09 octobre, 2018
05 mai, 2019
18/01/2019
Tough Calls
to read

Coups de sifflet - Semaine 11

MIES (Suisse) - Chaque semaine, des experts analysent les matchs. Afin d'améliorer la compréhension des décisions des arbitres et d'offrir de la transparence envers nos fans, nous publions certains de ces "coups de sifflet", accompagnés d'une explication.

Veuillez trouver ci-dessous les "coups de sifflet" de cette semaine :

Coup de sifflet 1: Sidigas Avellino vs UCAM Murcia - Faute défensive

Le n°27 bleu effectue un tir dans le corner et le n°24 blanc tente de gêner le tireur en s'approchant tout près de lui. Le n°24 blanc n'est pas capable de s'arrêter assez tôt, et il se déplace sous le tireur qui est en l'air (le point de contact est le pied droit du n°24 blanc).

Le tireur a le droit d'atterrir à un autre endroit sur le terrain, à condition que cet endroit et le chemin direct entre le lieu d'impulsion et le lieu d'atterrissage ne soient pas déjà occupés par un ou plusieurs adversaires au moment de l'impulsion, ce qui est le cas dans la vidéo.

Une faute défensive doit être sifflée à l'encontre du n°24 blanc, et 3 lancers-francs accordés au n°27 bleu.

Verdict : Décision correcte des arbitres.

 

Coup de sifflet 2: Iberostar Tenerife vs Umana Reyer Venezia - Faute défensive

L'équipe jaune a une contre-attaque, et le n°5 jaune roule vers le panier pendant que le défenseur n°5 rouge tente de bloquer le tir. A la fin de l'action, la main gauche du n°5 rouge frappe la tête du n°5 jaune, ce qui est un contact illégal. Une faute défensive sur le n°5 rouge devrait être appelée, et 2 lancers-francs accordés au n°5 jaune. Après la situation, une faute technique est appelée à l'encontre du banc de l'équipe jaune.

Verdict : Décision incorrecte de la part des arbitres (d'avoir raté la faute). Décision correcte des arbitres (d'appeler une faute technique).

 

Coup de sifflet 3: Telekom Baskets Bonn vs Fribourg Olympic - Faute antisportive

L'attaquant, le n°13 bleu, capte le rebond et tente de tirer au panier. Le défenseur n°12 blanc, qui est derrière, saisit et tient l'épaule droite du n°13 bleu quand il saute.

Ce contact illégal n'est pas une tentative légitime de jouer directement la balle dans l'esprit et l'intention des règles (C1) et une faute antisportive devrait être appelée à l'égard du n°12 blanc, et 2 lancers-francs accordés au n°13 bleu et une remise en jeu pour l'équipe bleu dans la partie avant du terrain avant.

Verdict : Décision correcte des arbitres.

 

Coup de sifflet 4: Hapoel Bank Yahav Jerusalem vs Montakit Fuenlabrada - Violation de l'horloge

Le n°1 noir passe la balle au poste bas et la passe est déviée. Les deux équipes tentent de s'emparer du ballon lorsque le ballon se déplace vers la zone arrière du terrain et est touché plusieurs fois par les joueurs des deux équipes. Finalement, le n°14 noir reçoit la balle et est prêt à faire une nouvelle passe vers la zone d'attaque lorsque le son du chronomètre retentit.

L'équipe noire a eu tout le temps le contrôle du ballon. Même lorsque la balle était perdue, l'équipe noire a gardé le contrôle de la balle tout le temps et le chronomètre ne doit pas être remis à zéro. Une infraction au chronomètre doit être signalée lorsque le signal du chronomètre apparaît à la fin de la période du chronomètre de tir.

Verdict : Décision correcte des arbitres.

 

Coup de sifflet 5: Iberostar Tenerife vs Umana Reyer Venezia - Faute défensive

Le n°0 rouge fait une tentative à 3-points et le n°1 jaune tente de bloquer le tir. Le n°1 jaune touche illégalement le coude gauche du tireur avec sa main gauche et une faute défensive doit être signalée, et 3 lancers-francs accordés au n°0 rouge.

Verdict : Décision incorrecte de la part des arbitres qui décident d'infliger une faute au shooteur, le n°0 rouge.

 

Coup de sifflet  6: Opava vs UNET Holon - Action de tir

Le n°21 jaune passe son défenseur, le n°12 violet, qui crée un contact illégal avec son bras droit et une faute est appelée. Après le contact, le n°21 jaune fait rebondir clairement la balle au sol et démarre alors l'action de tir, ce qui détermine que la faute s'est produite avant l'acte de tir et qu'une remise en jeu doit être accordée à l'équipe jaune.

Verdict : Mauvaise décision de la part des arbitres.