08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
07/02/2020
Tough Calls
to read

Coups de sifflet - Journée 14

MIES (Suisse) - Chaque semaine, des experts analysent les matchs. Afin d'améliorer la compréhension des décisions des arbitres et d'accroître la transparence envers nos fans, nous publions certains de ces "coups de sifflet", accompagnés d'une explication.

Veuillez trouver ci-dessous les "coups de sifflet" de cette semaine :

Coup de sifflet 1: Telenet Giants Antwerp v Hapoel Bank Yahav Jerusalem – Faute d'écran et Faute antisportive

L'équipe jaune est en transition offensive. Le 5 Jaune pose un écran sur le 69 Rouge. Les arbitres ne sifflent aucune infraction. Puis, le 14 Rouge saisit le 55 Jaune et l'arbitre annonce une faute personnelle. Les arbitres doutent que ce contact puisse être une faute antisportive. Après avoir vérifié à l'aide de la vidéo, les arbitres transforment la faute en faute antisportive.

Nous avons ici deux situations différentes. Tout d'abord, l'écran posé par le 5 Jaune sur le 69 Rouge.

L'article 33.7 stipule : L'écran illégal se produit lorsque le joueur qui pose un écran sur un adversaire n'a pas respecté les éléments de temps et de distance d'un adversaire en mouvement au moment du contact.

Résultat 1 : décision incorrecte des arbitres. Le 5 Jaune n'a pas respecté les éléments de temps et de distance lorsqu'il a placé l'écran sur un adversaire en mouvement, le 69 Rouge. Une faute de contrôle d'équipe aurait dû être prononcée et le ballon aurait dû être attribué à l'équipe Rouge pour une remise en jeu à l'endroit le plus proche de l'infraction.

Deuxième action, la faute commise par le 14 Rouge.

L'article 46.12 stipule : L'arbitre principal est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), à tout moment du match, pour décider si une faute personnelle, antisportive ou disqualifiante répond aux critères d'une telle faute ou doit être surclassée ou déclassée.

L'article 37.1.1 stipule qu'une faute antisportive est une faute de contact avec un joueur qui, selon l'avis d'un officiel, n'est pas une tentative légitime de jouer directement le ballon dans l'esprit et l'intention des règles.

Résultat 2 : Décision correcte des arbitres. Le contact créé par le 14 Rouge sur le 55 Jaune répond aux critères pour être qualifié de faute antisportive. Le 55 Jaune tentera 2 lancers-francs suivis d'une remise en jeu pour l'équipe Jaune dans leur zone d'attaque avec 14 secondes au chronomètre de tir.

.

 

Coup de sifflet 2: Gaziantep v Mornar Bar – Contre illégal

Décision difficile 2 : Gaziantep contre Mornar Bar - Contre illégal
A l'approche des deux dernières minutes du quatrième quart, l'équipe Bleue vole le ballon et entame une contre-attaque. Le 11 Bleu part au lay-up tandis que le 41 Blanc arrive en courant par derrière et bloque le tir. L'arbitre signale un contre illégal.

L'article 46.12 stipule : L'arbitre principal est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), lorsque le chronomètre indique 2:00 minutes ou moins au quatrième quart et à chaque prolongation, pour décider si une violation d'écran illégal ou d'interférence a été appelée correctement.

Après l'examen de l'IRS, les arbitres décident qu'il s'agissait d'un contre légal et qu'aucune violation n'a été commise. Le ballon a été attribué pour une remise en jeu à l'équipe blanche selon la règle de la possession alternée.

L'article 31.2.1 stipule que 

Décision difficile 2 : Gaziantep contre Mornar Bar - Contre illégal
A l'approche des deux dernières minutes du quatrième quart, l'équipe Bleue vole le ballon et entame une contre-attaque. Le 11 Bleu part au lay-up tandis que le 41 Blanc arrive en courant par derrière et bloque le tir. L'arbitre signale un contre illégal.

L'article 46.12 stipule : L'arbitre principal est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), lorsque le chronomètre indique 2:00 minutes ou moins au quatrième quart et à chaque prolongation, pour décider si une violation d'écran illégal ou d'interférence a été appelée correctement.

Après l'examen de l'IRS, les arbitres décident qu'il s'agissait d'un contre légal et qu'aucune violation n'a été commise. Le ballon a été attribué pour une remise en jeu à l'équipe blanche selon la règle de la possession alternée.

L'article 31.2.1 stipule que :

Décision difficile 2 : Gaziantep contre Mornar Bar - Contre illégal
A l'approche des deux dernières minutes du quatrième quart, l'équipe Bleue vole le ballon et entame une contre-attaque. Le 11 Bleu part au lay-up tandis que le 41 Blanc arrive en courant par derrière et bloque le tir. L'arbitre signale un contre illégal.

L'article 46.12 stipule : L'arbitre principal est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), lorsque le chronomètre indique 2:00 minutes ou moins au quatrième quart et à chaque prolongation, pour décider si une violation d'écran illégal ou d'interférence a été appelée correctement.

Après l'examen de l'IRS, les arbitres décident qu'il s'agissait d'un contre légal et qu'aucune violation n'a été commise. Le ballon a été attribué pour une remise en jeu à l'équipe blanche selon la règle de la possession alternée.

L'article 31.2.1 stipule que :

Décision difficile 2 : Gaziantep contre Mornar Bar - Contre illégal
A l'approche des deux dernières minutes du quatrième quart, l'équipe Bleue vole le ballon et entame une contre-attaque. Le 11 Bleu part au lay-up tandis que le 41 Blanc arrive en courant par derrière et bloque le tir. L'arbitre signale un contre illégal.

L'article 46.12 stipule : L'arbitre principal est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), lorsque le chronomètre indique 2:00 minutes ou moins au quatrième quart et à chaque prolongation, pour décider si une violation d'écran illégal ou d'interférence a été appelée correctement.

Après l'examen de l'IRS, les arbitres décident qu'il s'agissait d'un contre légal et qu'aucune violation n'a été commise. Le ballon a été attribué pour une remise en jeu à l'équipe blanche selon la règle de la possession alternée.

L'article 31.2.1 stipule que : Le contre illégal a lieu lors d'un tir lorsqu'un joueur touche la balle alors qu'elle est complètement au-dessus du niveau de l'anneau et :

  • Il est dans sa trajectoire vers le panier.
  • Après qu'il a touché le panneau.

Résultat : Décision correcte des arbitres. L'IRS peut être utilisé pendant les 2 dernières minutes du quatrième quart-temps et les 2 dernières minutes de chaque prolongation pour vérifier si une infraction de contre illégal ou d'interférence a été correctement ou non signalée. Lors de l'examen vidéo, les arbitres ont constaté que le ballon n'était pas complètement au-dessus du cercle, de sorte que le tir a été contré légalement.

 

 

Coup de sifflet 3: San Pablo Burgos v Rasta Vechta - Faute sur écran

A la fin du troisième quart-temps, le 7 Noir s'apprête à tenter un tir à 3-points. Le 21 Noir crée un contact avec le 12 Violet et les arbitres appellent une faute de contrôle d'équipe.

Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. Le 21 Noir a poussé un adversaire avant que le ballon n'ait quitté la (les) main(s) du shooteur. Le ballon sera attribué à l'équipe Violette pour une remise en jeu à l'endroit le plus proche de l'infraction.

L'article 41.2.2 stipule que Si une faute personnelle est commise par un joueur de l'équipe qui contrôle le ballon, ou de l'équipe qui a droit au ballon, cette faute sera sanctionnée par une remise en jeu pour les adversaires (que cette équipe soit en pénalité pour faute d'équipe ou non).

L'horloge de tirs sera désactivée parce qu'il y aura un nouveau contrôle du ballon par l'équipe et qu'il y a moins de 14 secondes sur le chronomètre du match.

 

Coup de sifflet 4: SIG Strasbourg v Türk Telekom - Instant Replay System (vidéo)

Alors que le match est sur le point de se terminer, l'arbitre appelle une faute personnelle du 7 Noir sur le 10 Blanc, qui est en train de tirer. Presque au même moment, le buzzer sonne la fin du match.

L'article 46.12 stipule que Le chef d'équipe est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), à la fin du quart-temps ou de la prolongation, pour décider si et combien de temps doit être affiché sur l'horloge du jeu si une faute a été commise avant la fin du quart ou de la prolongation.

Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. La faute personnelle a été commise avant le buzzer. Après l'examen de l'IRS, le chrono du match a été corrigé pour indiquer 0,9 seconde à jouer. Le 10 Blanc doit tenter 2 lancers-francs et le match continuera comme après tout dernier lancer-franc.

 

Coup de sifflet 5: UNET Holon v Lietkabelis - Instant Replay System (vidéo)

Alors que le match est sur le point de se terminer, l'arbitre appelle une faute personnelle au 17 Jaune sur le 66 Rouge qui tente un tir à 3-points, pour un contact sur la main du tireur. Après le coup de sifflet de la faute, la sonnerie retentit pour la fin du match.

L'article 46.12 stipule que Le chef d'équipe est autorisé à utiliser l'Instant Replay System (vidéo), à la fin du quart-temps ou de la prolongation, pour décider si et combien de temps doit être affiché sur l'horloge du jeu si une faute a été commise avant la fin du quart ou de la prolongation.


Résultat : Décision correcte de la part des arbitres. La faute personnelle a été commise avant la sonnerie. Après l'examen de l'IRS, le chrono du match a été corrigé pour indiquer 0,9 seconde à jouer. Le 66 Rouge doit tenter 3 lancers-francs et le match continuera comme après tout dernier lancer-franc.