09 octobre, 2018
05 mai, 2019
04/04/2019
News
to read

L'équipe des quarts de finale : Lee, Rice, Feldeine, M'Baye, Abromaitis

MIES (Suisse) - Un long et passionnant voyage en Basketball Champions League est toujours en cours pour quatre équipes.

Il a fallu un effort collectif pour que chacun atteigne le Final Four le mois prochain, mais il y a eu aussi des performances individuelles époustouflantes dans chacun des quarts de finale remportés par Brose Bamberg, Iberostar Tenerife, Segafredo Virtus Bologna et Telenet Giants Anvers.

En parlant de faire un grand plongeon dans les 90 secondes les plus cruciales de la saison de Brose Bamberg, est-ce que quelqu'un a vu les trois tirs primés décisifs de Bryce Taylor qui ont ouvert la voie à leur retour spectaculaire à l'AEK Athènes ?


Après un examen long et réfléchi des huit matchs, nous avons créé l'Équipe des quarts de finale.


Paris Lee, Meneur


Par où commencer ? Pourquoi ne pas attaquer par le match aller à Nijni-Novgorod en Russie, où le meneur de jeu explosif a donné le ton et conduit les Giants à une performance remarquable à l'extérieur avec une victoire 83-68. Lee a inscrit 5 de ses 6 tirs de loin dans ce match et a marqué 24 points. Lee était à 7 sur 10 aux tirs et a ajouté deux passes décisives et 3 interceptions. Au match retour, devant une salle anversoise comble, Lee a contribué avec 9 points et un gros travail.

Tyrese Rice, meneur


Rice, un solide candidat au trophée de MVP de la saison comme Lee (ci-dessus), a scoré simplement 7 points à 3 sur 12 aux tirs dans le victoire de Bamberge à domicile (71-67) contre l'AEK, mais a explosé mercredi soir (25 points et 5 passes) pour aider Brose Bamberg à quitter le parquet de l'OAKA à Athènes avec une courte défaite (69-67), suffisante pour l'emporter de 2 points sur l'ensemble des deux manches. Quelques-uns de ses points ont été inscrits dans les moments chauds et le meneur a fait apprécier la variété de son registre d'attaque. Rice se fiche de ses stats. Il ne veut que gagner, ce qui était clair après qu'il ait gagné le titre de MVP des huitièmes de finale. Dans son interview donné au site Web de la BCL, Rice a déclaré : "En fin de compte, c'est la victoire qui compte. Peu importe le nombre de points que vous avez marqués individuellement, si vous ne gagnez pas le match, toutes les autres choses n'ont pas d'importance à mes yeux."

James Feldeine, Guard

Feldeine a tout donné, mais cela n'a pas suffisant pour Hapoel Jerusalem en quarts de finale.

Une place au sein de l'équipe de la semaine ne sera pas une consolation pour avoir manqué le Final Four après une défaite 154-139 sur l'ensemble des deux manches face à Iberostar Tenerife, mais Feldeine mérite d'être reconnu pour son exceptionnelle série de quart de finale. Il a inscrit 18 points pour l(Hapoel Jerusalem lors de la victoire 75-73 à l'aller en Israël, puis 20 points mercredi soir lors de la défaite 81-64 au match retour.

Amath M'Baye, ailier-fort

View this post on Instagram

➡ Swipe up to recap tonight's results! #BasketballCL

A post shared by Basketball Champions League (@basketballcl) on

 

M'Baye a inscrit 16 points pour la Virtus dans sa victoire à domicile mercredi soir.

S'il y avait un prix de la révélation de la saison, l'international français M'Baye serait l'un des principaux prétendants au titre, car il s'est illustré à de nombreuses reprises pour la Virtus. L'ailier-fort de 2,06 m a inscrit 11 points lors de la défaite 83-75 à Nanterre et 16 points lors de la victoire 73-58 de mercredi à Bologne au match retour.

Tim Abromaitis, ailier-fort

Abromaitis a été crucial dans les deux manches contre l'Hapoel Jerusalem pour Iberostar Tenerife

 

 

Abromaitis peut mettre dedans🔥! Il n'y a pas d'autre façon de le dire. Star de l'équipe de Tenerife qui a remporté le premier trophée de l'histoire de la Basketball Champions League, Abromaitis a combiné un 6 sur 9 derrière l'arc dans les quarts de finale. Il a obtenu 16 points lors de la défaite de deux points contre Hapoel Jerusalem et 31 lors de la victoire de mercredi (+17).

Jeff Taylor

Jeff Taylor

Jeff Taylor, a North Carolina native and UNC Chapel Hill graduate, has been a journalist since 1990. He started covering international basketball after moving to Europe in 1996. Jeff provides insight and opinion every week about players and teams on the old continent that are causing a buzz.