09 octobre, 2018
05 mai, 2019
28/03/2019
Game Report
to read

Nanterre solide contre Bologne. Anvers, seul vainqueur à l'extérieur - Retour sur les quarts de finale aller

MIES (Suisse) - Telenet Giants Antwerpen a été la seule équipe à remporter la victoire à l'extérieur lors des quarts de finale aller de la Basketball Champions League, tandis que Nanterre 92, l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem et Brose Bamberg ont assuré sur leur parquet pour se rapprocher du Final Four.

Voici un résumé de toute l'action de la soirée de mercredi :

Nijni Novgorod v Telenet Giants Anvers

 
Telenet Giants Antwerpen a réalisé une performance magistrale sur la route en allant s'imposer 83-68 à l'aller contre Nijni Novgorod mercredi soir.

Paris Lee a été spectaculaire avec 24 points - son deuxième meilleur score dans un match de Basketball Champions League - dont 5 sur 6 à trois-points et 7 sur 10 aux tirs, permettant à Anvers de prendre le large en deuxième mi-temps après avoir été à égalité à la pause.

L'avance des visiteurs est passée à 16 à un moment donné, puis la tentative de retour de Nijni a été bloquée par des paniers d'Ismael Bako, Jae'Sean Tate et Hans Vanwijn, qui a ponctué la série d'Anvers par un dunk.

"C'est loin d'être terminé", a déclaré Roel Moors, l'entraîneur d'Anvers. "Nous savions que nous allions entrer dans un match de 80 minutes, et ce n'est que les 40 premières. C'est un bon résultat pour nous, mais il faudra être comme cela aussi pendant les 40 prochaines minutes."

Bako a terminé avec 14 points pour Anvers et Victor Sanders l'a rejoint à deux chiffres avec 11 points.

Nijny, qui a évolué sans Ian Hummer, a été emmené par les 17 points et 8 passes de Kendrick Perry, les 15 points d'Evgenii Baburin, et les 11 de Dmitrii Uzinskii. L'équipe de russe devra se battre pour effacer un retard de 15 points dans la deuxième manche.

Chiffre clé : 15 - l'écart final, notable, étant donné qu'aucune équipe ne s'est qualifiée pour l'étape suivante après avoir perdu la 1ère manche d'une série par 15 points ou plus dans l'histoire des Playoffs de la Basketball Champions League.

 

Hapoel Bank Yahav Jerusalem v Iberostar Tenerife

 
J'Covan Brown a fait tomber une paire de lancers-francs à 1,3 seconde de la fin pour donner à l'Hapoel Bank Yahav Jerusalem une victoire 75-73 sur Iberostar Tenerife dans la première manche de ce quart de finale.

Tim Abromaitis n'a pas réussi à égaliser, et Jérusalem s'est imposée lors d'une rencontre très attendue et à la hauteur de l'engouement. Tenerife a profité d'un run de 17-0 pour démarrer la deuxième mi-temps afin de rester à une bonne distance de frappe avant la deuxième manche dans les Canaries.

"Je pense que le troisième quart-temps a été quelque chose d'unique", a déclaré l'entraîneur de Jérusalem, Oded Kattash. "On n'a pas marqué pendant les six premières minutes, c'était un 17-0, et ce n'est pas quelque chose qui arrive tous les jours, à chaque match... Deux points, ce n'est rien, j'aurais dit la même chose s'il y avait eu 8 ou 10 points d'écart."

Brown a fini meilleur marqueur de Jérusalem avec 20 points, James Feldeine en a marqué 18 et Amar'e Stoudemire 13 en seulement 16 minutes. Tamir Blatt a joué son rôle habituel de distributeur avec ses 9 passes décisives.

Du côté de Tenerife, Colton Iverson a réalisé un double-double avec 20 points et 12 rebonds, Tim Abromaitis ajoutant 16 points et 8 rebonds.

Chiffre clé : 10 - le nombre de points marqués par Jérusalem au troisième quart-temps, leur plus bas total jamais enregistré sur un quart-temps dans un match de la Basketball Champions League.

 

Brose Bamberg v AEK

 
Brose Bamberg partira avec un avantage de quatre points au match retour en Grèce, après sa victoire 71-67 mercredi contre l'AEK. L'équipe allemande demeure invaincue depuis janvier.

Bamberg a effacé son retard au début du quatrième quart-temps, pour prendre la tête et garder un petit pécule dans les cinq dernières minutes.

Cliff Alexander a établi son record de la saison avec 19 points pour mener l'attaque de Bamberg, tandis qu'Augustine Rubit et Ricky Hickman ont ajouté 12 chacun.

"Nous avons connu un excellent début de match, a déclaré Hickman, de Bamberg. "Mais ensuite cela a été vraiment en dents de scie, et parfois nous faisions des erreurs, perdions des ballons, mais la plupart du temps, je pense que nous avons fait un très bon travail en défense."

L'AEK a subi un coup dur avec la perte de Jonas Maciulis, dont la présence pour le match retour de la semaine prochaine était très incertaine.

"Nous avons quelques regrets", a commenté l'entraîneur de l'AEK Luca Banchi. "Quelques erreurs que nous essaierons de ne pas répéter au prochain tour.

"Nous savons très bien qui nous avons devant nous. Bamberg n'a subi aucune défaite au cours des 12 derniers matches, et nous devons aborder le prochain match avec l'idée de faire quelque chose de plus. Quelque chose de spécial, parce que ce sera le seul moyen de battre cette équipe."

L'AEK comptait cinq joueurs à deux chiffres, Dusan Sakota menant les débats avec ses 15 points, devant les 14 points de Jordan Theodore.

Chiffre clé : 4 - l'écart est exactement le même que lors du précédent affrontement entre Brose Bamberg et l'AEK, 77-73 lors de la 10e journée.



Nanterre 92 v Segafredo Virtus Bologna

 
Nanterre 92 a terminé fort pour s'imposer 83-75 face à Segafredo Virtus Bologna et s'assurer un pécule de 8 points d'avance avant d'aller disputer le match retour en Italie.

Avec un score à égalité à 62 au début de la quatrième période, Nanterre a ensuite pris le contrôle grâce à un 13-4, dans le sillage de Julian Gamble, auteur de 7 de ses 12 points à ce moment du match.

Jeremy Senglin a signé 16 points, 6 rebonds et 4 passes pour mener un groupe de cinq joueurs à deux chiffres pour l'équipe française. Gamble a ajouté 12 rebonds, tandis qu'Adas Juskevicius a délivré 8 passes.

"Huit points contre une équipe comme Bologne, ce n'est rien", a commenté Haukur Palsson de Nanterre. "Surtout en allant jouer chez eux.... C'est une bonne victoire, c'est super qu'on ait gagné, mais on doit juste penser comme si on était à 0-0."

Bologne aura du pain sur la planche la semaine prochaine. Mercredi soir, l'équipe de Sasa Djordjevic s'est appuyée sur les 15 points de Kevin Punter, les 11 unités chacun d'Amath M'Baye et Tony Taylor) tandis que Mario Chalmers (10 points et 5 passes décisives) n'a joué que 15 minutes avant d'être éliminé pour 5 fautes.

Chiffre clé : 8 - cette marge de huit points représente la plus grande défaite de Bologne en Basketball Champions League.