08 octobre, 2019
04 octobre, 2020
30/09/2020
Preview
to read

Hapoel Bank Yahav Jérusalem contre Hereda San Pablo Burgos - le match à la loupe

ATHENES (Grèce) - Comme on se retrouve. Hereda San Pablo Burgos et l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem se sont rencontrées deux fois pendant la saison régulière et maintenant les deux formations vont lutter à nouveau pour une place en demi-finale. Pendant la saison régulière, l'avantage du terrain à domicile a pesé, les deux équipes s'imposant devant leur public. Les deux clubs ayant beaucoup recruté, il y aura des nouveaux joueurs à scouter, mais en termes de style de jeu, ces deux clubs et leur coaching staff se connaîtront déjà très bien.

Hapoel Bank Yahav Jerusalem

Oded Kattash a considérablement réorganisé son équipe. Tarik Phillip arrive de Tofas Bursa. L'international britannique a obtenu une moyenne de 11,6 points et 4 passes pour Tofas en Eurocup et dispose de tous les outils pour être le parfait arrière de Jérusalem dans le système de Kattash - il peut tirer après dribble, il prend des décisions sereines et est très doué pour trouver des ouvertures sur short roll. Chris Kramer et Nikos Pappas ont également rejoint les lignes arrières. Kramer est l'un des deux joueurs à avoir enregistré un triple-double dans la BCL. Il arrive après une saison avec Khimki et va remplir toutes les colonnes du box score. Quant à Nikos Pappas, il n'y a pas grand-chose à dire aux supporters grecs sur son jeu. En fait, après huit saisons avec le Panathinaïkos, c'est probablement Pappas qui va éclairer Jérusalem quant à la façon de gagner des matchs à l'OAKA.

View this post on Instagram

Will @3pfamilia be the X-factor for @JerusalemBasket? 🔴⚫⁣ #BasketballCL #Final8

A post shared by Basketball Champions League (@basketballcl) on

 

Deividas Sirvydis a été une révélation de Lietuvos Rytas et Luka Mitrovic, de Manresa, a également rejoint le secteur intérieur. Sirvydis a déjà impressionné les gens depuis son arrivée à Jérusalem et est un joueur qui a les compétences et la confiance en soi nécessaires pour être un facteur X dans ce match. Mitrovic - comme Tarik Phillip - correspond parfaitement au profil que Jérusalem recrute à sa position. Le big man serbe peut finir près du cercle mais, plus important encore, il possède les qualités de passe et le QI nécessaires pour s'intégrer parfaitement dans le système du coach Kattash, où les grands sont censés être des meneurs de jeu.

L'ajout le plus important pour Jérusalem a peut-être été Malcolm Hill. Avec le départ de James Feldeine, ils avaient besoin de scoring et de tirs à 3-points. Beaucoup de tirs à 3-points. Hill a le talent pour apporter tout cela et plus encore. Après s'être remis d'une blessure, Hill a connu une énorme saison à Astana, tournant à 20 points, 4 rebonds et 3,5 passes dans la VTB. Les fans de la BCL, en particulier ceux d'Allemagne, se souviendront de Hill comme d'un joueur qui sait vraiment marquer.

 

Style de jeu

Oded Kattash a guidé Jérusalem vers le meilleur classement offensif jamais enregistré en quatre saisons de la BCL. 120 points pour 100 possessions, c'est une stat assez effrayante. Ils ont également signé le meilleur pourcentage effectif aux tirs de la ligue, soit 58,5 %. La façon dont ils ont atteint ces chiffres commence par la façon dont Kattash utilise ses grands, en particulier la mobilité et les compétences de TaShawn Thomas et Suleiman Braimoh. Cela commence dans la transition. Le clip ci-dessous est un excellent exemple de la rapidité avec laquelle Jérusalem semble mettre la pression sur la défense. Regardez la rapidité avec laquelle Braimoh est sorti et a couru jusqu'au cercle, même sur un tir réussi, ils essayaient de développer la contre-attaque.

 

La façon dont Kattash et Jérusalem utilisent leurs big men sur demi-terrain est encore plus unique. Dans un monde où le tir à trois-points signifie que les équipes veulent jouer avec quatre joueurs concentrés sur le périmètre et où les intérieurs traditionnels ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur, Jérusalem trouve son avantage en jouant différemment. Kattash utilise deux big men comme meneurs de jeu. Les deux possessions de la victoire à domicile contre Burgos devraient ouvrir une fenêtre sur ce que nous pouvons nous attendre à voir.

Dans les deux possessions, Braimoh est déjà dans la peinture quand TaShawn Thomas pose l'écran. En termes de spacing, cela devrait être contre-intuitif d'avoir la peinture occupée mais regardez ce qui se passe quand Braimoh bouge alors que Thomas commence à rouler. Le défenseur de Braimoh bouge avec lui, enlevant le défenseur d'aide le plus évident. Il incombe maintenant à un défenseur du périmètre de venir aider Thomas lorsqu'il roule. Les grands de Jérusalem sont tous deux experts dans la décision de marquer si l'aide est en retard, ou de passer quand il est trop tôt.

 

Joueur clé

Même en considérant toutes les nouvelles recrues de Jérusalem, l'homme principal est toujours TaShawn Thomas. Le "Tank Engine" a enregistré l'une des saisons les plus efficaces aux tirs, sinon la plus efficace, de l'histoire de la BCL. Il a shooté à plus de 72% sur la saison et a tout fait pour ce club. Il a bloqué des tirs et défendu sur les pick-and-roll. Il a marqué et créé pour les autres. Nous parlons d'un intérieur qui peut faire tout cela, et aussi créer son propre tir après un crossover. C'est amusant, n'est-ce pas ?

 

Hereda San Pablo Burgos

C'est une équipe qui commence vraiment à faire parler d'elle. Après une très bonne saison dans le BCL, allant des qualifications jusqu'au Final 8, ils ont ensuite terminé à la quatrième place dans la bulle ACB. Cependant, même en tenant compte de tout cela, la plus grande réussite de l'été pour Burgos a été la signature d'un nouveau contrat avec l'entraîneur Joan Penarroya.

Penarroya a également reconstitué son équipe avant le Final 8. Aux postes arrières, Omar Cook et Alex Renfroe prennent la relève de Bruno Fitipaldo et Ferran Bassas. À bien des égards, il s'agit de deux échanges de même nature. Cook et Renfroe sont tous deux des leaders qui seront plus qu'heureux de faire briller les autres avant de chercher leur propre tir. Cook a été l'un des meilleurs meneur de jeu étranger en ACB au cours des cinq dernières années et il peut faire appel à toute son expérience. Renfroe est un autre leader expérimenté et a également joué quelques-uns de ses meilleurs matchs sous les couleurs de Penarroya. Pour équilibrer les lignes arrières, Thad McFadden et Vitor Benite sont tous deux de retour pour s'occuper d'une bonne partie du scorings. Benite a connu l'une de ses meilleures saisons à Burgos. Sa moyenne de 14,8 points en BCL est la plus élevée qu'il ait produite en Europe. Quand on ajoute à cela les 46 % à trois-points sur plus de six tentatives, on commence à se faire une idée de la qualité de son jeu à Burgos. Pour ajouter la ponctuation finale à la puissance de feu offensive de Burgos dans le périmètre, Xavi Rabaseda est arrivé de Gran Canaria.

A l'intérieur, il y a deux autres signatures clés en Ken Horton et Dejan Kravic. Ce dernier a si bien commencé sa carrière à Burgos qu'il a mérité l'un des meilleurs surnoms de joueur de tous les temps.

Kravic a beau avoir des bras de go-go-gadget qui correspondent parfaitement au nom, il n'est pas une blague quand il porte les couleurs de Burgos. Après une saison en Espagne avec Obradoiro, le joueur que nous verrons au Final 8 encore meilleur que celui qui a remporté la BCL avec Virtus Bologna. En trois matchs d'ACB, Kravic a tourné en moyenne à 10 points, 6 rebonds, et a fait des choses comme ça :

Rivero et Huksic sont de retour pour rejoindre Kravic et Horton. Ken Horton est un bon remplaçant pour compenser le punch au scoring de Earl Clark et les fans de Burgos seront heureux de voir Huksic revenir de blessure et retrouver le joueur qui était si important la saison dernière. Jasiel Rivero pourrait être le facteur X de toute l'équipe de Burgos. Sa polyvalence en position quatre ou faux-cinq signifie que Penarroya peut compter sur lui pour apporter sa contribution de multiples façons. Rivero a obtenu une moyenne de 9 points et 5 rebonds en BCL, a fait un excellent travail dans la peinture, mais il a aussi tiré à 37% de loin. Le trait le plus connu de Rivero est sans doute sa combativité. Dans un contexte de Final 8, des actions comme ce puback ci-dessous peuvent changer la donne en ce qui concerne le momentum émotionnel de Burgos.

 

Style de jeu

San Pablo Burgos est la deuxième attaque de la BCL, avec 118 points pour 100 possessions. C'est aussi grâce à son banc le plus prolifique de la ligue, avec 41,9 points par match provenant des joueurs du banc. Ils sont également la quatrième meilleure équipe au tir, avec un pourcentage effectif aux tirs de 56 % et tirent un impressionnant 38,5 % à 3-points (également quatrième de la BCL). Joan Penarroya a mis en place un système offensif très ciblé sur le demi-terrain avec cette équipe. Ils sont presque toujours mis en place avec un intérieur orienté vers le périmètre et un pivot plus orienté vers l'intérieur.

Burgos prend et réussit plus de 3-points que n'importe quelle équipe de la BCL. Comme vous vous en doutez, ils génèrent beaucoup de ces tirs en transition et en faisant courir des joueurs comme Benite et McFadden en sortie d'écran. Ils sont également experts dans l'utilisation de la force de gravitation de leurs tireurs pour créer des positions ouvertes pour les autres joueurs. Regardez la vidéo ci-dessous et vous pourrez voir la pression que Benite exerce sur la défense pour lui refuser l'écran dans le dos de Rivero. Lorsque Benite esquive l'écran et coupe au panier, sa gravité éloigne le défenseur de Rivero et lui offre une position grande ouverte.

 

Joueur clé

Pour que Burgos gagne, il faudra sans doute que Vitor Benite réussisse un grand match. Heureusement pour Penarroya et Burgos, il en a déjà eu quelques-uns. Lors de la victoire à domicile contre Jérusalem, Benite a pris les choses en main au quatrième quart-temps.

 

 

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon Lloyd-Smeath

Diccon is a basketball coach and analyst living in Madrid. Constantly digging in the crates of box scores and clicking through hours of game footage. Diccon is on the hunt for the stories within the stories. If you like to get a closer look at what’s going in the Basketball Champions League, you have found it.