09 octobre, 2018
05 mai, 2019
06/03/2019
Game Report
to read

Une entame de Playoffs déjà passionnante - Huitièmes de finale, retour sur la 1ere journée

MIES (Suisse) - Les huitièmes de finale ont débuté mardi soir avec une série de trois matches riches en intensité.

Une performance spectaculaire de Kendrick Perry, un grand come-back dans le derby grec et une égalisation à la dernière minute en France ont donné un avant-goût de ce qui nous attend dans l'après-saison de la Basketball Champions League.

Voici un résumé de toute l'action de la soirée :

Nizhny Novgorod v Umana Reyer Venezia

 
Kendrick Perry a réalisé une performance spectaculaire pour mener Nizhny Novgorod à la victoire 95-72 face à Umana Reyer Venezia.

Perry a signé 34 points à 12 sur 20 aux tirs - dont 5 tirs à trois-points - ajoutant 6 passes et une bonne dose de spectacle alors que Nizhny dominait la deuxième période pour prendre une avance confortable que l'équipe russe allait conserver jusqu'à la fin.

Malgré cette performance majuscule, l'entraîneur de Nizhny, Zoran Lukic, ne laissera pas son équipe se reposer sur ses lauriers.

"Ce n'était que le premier match pour nous", a-t-il dit. "Maintenant, nous devons aller à Venise dans une salle très bruyante, très chaude et remplie de supporters, et il sera très difficile de communiquer avec les joueurs à cause du bruit. Vingt-trois points ne nous garantissent rien pour passer au tour suivant."

Anton Astapkovich a inscrit 19 points à 6 sur 9 aux tirs pour Nizhny, Ian Hummer a apporté 12 points, 6 rebonds et 5 passes, et Evgenii Baburin en a ajouté 11.

Michael Bramos a alimenté le scoring pour les visiteurs avec 17 points, tandis que Mitchell Watt l'a rejoint à un total à deux chiffres avec 13 points, mais la tête de série de Venezia a reçu un coup sur la tête car il lui faudra maintenant l'emporter de 24 points à domicile pour passer au tour suivant.

"Il est important de dire que ce n'est que la première mi-temps", a déclaré l'entraîneur de Venezia Walter De Raffaele.

"Ce sera difficile. Je pense qu'au troisième quart-temps, nous avons compris comment nous devions jouer, d'une manière absolument différente. Félicitations à Novgorod....ils méritaient vraiment de gagner le match."

Chiffre clé : 1 - le nombre de fois qu'un joueur a marqué plus de 30 points tout en délivrant plus de cinq passes dans un match des Playoffs de la Basketball Champions League. Perry est le premier.



PAOK v AEK

 
L'AEK a pris l'avantage 84-75 sur le PAOK lors du très attendu derby grec, mais il y aura sans doute de la frustration après avoir laissé filer une avance de 24 points pour s'imposer de moins de 10 points.

Antonis Koniaris a marqué cinq points à la dernière minute, dont un trois-points en arc de cercle pour terminer le match et ramener son équipe à neuf points.

Le toujours fiable Vince Hunter a mené l'AEK avec 20 points et 12 rebonds à 10 sur 12 aux tirs, Dusan Sakota n'a rien manqué pour atteindre 16 points, tandis que Howard Sant-Roos en a ajouté 14 et Malcolm Griffin 13. Jordan Theodore a terminé avec 7 passes pour aller avec ses 8 points.

"Évidemment, nous sommes heureux de cette victoire, mais cela ne veut absolument rien dire ", s'est exclamé Sakota.

"On s'en tient à notre plan, nos entraîneurs ont dit que c'est un match de 80 minutes, et c'est comme si on allait au vestiaire à la fin de la mi-temps, avec neuf points d'avance."

Koniaris a marqué 18 points pour emmener le PAOK, Milenko Tepic en a compilé 15 et Johndre Jefferson 12 en moins de quinze minutes de jeu.

"Dans l'ensemble, ce fut un match très difficile", a déclaré Tepic. "Mais je pense que nous aurions pu mieux jouer. Le début du match et le début de la deuxième mi-temps ont beaucoup défini le match parce qu'ils ont eu plus de dureté, d'énergie et d'agressivité."

Chiffre clé : 50 - le nombre de points marqués par l'AEK dans la peinture, aidé par leur pourcentage de 64,1 % de réussite.



Le Mans v Segafredo Virtus Bologna

 
Tout se jouera lors du match retour entre Le Mans et Segafredo Virtus Bologna, après que les deux formations se soient quittés sur  un match nul à 74 mardi soir.

Alors que son équipe était menée de deux points, Yanick Moreira s'est hissé très haut pour réaliser la claquette de l'égalisation après un trois-points manqué de Punter, avant que le dernier tir de Kendrick Ray ne rebondisse sur l'arrière du cercle.

Valentin Bigote a signé son record de la saison avec 25 points. Pour son deuxième match sous le maillot sarthois, Ray a apporté 21 points, tandis que Cameron Clark les rejoignait à deux chiffres avec 10 points pour Le Mans.

"C'est décevant ce soir, car nous aurions pu remporter le match", a déclaré Bigote. "Nous avons fait une belle remontée à la fin, mais tu sais que tu dois gagner maintenant."

Amath M'Baye et Tony Taylor ont fini meilleurs scoreurs de Bologne avec 13 points chacun, et Dejan Kravic en a eu 11, Kevin Punter étant limité à 2 sur 11 aux tirs pour atteindre six points.

"Notre objectif était de venir ici et de faire un bon match pour essayer de gagner ou de perdre de seulement quelques points", a déclaré Pietro Aradori de Bologne après le match.

"Mais nous avons été à un moment à +7, +8, mais nous ne sommes pas satisfaits car au dernier quart-temps, nous avons perdu un avantage qui aurait pu nous mener à la victoire. Nous sommes maintenant à égalité, nous avons un match à Bologne et notre objectif est toujours d'essayer de gagner. Nous sommes dans une bonne situation, ce ne sera pas facile, mais notre objectif est de passer au prochain tour."

Chiffre clé : 16 - le nombre de changements de leaders dans ce premier match très disputé.