a réalisé un double-double de 14 points et 11 rebonds pour Peristeri, qui a shooté à un pauvre 4 sur 26 à trois-points.

Nijni Novgorod 88-79 JDA Dijon (série à égalité 1-1)

 

Nijni a réalisé un run en fin de match pour finalement se débarrasser de Dijon et remporter une victoire 88-79 devant ses fans pour égaliser la série et forcer un troisième match en France.

L'équipe russe est entrée dans le choc de mercredi le dos au mur et le sentiment d'urgence était palpable. Elle a pris l'avantage peu après l'entre-deux.

Les hôtes semblaient cependant incapables de prendre une avance à deux chiffres et les Dijonnais ont soufflé sur leur nuque jusqu'au début de la dernière période, lorsque Terell Parks est revenu sur le terrain avec une mince avance de 65-63 pour Nijni.

L'ailier américain a scoré sur deux possessions consécutives après des tirs ratés d'un coéquipier et son attitude combative a déclenché un 13-2 de Nijni, qu'Evgenii Baburin a couronné avec son sixième tir primé de la soirée pour faire passer le score à 78-65 pour les hôtes à quatre minutes de la fin du match. Dijon n'a jamais été en mesure de réaliser un come-back en fin de match et a simplement réduit le déficit à un chiffre lors de la dernière action.

La domination de Nijni sous les paniers a été déterminante pour leur victoire, puisqu'ils ont dominé Dijon 36 rebonds à 20 et ont marqué 15 points sur deuxième chance, contre 4 pour les Français.

Baburin a terminé avec 22 points et 3 passes, tandis que Parks a réalisé un double-double de 14 points et 10 rebonds. Richard Solomon a obtenu 18 points pour Dijon dans la défaite.